AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le guide du nouveau

Vous vous sentez perdu(e)s ? Allez consulter le Guide du nouveau joueur, il vous aidera ♥️
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de besoin, bien évidemment !
Bienvenue sur Breath of Hyrule

BoH est un forum RPG médiéval/fantasy librement inspiré des jeux The Legend of Zelda.
Il n'est pas du tout obligatoire de connaître la saga pour nous rejoindre.
Nos annexes et nos guides peuvent vous aider à mieux comprendre cet univers unique que nous avons créée. ♥️
Système de Parrainage

Envie de découvrir le forum ? Vous pouvez demander un parrainage à tout moment !
Pour vous aider à mieux comprendre l'univers, établir un premier lien et un premier pas vers votre intégration !
Scénarios de nos membres

Les aides & guides de création

Besoin d'aide à la création de votre personnage ? Vous pouvez voir notre guide de création pour vous aider !
Le staff est également à votre disposition pour vos questions ou même vous aider.

Partagez
 

 Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar

Aller en bas 
AuteurMessage

✲ Modératrice ✲
Peuple d'Hyrule

Nadë Belyrith

Début de mon aventure : 20/06/2019
Messages : 84
Ҩ Bourse de rubis : 91
Autres comptes : Lizabeth Gorwitz
Avatar : Camille Lou
Crédits : by vshelest
Alors, qu'une danse emporte ma vie et je suivrai la danse et qu'importe ce qu'ils en pensent
Titre : Noble Zora, Ambassadrice
Race : Zora
Âge : 27 ans
Allégeance : Couronne (Hyrule) et à ses suzerains les Arlaeron
Religion : La religion des esprits Gardiens, plus particulièrement Jabu.
Inventaire : ○ Nadë maîtrise la maîtrise de l'eau. La petite Zora est capable de maitriser l'Eau sous toute ses formes. Très jeune, on lui apprit alors des techniques de guérison. Nadë est capable de guérire de petite blessures en réorientant la trajectoire d uchi dans le corps en utilisant l'eau comme catalyseur.

○ Nadë n'a aucune arme. Ce n'est pas une combattante encore moins une guerrière.

○ Equipements.
○ Monture.

Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar Tumblr_phb50bEnOx1qibdlco5_400

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar Empty
MessageSujet: Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar   Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar EmptyLun 22 Juil - 15:57

Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre.  
Nadë Belyrith & Alaric Calimehtar.


Rentrer au domaine Zora ! La nouvelle avait réjoui la jeune Nadë qui rêvait de revoir sa région. Les grandes cascades, les cours d’eau, le cliquetis des flaques, toute sa région lui manquait. Elle se plaisait au château d’hyrule, elle était heureuse d’y vivre, mais à chaque fois qu’elle se rentrait au Domaine Zora, elle était en joie. Elle avait alors fait préparer ses bagages par ses suivantes. « Pas la peine de prendre trop de choses ! Je devrais être de retour dans une semaine. Je préfère voyager léger ! » La naïade avait déjà organisé tout son voyage et pour cette fois, elle n’avait pas souhaité voyager avec une carriole. Elle avait sa jument, une selle avec de nombreuses sacoches, cela allait lui suffire ! Elle avait également demandé au chef de la garde d’Hyrule qu’un soldat puisse l’accompagner. La petite blonde n’étant pas du tout une guerrière, elle ne voyageait jamais seule. « Flint qui vous accompagne habituellement est déjà en mission. Mais j’ai Calimehtar de disponible ! Vous verrez, c’est un très bon soldat. » La jeune blonde acquiesça. « Je vous fais confiance capitaine.»

Le matin du départ arriva et alors que le soleil pointait à peine le bout de son nez Nadë se préparait déjà à partir. Elle donna une dernière tape sur l’encolure de son cheval et on vint l’aider à monter. Ce n’était pas une très bonne cavalière… Elle tenait sur un cheval, savait le guider, mais dès qu’il s’agissait de galoper ou même de trotter, la jeune naïade s’épuisait très vite et perdait parfois le contrôle. Elle préférait alors partir très tôt pour arriver au plus vite au domaine Zora. Le voyage étant d’un peu moins de deux jours, s’ils partaient dès maintenant, ils arriveraient vers midi le lendemain. Sortant de l’écurie, elle regarda tout autour d’elle, la cour d’Hyrule était vide. Personne. Elle demanda alors à un garde des portes. « Messieurs, savez-vous où je peux trouver Monsieur Calimehtar. Notre point de rendez-vous était ici, mais je ne le vois pas… » Les gardes hochèrent la tête de droite à gauche. Non, ils ne semblaient pas savoir… Nadë soupira et se mit en plein milieu de la cours. D’ici, elle verrait rapidement quand il arriverait. « Pourvu qu’il ne soit pas trop en retard… » Pendant quelques minutes, elle regretta Flint… Il était toujours à l’heure lui et il n’avait jamais fait attendre la naïade. Avec lui, elle se sentait en sécurité et elle commençait à avoir peur que ce soit différent avec ce nouveau soldat. * Allons Nadë, réfléchis un peu. Le capitaine connaît ses hommes, il sait ce qu’il fait….*

_________________



Nadë Belyrith ☽
je sais la sentence pour l'indécence de mes pensées j'avais l'innocence j'ai eu l'insolence d'avoir oser voici la douleur j'ai commis l'erreur de te regarder
Revenir en haut Aller en bas

✲ Modérateur ✲
Peuple d'Hyrule

Alaric Calimehtar

Début de mon aventure : 05/06/2019
Messages : 65
Ҩ Bourse de rubis : 355
Avatar : Brad Pitt
Crédits : ///
///
Titre : Roturier
Race : Zora
Âge : 23 ans
Allégeance : Garde d'Hyrule
Religion : Esprit gardien, ne sait qui choisir entres l'Arbres Mojo ou Jabu
Inventaire : ○ Pouvoirs.
Magie Chamanique : esprit du prédateur.

Les sens du jeune Zora sont bien plus aiguisé, il sent l'odeur de la peur, de la colère, le danger, la tristesse et la joie. Il peut aussi savoir si quelqu'un lui ment.
Il voit un peu mieux dans le noir sans êtres aussi doué que les twillis et il peut manger de la viande crues.
Grace à son lien avec les esprits, il as une forte connexion avec son loups Lómion.


○ Arme.

En temps que soldat d'Hyrule, il est équipé d'un bouclier au couleur du royaume, ainsi que d'une épée à une main.

○ Equipements.

Il ne possède aucun équipement à part son uniforme. Il a une tunique bleue et blanche avec pardessus une cotte de mail, recouvert d'un surcot bleu et blanc marqué des armoiries du royaume. Un pantalon beige et des bottes marron. Aux mains, il porte des gants en cuir.

○ Monture.

A part son loups, il n'a aucun autre animal et encore moins une monture.

Voir le profil de l'utilisateur
Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar Empty
MessageSujet: Re: Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar   Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar EmptyMar 30 Juil - 3:28

Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre.  
Nadë Belyrith & Alaric Calimehtar.



Alaric est sur son cheval en train de parcourir la ville, il doit se dépêcher de se rendre dans la cour du château d'Hyrule. Cela fait quelque temps que le jeune Zora avait commencé à prendre des cours d'équitation pour se rapprocher de son objectif de devenir membre de la garde montée, les protecteurs des routes d'Hyrules.
Au vu de son potentiel et de ces sens magiques, il eut droit à une recommandation. Suite à l'obtention de son diplôme, il a put obtenir son cheval, une jument précisément à la robe marron, une tache blanche sur le font et une crinière et queue blanche, répondant au nom de Lagherta.
Il y a quelques semaines, on lui a ajouté cette mission d'escorte, il était le seul garde possédant un cheval encore disponible.
Le sergent avait d'ailleurs rajouté que le Zora devait êtres content de retourner chez lui. "Chez lui" quelle blague, il était certes née dans la région de Lanelle, mais son enfance c'est surtout déroulé en Firone.
Alaric, gardant son zèle exemplaire, n'a fait aucune remarque et a accepté la mission en ne rajoutant aucun commentaire. Se sera l'occasion pour lui de quitter la cité bien trop oppressante à son gout.
Sa mission semble par ailleurs simple accompagné une jeune noble de la cité jusqu'à la région de Lanelle, puis de la protéger lors du chemin retour. Et pour une première mission, Alaric doit protéger l'ambassadrice de la famille régnante sur la région pour le compte du roi d'Hyrule. Une mission qui met en jeu la réputation de son contingent, rien que ça, mais Alaric ne comprend rien en politique, il ne s'y est jamais réellement intéressé et n'a jamais eu l'occasion de s'y plonger non plus.


La jument trotte sur le dallage de pierre de la ville, le Zora toujours ces sens de prédateur en alerte, faisans attention au moindre bruit. La cité respire bien calmement encore endormie sous le faible soleil qui se lève.
Mais en un instant, un bruit de fracas retentis dans le calme du matin, faisans sursauté le garde, sa jument prise de panique s'espousse et se cabre. Le Zora a bien du mal à calmer l'animal.
Le zèle du garde prend le dessus, la noble dame peut bien attendre un peu, ce bruit pourrait êtres celui d'un carambolage de chariot ou d'un échafaudage qui s'écroule. Dans les deux cas, s'il y a des blessés, il est du devoir d'un garde de leur porter secours. Il éperonne son cheval et part au galop en direction du bruit.
Et en effet, c'était bien un échafaudage sur une façade d'un magasin de la rue principale qui s'était écroulé, cela reste un accident grave, mais qui aurait été bien plus problématique en pleine journée avec des gens dessous et des ouvrier dessus.
Le garde descend du cheval, pousse les quelques riverains curieux venus voir l'origine du bruit, prend une des planches rompues, la renifle et regarde la cassure.
Le bois a pourri, voilà un chef de chantier qui aura droit à une petite discussion avec le chef de la garde.
Mais si le bois a rompu cela veut dire qu'il y avait du poids au-dessus.

Alaric prend peur, il se met à chercher reniflant bruyamment à la recherche d'une odeur humaine, mais il ne trouve que des sacs pleins de pierre laissée négligemment la veille. Le Zora est rassuré.
Son sergent entouré par deux de ces camarades de régiment arrive à ce moment.

"- Place, laissé passer la garde d'Hyrule...... Soldat Calimehtar, que faites-vous là ?

- J'ai entendu du bruit mon sergent, je suis venue m'assurer que tout va bien avant de repartir pour ma mission."


Selon le code de la garde, Alaric est dans son droit et peut mettre en attente une mission, s'il y a une urgence, mais il va devoir en assumer pleinement les conséquences.

"- Bien soldat Calimehtar, faite un rapport rapide, puis vous circulerais.

- Le bois a pourri, mon sergent, elle s'est écoulée sous le poids de ces pierres, aucune victime à dénombrer actuellement.

- Parfait, nous prenons la relève, maintenant action."


Alaric après un salut militaire, monte sur son cheval et demande au curieux de s'écarter puis il part en direction de la cour du château au galop, mais avec toutes ces péripéties, il arrive en retard, mais moins que ce que le Zora avait suspecté.
Une femme aux cheveux blancs l'attendait aux milieux de la cour. Il suspecta que cette femme devait êtres la lady Belyrith.
Il descend immédiatement de son cheval et met un genou à terre devant la dame.

"- Bonjour ma lady, soldat Alaric Calimehtar pour vous servir, nous partons quand vous le désirez ma lady."


Puis ne sachant pas comment enchaîner, car n'ayant pas apprit les us et coutume de la cour, il reprit bien vite.

"- Je vous présente mes excuses pour mon retard, il y a eu... une urgence."
Revenir en haut Aller en bas

✲ Modératrice ✲
Peuple d'Hyrule

Nadë Belyrith

Début de mon aventure : 20/06/2019
Messages : 84
Ҩ Bourse de rubis : 91
Autres comptes : Lizabeth Gorwitz
Avatar : Camille Lou
Crédits : by vshelest
Alors, qu'une danse emporte ma vie et je suivrai la danse et qu'importe ce qu'ils en pensent
Titre : Noble Zora, Ambassadrice
Race : Zora
Âge : 27 ans
Allégeance : Couronne (Hyrule) et à ses suzerains les Arlaeron
Religion : La religion des esprits Gardiens, plus particulièrement Jabu.
Inventaire : ○ Nadë maîtrise la maîtrise de l'eau. La petite Zora est capable de maitriser l'Eau sous toute ses formes. Très jeune, on lui apprit alors des techniques de guérison. Nadë est capable de guérire de petite blessures en réorientant la trajectoire d uchi dans le corps en utilisant l'eau comme catalyseur.

○ Nadë n'a aucune arme. Ce n'est pas une combattante encore moins une guerrière.

○ Equipements.
○ Monture.

Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar Tumblr_phb50bEnOx1qibdlco5_400

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar Empty
MessageSujet: Re: Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar   Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar EmptyDim 4 Aoû - 18:49

Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre.  
Nadë Belyrith & Alaric Calimehtar.


L’attente était longue… * pourvu qu’il ne lui ait rien arrivé quand même…* pensa la grande blonde sur sa jument blanche. Son attention se porta sur des bruits de sabot venant de la grande porte de la cour. Un soldat entra alors, et s’approcha de la naïade. * Enfin…* Arrivé à sa hauteur, il descendit de son cheval et s’agenouilla. «  Bonjour ma lady, soldat Alaric Calimehtar pour vous servir, nous partons quand vous le désirez ma lady. » Un grand sourire se dessina sur les lèvres de la Zora, ils allaient pouvoir partir. « Enchantée. Voyons relevez-vous. Ce n’est pas la peine de faire tant de cérémonies. » Dit-elle avec sa voix douce et suave. Lady Belyrith… Nadë n’était pas habituée à ce genre de politesse. Certes, au château, les petits gens faisaient une révérence, un petit salut. Mais la naïade n’étant pas très à l’aise avec tout ça avait toujours demander à ses femmes de chambre de l’appeler par son prénom et de ne pas faire trop de manière. Elles croisaient ses femmes tous les jours, certaines étaient même ses amies… C’était donc tout à fait normal pour elles de se permettre un peu plus de familiarité. Il allait sans doute être de même avec ce soldat. Ils allaient passer plusieurs jours ensemble sur les routes. Si l’entende passait bien, Nadë lui demanderait de cesser avec ses politesses exagérées. 

« Je vous présente mes excuses pour mon retard, il y a eu... Une urgence. » Elle s’en était douté.. Ce n’était pas dans l’habitude des gardes d’arriver en retard. « Rien de grave, j’espère ?.. » Nadë ne faisait pas partie de ces nobles qui n’avaient rien à faire du peuple. Elle n’était pas une snobe, loin de là et dès qu’elle le pouvait, elle participait a des actions pour construire des écoles, pour aider les plus démunies. En tant que bonne samaritaine, elle s’inquiétait vraiment de ce qui avait pu retarder le soldat.

Lorsqu’ils furent enfin tous les deux prêts, ils sortirent de la cour du château. Direction les portes de la cité, puis de la région de Lannelle. Le voyage allait être plutôt long… Nadë n’aimait pas vraiment voyager en silence, le temps lui paraissait plutôt long à cheval… Elle ne pouvait pas lire, pas écrire, et même lorsqu’elle se perdait dans ses pensées, elle revenait toujours à la réalité à cause d’un mal aux fesses à cause de la selle, ou aux jambes. Cette pensée la fit sourire, toute seule. Elle suivait, quelques pas derrière, le soldat qui l’escortait et elle vint finalement se mettre à la même hauteur que lui lorsqu’ils sortirent de la cité. « Je me permets de demander.. Vous êtes un Zora vous aussi ? » Sous son armure et son casque, la naïade avait deviné des cheveux blond, long et ses grands yeux bleus ne la trompaient pas. « C’est que… On n’en croise pas beaucoup à Hyrule, vous devez être heureux d’avoir été affecté à cette mission. On va rentrer chez nous ! » Dit-elle en regardant au loin. Sa région natale manquait terriblement à la jeune blonde. Toutes ces grandes étendus d’eau, sa faune, sa flore verdoyante. Nadë pensait aux grands bassins dans lesquelles elle allait pouvoir passer des heures… Peut-être même qu’ils allaient avoir l’occasion de camper près d’un lac ou d’une rivière. « Par où allons-nous passer ? Pensez-vous qu’il sera possible de camper le long de la rivière ? Ca fait si longtemps que je n’ai pas pris un bain ! » Dit-elle en riant. La petite Zora ne savait absolument pas si sa demande était réalisable. Entre les monstres et les bandits… Elle connaissait très peu les dangers du royaume d’Hyrule, autre que politique, alors elle préférait demander. Si c’était trop dangereux, tant pis… 




_________________



Nadë Belyrith ☽
je sais la sentence pour l'indécence de mes pensées j'avais l'innocence j'ai eu l'insolence d'avoir oser voici la douleur j'ai commis l'erreur de te regarder
Revenir en haut Aller en bas

✲ Modérateur ✲
Peuple d'Hyrule

Alaric Calimehtar

Début de mon aventure : 05/06/2019
Messages : 65
Ҩ Bourse de rubis : 355
Avatar : Brad Pitt
Crédits : ///
///
Titre : Roturier
Race : Zora
Âge : 23 ans
Allégeance : Garde d'Hyrule
Religion : Esprit gardien, ne sait qui choisir entres l'Arbres Mojo ou Jabu
Inventaire : ○ Pouvoirs.
Magie Chamanique : esprit du prédateur.

Les sens du jeune Zora sont bien plus aiguisé, il sent l'odeur de la peur, de la colère, le danger, la tristesse et la joie. Il peut aussi savoir si quelqu'un lui ment.
Il voit un peu mieux dans le noir sans êtres aussi doué que les twillis et il peut manger de la viande crues.
Grace à son lien avec les esprits, il as une forte connexion avec son loups Lómion.


○ Arme.

En temps que soldat d'Hyrule, il est équipé d'un bouclier au couleur du royaume, ainsi que d'une épée à une main.

○ Equipements.

Il ne possède aucun équipement à part son uniforme. Il a une tunique bleue et blanche avec pardessus une cotte de mail, recouvert d'un surcot bleu et blanc marqué des armoiries du royaume. Un pantalon beige et des bottes marron. Aux mains, il porte des gants en cuir.

○ Monture.

A part son loups, il n'a aucun autre animal et encore moins une monture.

Voir le profil de l'utilisateur
Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar Empty
MessageSujet: Re: Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar   Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar EmptyJeu 8 Aoû - 3:14

Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre.  
Nadë Belyrith & Alaric Calimehtar.


Le Zora reste la tête baisser, mais sous la demande, il se lève d'un coup. Devant la vague excuse de son retard, la dame lui demande de se justifier. Le Zora regarde alors la lady droit dans les yeux. Il est surpris par sa gentillesse. Bien souvent on lui présente les riches femmes de la noblesse, en particulier celle qui ont des responsabilités, comme très détaché par rapport au peuple. Le trône de vanité sur lequel elle s'assoit mettant de base les gens sans nom et avoir comme Alaric en position d'infériorité. Ce n'était pas le cas de la dame. Sa beauté et sa gentillesse la rendait bien plus lumineuse. Le Zora se rendit compte qu'il la dévisageait depuis quelque seconde sans rien dire, contemplant la douceur de ces traits et la bienveillance de son âme. Sa peau qui avait rougis à cause de sa cavalcade, se mit a rougir pour une toute autre raison.

"- Non, ma lady, rien de grave. Un échafaudage c'est écroulé sous le poids des pierres qui avaient été laissés dessus par les ouvrier hier soir. Dès que j'ai entendu le bruit, j'ai accouru, pour aider toute personne qui aurait put êtres blesser par l'accident. Fort heureusement, en cette heure matinal, peu de personnes ballade dans la rue principale. Je n'ai dénombré aucune victime et je suis resté jusqu'à ce que mes camarades puissent prendre le relais, pour qu'aucun passant curieux ne viennent se blesser."

Si la dame est aussi compréhensive et bonne qu'elle semble l'être. Elle ne devrait pas tenir rigueur à son protecteur de protéger le peuple. Tous du moins Alaric l'espère. Passer quelques jours de voyage avec pour seule compagnie une noble qui lui en voudrait n'est pas des plus plaisants. Il remonte sur son cheval et une fois tous deux prêt, il prend la tête de leur groupe et se dirige vers la porte sud pour suivre la route qui suit la rivière jusqu'au domaine Zora. La porte sud est gardé par ce gros Goron d'Aldéric, cette brindille de Francis, ainsi que la bien nommée hibou de la porte sud, la sergent Emeline Morwen. Aldéric qui est devenu le meilleur ami d'Alaric en quelques mois d'armée salut le Zora d'un léger mouvement de tête, qui lui rend son salut. Une fois la porte passée, la noble dame accélère le pas pour se mettre au même niveau que son protecteur.

"- Je me permets de demander.. Vous êtes un Zora vous aussi ?"

Alaric n'est pas entonné, s'il avait obtenu un rubis à chaque fois qu'on lui posait la question, il serait riche aujourd'hui. Il répond dans un sourire.

"- Oui, ma lady, je suis un Zora."


De prêt, elle était bien plus belle.

"- C’est que… On n’en croise pas beaucoup à Hyrule, vous devez être heureux d’avoir été affecté à cette mission. On va rentrer chez nous !"

Le Zora ne répondit que par un "- Oui....."

Chez lui, toujours chez lui. Ce n'était plus chez lui depuis longtemps. Pas depuis les années de la croisade. De cette époque, il n'en garde que peu de souvenir. Il peut dire qu'il jouait avec d'autres enfants dont la seule qui l'a marqué est une jeune fille aux cheveux clairs, certainement morte dans le massacre.
La région de Lanelle, toutes ces grandes étendus d'eau, sa faune, sa flore verdoyante, tout ceci n'avait plus que le gout d'un vieux souvenir flou et amer pour le garde. Il observe devant lui, le regard lourd de mélancolie et de tristesse. Il avait peur d'affronter cette région, peur de raviver des choses qu'il aurait souhaités à jamais oublier comme un vieux cauchemar qui le hante.

"- Par où allons-nous passer ? Pensez-vous qu’il sera possible de camper le long de la rivière ? Ca fait si longtemps que je n’ai pas pris un bain !"

La noble dame se mit à rire, un rire clair et magnifique qui chasse dès sa première note toute mauvaise pensé de la tête du soldat. Elle avait un fort pouvoir apaisant sur lui. Il est aujourd'hui garde et son devoir est de la défendre, il ne peut laisser ces peurs enfantine prendre le dessus.
Il se met à sourire et lui répond.

"- Nous allons longer la rivière, de ce que j'ai compris vous êtes pressé de revoir votre région natale. C'est la route la plus courte et la plus agréable d'après ce que l'on m'a dit.
Et quand au monstre, ne vous en inquiété pas, un ami à moi va m'aider à les éviter et au pire à s'en occuper."


Le Zora se met à rire. La route est bordée d'un côté par la rivière et de l'autre par un bois touffue. Bien vite, il quitte la civilisation. Il quitte le monde des Hyliens et se dirige vers le royaume de la nature. Le chant des oiseaux s'allie aux clapotis de la rivière, les odeurs sylvestres ce mélange dans une délicieuse symphonie avec celle de l'eau. La fraîcheur matinal de la nature qui se réveille transperce l'armure de maille légère du soldat. Comme ces sensations avaient manqué au soldat. La nature lui ouvre les bras comme elle le faisait avant son entré à la garde, comme si rien n'avait changé durant tous ce temps.
Il ne manque qu'une chose.
Comme pour répondre à la demande, le hurlement d'un loup se fait entendre. Alaric se met alors à le reproduire, faisant sortir de la forêt devant eux un loup gris. Lómion regarde alors le groupe, il ne bouge pas et attend que le groupe arrive à son niveau.

"- N'ayez crainte et laisser moi faire."

Le Zora savait que ce qu'il allait faire n'était pas naturel, mais pour que la demoiselle puisse se baigner en sécurité, il lui faudra une surveillance permanente que l'animal pourra exécuter sans aucun moment se laissait distraire par la splendeur de ces traits.

"-Arrêtons-nous quelques instants, s'il vous plait, que je puisse lui expliquer."


Le Zora se fiche bien pas mal que ces supérieurs lui tape sur les doigts, car la "satané bête" est revenu. Mais Alaric sans Lómion n'ait que la moitié de lui-même et pour affronter l'épreuve du retour en Lanelle, son aide ne sera pas de trop. Il pose un pied à terre, puis enlève son casque et s'avance vers le loup avant de poser son genou au sol. Le loup se rapproche pour sentir l'odeur de son "frère". Alaric pose ses yeux dans ce de la bête et pense comme il le fait toujours à sa demande.

"Bonjour mon frère, désolé de venir ici comme cela après tous ce temps et de venir te demander quelque chose. Cette femme est importante pour le royaume, s'il te plait, aide moi à la protéger et guide nous hors du danger vers la cité des Zora."

Alaric regarde les yeux du loup, puis il sent une réponse affirmative, il semble vouloir aider et protégera le groupe de tous danger. Alaric comprend aussi que son frère est aussi content que lui de le revoir et pas uniquement parce que le Zora a prévu un peu de viande dans sa sacoche.

Suite à cette discussion silencieuse, le garde et le loup baisse la tête en même temps, lâchant le lien mystique. Lómion part en avant en silence, attendant que le groupe avance.
Alaric remet son casque et remonte sur son cheval.

"- Lómion est un loup que j'ai autrefois sauvé, il nous conduira a notre destination."

Il prend une courte pause.

"- En route, d'après lui, il connait une clairière à une journée de cheval qui serait parfait pour camper et qui serait proche de la rivière."



Revenir en haut Aller en bas

✲ Modératrice ✲
Peuple d'Hyrule

Nadë Belyrith

Début de mon aventure : 20/06/2019
Messages : 84
Ҩ Bourse de rubis : 91
Autres comptes : Lizabeth Gorwitz
Avatar : Camille Lou
Crédits : by vshelest
Alors, qu'une danse emporte ma vie et je suivrai la danse et qu'importe ce qu'ils en pensent
Titre : Noble Zora, Ambassadrice
Race : Zora
Âge : 27 ans
Allégeance : Couronne (Hyrule) et à ses suzerains les Arlaeron
Religion : La religion des esprits Gardiens, plus particulièrement Jabu.
Inventaire : ○ Nadë maîtrise la maîtrise de l'eau. La petite Zora est capable de maitriser l'Eau sous toute ses formes. Très jeune, on lui apprit alors des techniques de guérison. Nadë est capable de guérire de petite blessures en réorientant la trajectoire d uchi dans le corps en utilisant l'eau comme catalyseur.

○ Nadë n'a aucune arme. Ce n'est pas une combattante encore moins une guerrière.

○ Equipements.
○ Monture.

Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar Tumblr_phb50bEnOx1qibdlco5_400

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar Empty
MessageSujet: Re: Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar   Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar EmptyLun 12 Aoû - 20:18

Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre.  
Nadë Belyrith & Alaric Calimehtar.


La raison du retard était donc la chute d’un échafaudage. Fort heureusement, il n’y avait aucun blessé… Des chutes de pierres auraient pu causer beaucoup de dégâts.. Mais en effet, ils étaient très peu dans les rues à cette heure matinale. Nadë s’en rendit compte lorsqu’ils traversèrent Hyrule. Ils croisèrent quelques chats errants, mais très peu d’hylien. La ville était encore toute endormie. 

Une fois sortie de la ville, la naïade avait enchaîné les questions pour faire connaissance avec son garde du corps pour le voyage. C’était en effet un Zora ! Elle avait vu juste. Cependant, il ne sembla pas si emballé qu’elle à l’idée de revoir la belle région de Lannelle. Pourtant, la jeune noble ne la questionna pas à ce sujet… Après tout, tout le monde n’avait pas eu une histoire, un passé si joyeux que le sien.. Elle se devait donc de ne rien dire si le garde ne souhaitait pas en parler…
C’est alors que timidement Nadë demanda si durant leur voyage, ils auraient la possibilité de dormir près de la rivière. La jeune Zora rêvait d’une baignade ! Elle attendait depuis si longtemps de pouvoir replonger qu’elle n’allait pas attendre d’être arrivé au domaine pour ça. Enfin, si Alaric lui permettait, évidemment… «  Nous allons longer la rivière, de ce que j'ai compris vous êtes pressé de revoir votre région natale. C'est la route la plus courte et la plus agréable d'après ce que l'on m'a dit. Et quant au monstre, ne vous en inquiété pas, un ami à moi va m'aider à les éviter et au pire à s'en occuper. » La naïade lui sourit ! C’était en effet la route qu’ils avaient l’habitude de prendre avec Flint. La route qui lui permettait de se prélasser au bord de l’eau le soir. Nadë était ravie ! Mais la suite de la phrase du jeune soldat l’intrigua. « Un ami ?.. » Demanda-t-elle presque en chuchotant. La réaction du Zora fut de rire… Ça ne rassurant pas vraiment la jeune femme. Elle était au milieu de nulle part, avec un inconnu qui ne parlait que part énigme. Soudain, Nadë entendit le hurlement d’un loup et se pétrifia. Le ton mystérieux, puis ce cri… Une grande tension se fit ressentir dans l’air et Nadë tira doucement sur les rênes de son cheval pour le stopper net. « Qu’est-ce que.. » Soudain, la naïade se tait. Subjuguée par la vue d’un magnifique loup qui sort de forêt devant eux… « N'ayez crainte et laisser moi faire. Arrêtons-nous quelques instants, s'il vous plait, que je puisse lui expliquer. » Nadë hocha la tête ne sachant pas quoi dire.. La scène qui se passe devant elle est complètement surnaturelle. Ce n’est pas la première fois qu’elle voit un humain et un animal avec un lien si fort, mais là… Ils semblent se comprendre sans même se parler…

Alaric posa un pied-à-terre et s’approcha du loup sans montrer un seul signe de peur. Il s’agenouille même devant lui. La naïade, quant à elle, est émerveillée par la scène. Ils se parlent. Ils se comprennent. Puis Alaric se relève et le magnifique loup part devant. Nadë ne le quitte pas des yeux. Elle n’a jamais vu un si bel animal. « Lómion est un loup que j'ai autrefois sauvé, il nous conduira a notre destination. » Elle sort de ses pensées lorsque la voix du soldat résonne. « Lómion… » répète-t-elle doucement. « Enchantée. » Il ne peut probablement pas l’entendre, mais la jolie blonde le regarde, captivée, charmée, par le magnifique animal. « En route, d'après lui, il connaît une clairière à une journée de cheval qui serait parfait pour camper et qui serait proche de la rivière. » Alaric semble comprendre que Nadë est dans ses pensées puisqu’il reprend le pas devant elle. Quand elle sort enfin de ses pensées, la jeune femme à de nouveaux un million de questions pour le soldat. « Ce loup est magnifique. » Dit-elle délicatement. La jeune naïade allait commencer sa phrase par « votre » mais ce n’était pas « son » loup, elle l’avait senti. Un lien bien plus fort semblait les unir. Elle se mit alors de nouveau aux côtés du Zora et ils reprirent la route.

Regardant l’animal qui leur montrait le chemin au loin, Nadë prit enfin la parole et osa lui poser toutes les questions qui lui brûlaient les lèvres à propos Lòmion. « Il a eut beaucoup de chance de croiser votre chemin. Mais j’imagine qu’il ne peut pas vous suivre jusqu’à la citadelle ? » Demanda-t-elle. Il y avait pourtant énormément d’animaux à Hyrule… Mais pas de loup… Elle imaginait à quel point cela pouvait être déchirant pour eux d’être séparé lorsque Alaric travaillait… « Comment faites vous pour vous comprendre ? » Demanda ensuite la naïade intriguée. « J’ai jamais vu un lien si fort avec un animal sauvage et un homme… » Dit-elle ensuite. Ce loup semblait être béni des gardiens ! 

Leur voyage continua, et Nadë n’en finissait pas de demander des choses à propos de Lòmion. Est-ce qu’il avait une meute ? Est-ce qu’il avait déjà attaqué un hylien ? Certaines questions n’avaient aucun sens, mais la naïade tentait de faire la discussion tant bien que mal.
Le soleil était à présent à son zénith et Hyrule un minuscule petit point au fond de l’immense plaine qu’ils traversaient depuis ce matin. « Ça y est.. Huryle est loin derrière. » Dit Nadë en se retournant pour regarder la citadelle au loin. « Je peux vous demander ? Qu’est-ce qui pousse quelqu’un à devenir garde d’une citadelle ? » Demanda la jeune femme. Le voyage aller être long. Alaric semblait fort sympathique et la naïade avait envie d’en savoir plus sur l’étrange jeune homme au loup….



_________________



Nadë Belyrith ☽
je sais la sentence pour l'indécence de mes pensées j'avais l'innocence j'ai eu l'insolence d'avoir oser voici la douleur j'ai commis l'erreur de te regarder
Revenir en haut Aller en bas

✲ Modérateur ✲
Peuple d'Hyrule

Alaric Calimehtar

Début de mon aventure : 05/06/2019
Messages : 65
Ҩ Bourse de rubis : 355
Avatar : Brad Pitt
Crédits : ///
///
Titre : Roturier
Race : Zora
Âge : 23 ans
Allégeance : Garde d'Hyrule
Religion : Esprit gardien, ne sait qui choisir entres l'Arbres Mojo ou Jabu
Inventaire : ○ Pouvoirs.
Magie Chamanique : esprit du prédateur.

Les sens du jeune Zora sont bien plus aiguisé, il sent l'odeur de la peur, de la colère, le danger, la tristesse et la joie. Il peut aussi savoir si quelqu'un lui ment.
Il voit un peu mieux dans le noir sans êtres aussi doué que les twillis et il peut manger de la viande crues.
Grace à son lien avec les esprits, il as une forte connexion avec son loups Lómion.


○ Arme.

En temps que soldat d'Hyrule, il est équipé d'un bouclier au couleur du royaume, ainsi que d'une épée à une main.

○ Equipements.

Il ne possède aucun équipement à part son uniforme. Il a une tunique bleue et blanche avec pardessus une cotte de mail, recouvert d'un surcot bleu et blanc marqué des armoiries du royaume. Un pantalon beige et des bottes marron. Aux mains, il porte des gants en cuir.

○ Monture.

A part son loups, il n'a aucun autre animal et encore moins une monture.

Voir le profil de l'utilisateur
Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar Empty
MessageSujet: Re: Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar   Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar EmptyMar 20 Aoû - 2:24

Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre.  
Nadë Belyrith & Alaric Calimehtar.



Le soldat reprend sa place, ouvrant la voie avec la dame plonger dans ces pensées. Il se demande bien ce qu'elle peut penser. Les loups ont souvent mauvaise réputation, ce sont les monstres dans de nombreux contes et légende. Ils sont en réalité des animaux craintifs qui évite le contact de l'homme, ce sont en réalité les Lobos qui sont réellement dangereux et agressif. Le garde du corps observe la dame, il tente de sentir l'odeur qui dégage d'elle afin de ressentir le flot de ces émotions. Il ne décèle aucune peur, juste une odeur étrangement enivrante. Il stoppe tous de suite son action avec difficulté. Il ne doit pas continuer à sentir, cela pourrait la mettre mal à l'aise, bien qu'il ne pense pas à mal.

Il retourne à sa tâche tendant surtout d'entendre les sons alentour. Les bois sont gorgés de vie, il y a du bruit partout, mais aucun qui ne semble être une menace en approche.

"- Ce loup est magnifique."

Le garde se retourne vers la dame, la regardant contempler Lòmion.
Il acquiesce d'un mouvement de tête. Le garde n'a aucune idée de comment il faut parler à une dame de la noblesse ou jusqu'où il peut aller.
Elle accélère le pas pour se mettre à son niveau. Le garde plonge son regard dans celui de la dame et il sent dans ses yeux magnifiques qu'il y a des dizaines de questions qui là brûle. Le garde sourit, il est assez heureux de pouvoir parler de Lòmion. D'enfin pouvoir parler de son monde a quelqu'un qui ne se moquera pas en parlant de stupide superstition et de croyance paysanne avec un air supérieur.

"- Il a eu beaucoup de chance de croiser votre chemin. Mais j'imagine qu'il ne peut pas vous suivre jusqu'à la citadelle ?"

Le garde sourit et enlève son casque qu'il installe sur sa selle, se sera plus simple de parler ainsi.

"- Oui, il a eu beaucoup de chance, mais j'en ai eu autant que lui. Je préfère dire que nous avons eu beaucoup de chance de nous rencontrer. Mais non, il ne peut pas me suivre à la citadelle, mais pas seulement parce que les gens ont peur. Lòmion a besoin de vivre dans la forêt, de pouvoir courir dans de grand espace. Il ne m'appartient pas de lui imposer un tel sacrifice. Je vais quand même souvent lui apporter de la viande profitant des quelques temps libre que l'on me donne à la garde pour venir le voir."

En vérité, Lòmion lui demande à chaque fois de venir avec lui en ville, mais à chaque fois Alaric refuse. Les humains ne comprendraient pas.

"- Comment faites vous pour vous comprendre ?"

Le garde se relève sur son cheval, il réfléchit, levant les yeux au ciel.

"- C'est assez compliqué à expliquer, c'est comme de respirer ou de parler. On ne se demande pas comment ça fonctionne, tellement cela nous semble naturel et normal. Disons que mon père est un chamane qui est reliée aux esprits de la nature. Il m'a depuis tout jeune entraîner à maîtriser sa magie. Lorsque j'ai rencontré Lòmion, c'est apparut ainsi, on a commencé à nous comprendre dès la première fois. Normalement avec ce style de magie, il faut un bien plus haut niveau de maîtrise pour arriver à ce niveau. Pour moi, ça marche que pour Lòmion. Par-contre, Lòmion, lui comprend le langage des humains, bien que certaine notion lui échappe totalement comme les principes de noblesse ou de religion.

- J’ai jamais vu un lien si fort avec un animal sauvage et un homme…"

Le garde se mit à rire.

"- En disant cela vous considérait que les hommes ne sont pas des animaux sauvages, mais dans mon travail, on se rend vite compte que non, les humains sont plus proches d'animaux sauvages que ne pourrai le laisser croire les belles constructions autour, surtout après quelques verres."

Le voyage continue ainsi avec un très grand nombre de question. La dame semble d'ailleurs gêné de poser certaine. Mais c'est toujours avec un grand sourire et un regard bienveillant que le Zora des bois lui répond.
Oui, il est certainement née dans une meute, mais au vu de ces blessures, ils se sont fait attaquer et Lòmion a réussi à s'enfuir.
Oui, il a déjà attaqué un Hylien, mais disons qu'il y avait un homme un peu lourd et éméché était bien trop pressant avec une jeune femme. Le loup voulait juste le calmer en gouttant sa fesse toute mole. C'est rare de rencontrer un loup chevaleresque.

Il était bientôt midi, le groupe avance à vive allure.

"- Ça y est.. Huryle est loin derrière."

Le garde se retourne avec la dame pour voir la cité d'Hyrule réduit à un point de plus en plus petit.

"- Je peux vous demander ?

- Mmmh ?

Qu’est-ce qui pousse quelqu’un à devenir garde d’une citadelle ?"

Alaric est un peu entonné de la question, surtout que toutes les questions jusque là tournaient autour de Lòmion. Le garde n'aime pas parler de lui.

"- C'est une question bien personnel....."

Le zora devient soucieux et ce mord l'intérieur de la joue, jugeant le pour et le contre. Même Lòmion semble attendre sa décision.

"- Je dirais que c'est pour utiliser mes talents au service des plus faibles. J'aurais put choisir une vie plus simple, à élever des chèvres, me construire une petite ferme. D'après mon père, ma vie aurait été sans aucune vague."

Le regard du zora devient plus triste, plus lourd.

"- Durant la croisade. J'ai perdu toute ma famille et je me suis retrouvé seul. C'est un vieil ermite qui m'a sauvé. Il m'a appris à vivre parmi les bois et à développer mes sens au point de devenir un aussi bon chasseur que Lòmion."

Le loup fit un grognement de protestation comme pour indiquer que c'est lui le meilleur chasseur, ce qui fait sourire Alaric. Sa voix devient plus enjoué, son regard quitte sa sévérité.

"- Un jour, lors d'une de mes sortis dans les bois, j'ai entendu des bruits de course, je me suis alors précipité et je suis tombé sur un pauvre gamin poursuivi par des monstres. Sans réfléchir, j'ai décoché une flèche sur une des créatures puantes. Lòmion, c'est lui aussi précipité pour m'aider à combattre les créatures qui étaient totalement étonnées de tomber sur nous. On a ensuite ramené l'enfant en sécurité, mais quand j'ai vu le regard plein de gratitude et de joie de ces parents, je savais ce que je devais faire. J'ai quand même pris le temps de réfléchir, tous quitté pour rejoindre la capital, ce n'est pas rien.
Mais devant la possibilité de passer sa vie à combattre pour protéger les plus faibles et pouvoir rendre le monde plus sûr, je n'ai pas pu résister longtemps."

Le zora à un peu honte, il a l'impression d'avoir pris sa décision sur un coup de tête.
Il était compliqué pour le garde de parler de lui-même, il n'était qu'un pauvre homme de la campagne, elle devait le prendre pour un gamin idéaliste bercé d'illusion comme beaucoup de monde.

"- Désolé ma dame, si ce que je viens de dire peuvent vous sembler idéaliste, on m'en fait souvent la réflexion."

Le garde semble gêné et cherche à changer de sujet.
Le loup se met a emmètre une sorte d’aboiement, comme pour sortir Alaric de sa situation.
"Elle parle beaucoup de nous, mais nous ne connaissons rien d'elle."

Le garde réfléchie à donner une plus belle tournure à la phrase de l'animal, c'est déjà suffisamment bizarre de devoir servir d'interprète entre un loup et une femme.

"-Lòmion est assez curieux de nature et demande si nous pourrions en savoir plus sur vous ?"

Le garde se sent assez mal de demander ça. Même pour lui, ce n'est pas courant, surtout que Lòmion ne se montre jamais aussi conciliant envers les inconnus, d'habitude, il s'en fout et les ignore allègrement a moins qu'il y est un bout de viande à la clé.
Mais sa demande est légitime, ils vont passer quelque jour ensemble après tous.

Revenir en haut Aller en bas

✲ Modératrice ✲
Peuple d'Hyrule

Nadë Belyrith

Début de mon aventure : 20/06/2019
Messages : 84
Ҩ Bourse de rubis : 91
Autres comptes : Lizabeth Gorwitz
Avatar : Camille Lou
Crédits : by vshelest
Alors, qu'une danse emporte ma vie et je suivrai la danse et qu'importe ce qu'ils en pensent
Titre : Noble Zora, Ambassadrice
Race : Zora
Âge : 27 ans
Allégeance : Couronne (Hyrule) et à ses suzerains les Arlaeron
Religion : La religion des esprits Gardiens, plus particulièrement Jabu.
Inventaire : ○ Nadë maîtrise la maîtrise de l'eau. La petite Zora est capable de maitriser l'Eau sous toute ses formes. Très jeune, on lui apprit alors des techniques de guérison. Nadë est capable de guérire de petite blessures en réorientant la trajectoire d uchi dans le corps en utilisant l'eau comme catalyseur.

○ Nadë n'a aucune arme. Ce n'est pas une combattante encore moins une guerrière.

○ Equipements.
○ Monture.

Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar Tumblr_phb50bEnOx1qibdlco5_400

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar Empty
MessageSujet: Re: Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar   Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar EmptyAujourd'hui à 19:30

Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre.  
Nadë Belyrith & Alaric Calimehtar.



Il y avait une telle douceur et gentillesse dans les mots du soldat. Il décrivait la relation qu’il entretenait avec son loup avec tant de douceur que la jeune Zora fut complètement charmée. Elle avait vu juste, il ne pouvait pas emmener Lomiòn avec lui à la citadelle, mais ce n’était pas pour autant qu’il ne s’en occupait pas. Et même si, comme il le disait, le canidé préférait vivre dans la forêt, il n’était visiblement jamais très loin, puisqu’il avait montré le bout de son museau, quelques minutes après le départ du petit cortège. Puis, la naïade, un peu timidement osa demander comment il faisait pour comprendre aussi bien l’animal. Elle avait assisté à une scène subjuguante. Simplement, en se regardant, ils s’étaient compris. C’était la première fois que Nadë voyait un lien si fort entre un homme et un animal. Elle écouta alors les explications avec une très grande attention.  

C’était donc grâce à la magie. La jeune noble ce sentie un peu bête de ne pas y avoir pensé plus tôt ! Elle avait déjà vu des dresseurs de chevaux entretenir un lien particulier avec leurs montures, mais là c’était encore différent. Une véritable amitié, en plus de la magie, semblait les relier. Nadë acquiesçait à chaque phrase du soldat. Elle se mit même à rire, lorsqu’il expliqua que Lomiòn ne comprenait pas tous les principes des humains. « Qu’ils ne s’en face pas. C’est abstrait pour certain d’entre nous aussi. » Dit-elle avec un petit sourire. Surtout la politique… Nadë le savait bien, puisqu’il s’agissait de son travail.

Puis la jeune femme, perdue dans ses pensées, eue une réflexion qui fit rire le garde. Elle trouvait le lien entre Lomiòn et Alaric si incroyable, qu’elle lui dit tout simplement. La réplique, un peu sarcastique d’Alaric la fit longuement réfléchir. Il n’avait pas tord en prétendant que certains hommes étaient des animaux… Certains étaient de véritables porcs,… Mais le raisonnement d’Alaric parlait de véritables animaux sauvages… Ce a quoi, la naïade ne sut absolument pas répondre. Elle vivait dans une bulle, où elle en rencontrait que des nobles, des suzerains, des rois et des reines. Alors cet esprit « sauvage » elle y avait rarement à faire. Les gens qu’elle rencontrait étant bien trop cantonnée aux règles de protocole et de bienséance. Alors en guise de réponse, elle soupira…  

Mais ses questions ne s’arrêtèrent pas là. La curiosité de la Zora était bien plus forte que sa retenu ! Elle posa alors un million de questions, avant d’enfin, se taire et contempler le paysage. Nadë n’était pourtant pas une très grande bavarde, mais son envie de savoir, de connaître et de comprendre prenaient toujours le dessus. 

Ils chevauchaient maintenant depuis plusieurs heures et Hyrule n’était qu’un minuscule petit point au loin… Nadë n’avait pas vu le temps passé, absorbé par la conversation qu’elle avait avec son congénère. Finalement, ce n’était pas si mal que Flint n’ait pas été disponible pour ce voyage, car elle faisait une très agréable rencontre. Et intriguée par ce jeune homme au loup, elle osa lui poser une question un peu personnel, qui visiblement ne lui plus pas vraiment. Elle lui demanda pourquoi il avait choisi d’être garde à Hyrule ? Ce n’était pas vraiment pour qu’il raconte son histoire, surtout qu’il ne semblait pas en avoir très envie, mais Nadë était curieuse. Il avait un don incroyable, un animal sauvage encore plus fidèle qu’un chien, et il avait choisi un métier qui l’éloignait de son animal… Mais quand elle remarqua l’hésitation du jeune garde, elle s’excusa aussitôt. « Pardonnez-moi. Je me montre parfois, un peu trop indiscrète. » Mais après un petit silence, il répondit tout de même. « Je dirais que c'est pour utiliser mes talents au service des plus faibles. J'aurais pu choisir une vie plus simple, à élever des chèvres, me construire une petite ferme. D'après mon père, ma vie aurait été sans aucune vague » Il y avait une pureté et une candeur dans ses mots qui bouleversaient la jeune ambassadrice. Le soldat devint alors plus triste et ses phrases suivantes firent des frissons dans le dos de la jeune blonde. « Durant la croisade. J'ai perdu toute ma famille et je me suis retrouvé seul. » Elle se sentait soudainement idiote d’avoir posé des questions sur le passé du Zora. Sa mine triste et son histoire accablèrent la jeune femme. « C'est un vieil ermite qui m'a sauvé. Il m'a appris à vivre parmi les bois et à développer mes sens au point de devenir un aussi bon chasseur que Lòmion. » 

On pouvait sentir une tension dans l’air tandis qu’Alaric parlait de son enfance. Quand on la comparait à celle de la jeune femme, elle n’avait rien à voir ! Nadë n’avait jamais manqué de rien, ses parents étaient aimants… Certes, un drame familial ternissait un peu le tableau, mais c’était une histoire ancienne. Nadë n’en parlait même plus.
Le récit de la première aventure du soldat, de celle qui lui avait donné goût à la justice et à la protection des plus faibles, ravie la jeune noble. C’était touchant. Et c’était une très belle histoire ! « Désolé ma dame, si ce que je viens de dire peut vous sembler idéaliste, on m'en fait souvent la réflexion. » Nadë s’étonna de cette réflexion. Cela n’avait rien d’idéaliste pour elle, bien au contraire. « Dire que l’on n'a pas besoin de gens comme vous, ça, c’est idéaliste ! Mais se dévouer, comme vous le faites, pour le bien c’est… Tout à votre honneur ! Et plutôt que des réflexions puériles de la sorte, je pense que vous méritez le respect de tout le monde. » Dit-elle avant de finir par un grand sourire compatissant.

La jeune noble savait à quel point les gardes jouaient un rôle important dans la sécurité de royaume. Et c’était très noble de la part d’un jeune paysan de dévouer sa vie au bien des plus démunis. Non, elle n’avait rien à redire, c’était bien plus honorable que ce qu’elle faisait elle… « D’ailleurs, appelez moi Nadë. Nous sommes seuls, pas besoin de tant de cérémonie. » Ajouta-t-elle. Lady, Madame,… C’était trop ! De plus, en si peu de temps, Alaric avait gagné le respect et l’admiration de la jeune noble, ça lui paraissait donc étrange quand il utilisait ses formules. 

« Lòmion est assez curieux de nature et demande si nous pourrions en savoir plus sur vous ? » Etait-ce vraiment le loup qui demandait ? Nadë lança un regard malicieux avant de réfléchir à ce qu’elle pouvait bien dire. La vie de la naïade n’avait rien à voir avec celle du jeune soldat et elle se sentait un peu mal à l’idée de parler des privilèges auxquelles elle avait eut le droit… « J’ai grandi à Lannelle et j’y ai passé 25 de ma vie. J’ai eu la chance d’énormément voyager. Lannelle, Hebra et même les Landes Sauvages. Pourtant, c’est au domaine Zora que je me sens le mieux. C’est la plus belle région à mes yeux. » Nadë s’égarait en pensant à sa région qu’elle avait hâte de revoir. « Enfin.. J’ai donc grandit au Domaine Zora et j’ai eu la chance d’étudier avec les meilleurs précepteurs et avec les suzerains. J’ai eu la chance de rencontrer des gens très cultivés qui m’ont appris ce qu’ils savaient sur notre beau pays. » Oui. Nadë aimait tout Hyrule profondément. Ca peut paraître étrange d’être autant attaché à une terre, mais la naïade avait appris tellement de choses qu’elle pouvait parler de chaque région pendant des heures. Elle connaissait les villages, la faune, la flore, les comptes et légendes de chaque région, de chaque race. « Et cela fait maintenant 3 ans que je travaille aux services de mes suzerains, la famille Arlaeron. Ils m’ont choisie pour les représenter à la coure d’Hyrule. Je joue, en quelques sortes, un rôle d’Ambassadrice. » Dit-elle en souriant. « C’est pour cela que régulièrement, je me rends à Lannelle. Pour faire des rapports, discuter de politique, de géopolitique même. Échanger des messages ne suffit pas toujours. Il faut que je me déplace également. Mais ça ne me dérange pas. Retourner à Lannelle est toujours un véritable plaisir. » Et on y fait d’agréable rencontre - mais ça, elle le garda pour elle. À vrai dire, Nadë ne savait pas vraiment quoi dire de plus à son sujet… C’était un peu compliqué de parler de soit même. Elle était bien plus à l’aise pour parler quand il s’agissait des conflits entre certaines régions, ou des alliances en cours… « En espérant que ma réponse contente Lomion. » Finit-elle par dire en regardant de nouveau le loup tendrement.

Nadë et Alaric continent ainsi leur voyage, se découvrant petit à petit, au fil des questions qu’ils se posent. La jeune naïade apprécie de plus en plus ce jeune garde. Ils se ressemblent bien plus qu’il n’y parait..

Alors qu’ils avancent en direction du Domaine Zora, Nadë voit Lomiòn s’arrêter au loin. Puis, malgré le fait qu’elle ne soit pas une grande cavalière, elle remarque un comportement étrange chez sa jument. Elle avait la tête relevée, les oreilles aux aguets et sa queue fouettait l’air bien plus qu’a l’habitude. - Voyons Nadë, tu psychotes. S’il y a un souci, Lomiòn et Alaric le sentiront avant toi- Se rassure-t-elle. Mais soudain Lomiòn hurle et Nadë se pétrifie. Elle tire alors sur les reines de son cheval pour le stopper. « Que ce passe-t-il ? »

_________________



Nadë Belyrith ☽
je sais la sentence pour l'indécence de mes pensées j'avais l'innocence j'ai eu l'insolence d'avoir oser voici la douleur j'ai commis l'erreur de te regarder
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar Empty
MessageSujet: Re: Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar   Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais d’où vient le feu qui s'empare de mon âme a moitié ivre. feat. Alaric Calimehtar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De la théorie à la pratique
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Merci ? Mais de rien...
» Jour 6 : Mais quel flemmard!
» Mon lapin répire, mais c'est tout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath of Hyrule :: Royaume d'Hyrule :: Région de Lanelle :: Rives du Lac Hylia-
Sauter vers: