AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le guide du nouveau

Vous vous sentez perdu(e)s ? Allez consulter le Guide du nouveau joueur, il vous aidera ♥️
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de besoin, bien évidemment !
Bienvenue sur Breath of Hyrule

BoH est un forum RPG médiéval/fantasy librement inspiré des jeux The Legend of Zelda.
Il n'est pas du tout obligatoire de connaître la saga pour nous rejoindre.
Nos annexes et nos guides peuvent vous aider à mieux comprendre cet univers unique que nous avons créée. ♥️
Système de Parrainage

Envie de découvrir le forum ? Vous pouvez demander un parrainage à tout moment !
Pour vous aider à mieux comprendre l'univers, établir un premier lien et un premier pas vers votre intégration !
Scénarios de nos membres

Les aides & guides de création

Besoin d'aide à la création de votre personnage ? Vous pouvez voir notre guide de création pour vous aider !
Le staff est également à votre disposition pour vos questions ou même vous aider.

Partagez
 

 Larguer les amarres. | Ft. Soleya

Aller en bas 
AuteurMessage

✲ Co-Administratrice ✲
Peuple des îles

Isaïah Van Aleyn

Début de mon aventure : 03/04/2019
Messages : 51
Ҩ Bourse de rubis : 580
Autres comptes : Ganondorf Dragmire.
Avatar : Zach Mcgowan.
Crédits : Cricrilove.
Larguer les amarres. | Ft. Soleya 3n20
Titre : Lord Capitaine du Black Bird.
Race : Piaf dont les ailes sont effacées par magie. Si on ne le connait pas il n'est donc qu'un Hylien lambda.
Âge : 37 ans.
Allégeance : Neutre à tendance Mal.
Religion : Laïque.
Inventaire : ○ Une armure légère de cuir et de tissu.
○ Un sabre.
○ Un ouistiti pygmée appelé Sam.
○ Un navire pirate nommé le Black Bird.

Pouvoirs :
Saut éclair - bond sur environ deux mètres en une fraction de seconde. Crée une bourrasque de vent capable de propulser dans les air. > enchaînement possible

Voir le profil de l'utilisateur
Larguer les amarres. | Ft. Soleya Empty
MessageSujet: Larguer les amarres. | Ft. Soleya   Larguer les amarres. | Ft. Soleya EmptyLun 5 Aoû - 13:41



Larguer les amarres
Soleya & Isaïah

« Aussi sauvage que l'eau. Aussi dévastateur que les vagues. Aussi libre que l'océan.»



Flashback - Lune 6. Jour 14. An 994



Le briseur de chaines ; voilà comment on devrait te nommer. Si le Roi des Pirates t'a libéré de ton destin tragique il y a de cela un peu plus de 20 ans, tu as la fâcheuse tendance à vouloir faire de même avec ceux que tu croises ; et ce quitte à te mettre ton propre libérateur à dos. En effet voilà deux jours que Soleya, l’esclave favorite de sa majesté, est montée à bord de ton navire avant de faire rapidement voile vers l'horizon. Oh, alors que tu tiens désormais férocement la barre, tu imagines très bien ton père adoptif s’égosiller en rageant contre toi ; tout comme tu sais que, avec un peu de temps, ça lui passera. La jeune femme n'était en effet qu'un objet pour lui, un passe temps et une option s'il en avait besoin ; une chose dont il se passera en soit. Toi en revanche tu as pu voir la femme derrière l'esclave, et as ainsi pu constater qu'elle ne méritait pas ça et qu'elle valait bien plus. Puis, après tout, c'est ton roi qui t'a apprit à voler, à piller et à prendre ce que tu désirs par force ou par fourberie ; et tu es pour cela de loin son meilleur élève. Oui, ce n'est véritablement pas pour rien que le mystérieux Capitaine Maudit est l'un des meilleurs en ce domaine, tout comme il possède l'un des meilleurs équipages et sans doute le meilleur bateau. Et tu compte encore aujourd'hui le prouver.

Tes yeux d'azurs se lèvent vers les imposantes voiles noires du Blackbird. Ainsi tu les contemples se gonfler délicieusement sous les caresses du vent, faisant de ce fait glisser le navire sur les vagues à toute vitesse. Le ciel est clair et propice au voyage. L'air salée de l'océan peut donc aisément charmer tes sens, te rendant aussi léger que l'oiseau qui vole au dessus de vous, aussi libre. Oui, liberté est le maître mot qui te caractérise ; qui vous caractérise tous. Si ton équipage s'active à laver le pont, à décrasser les canons ou à entretenir le cordage, tous ont choisit d'être ici et de te soutenir ; tous sauf peut être votre passagère clandestine, qui réclamera peut être que vous fassiez halte sur la prochaine île afin de pouvoir vivre les pieds sur terre. Ce sera son choix et en tant qu'ami tu ne l'en empêchera pas ; et ce même si tu t'es pris d'affection pour Soleya. Après tout la jeune femme te ressemble plus que tu ne peux l'imaginer et tu apprécies de ce fait sa compagnie, tu apprécies pouvoir parler si librement à quelqu'un.

En parlant de la vipère des mers, là voila d’ailleurs entrain de traverser le pont et de monter les marches de la dunette pour te rejoindre. Tu la regardes ainsi faire, lui offrant l'un de tes sourires naturellement malicieux avant de demander amicalement « Alors, quel gout à la liberté s'lon toi? ». Non, à première vue tu n'as vraiment rien d'un capitaine pirate ; tu n'as ni l'aura ténébreuse et cruelle, bien au contraire, ni l'apparence sombre et extravagante. Tu n'es en effet vêtu que d'une simple chemise dont les manches sont retroussées jusqu'au coude et dont les premiers boutons sont ouverts, ainsi que d'un pantalon marron et de bottes. Le tout agrémenté évidement par quelques bijoux, bagues, bracelets et colliers ; ainsi que quelques cuirs dont ta ceinture parée de ton fourreau, ainsi que de ton célèbre sabre. Tu n'as pas de chapeau, tes cheveux longs étant tirés en arrière pour ne pas te déranger, ni d'épaisse barbe, ni de balafre ou de cache œil sur le visage. Oui Isaïah, ta sympathie et ta simplicité au premier regard est là ton plus grand atout dans le danger que tu es ; tu es le calme avant la tempête. « On d'vrait amarrer à Mercant'île d'main dans la matinée. T'pourras ainsi prendre ton envole p'tit oiseau. » Déclares tu ensuite et, même si tu souris toujours, il y a un brin de tristesse et de déception dans ta voix.
(c) DΛNDELION

_________________


THE CURSED CAPTAIN
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

Peuple des îles

Soleya Homdale

Début de mon aventure : 21/06/2019
Messages : 55
Ҩ Bourse de rubis : 260
Autres comptes : Megan
Avatar : Indira Varma
Crédits : blondie
Larguer les amarres. | Ft. Soleya Ed977bb64b9e16813b6c7a5cd44d1286
Titre : guérisseuse/empoisonneuse
Race : zoras
Âge : 35 ans
Allégeance : neutre
Religion : culte des gardiens : Jabu en particulier
Inventaire : Elle a toujours des fioles sur elles : de poisons ou de médecine

Voir le profil de l'utilisateur
Larguer les amarres. | Ft. Soleya Empty
MessageSujet: Re: Larguer les amarres. | Ft. Soleya   Larguer les amarres. | Ft. Soleya EmptyVen 16 Aoû - 13:55



Larguer les amarres
Soleya & Isaïah

« Aussi sauvage que l'eau. Aussi dévastateur que les vagues. Aussi libre que l'océan.»



Flashback - Lune 6. Jour 14. An 994



J'étais libre enfin... Je ne comptais plus les années enfermés, enchaînés à un fou, au roi des pirates. Et puis il avait organisé une fête et j'avais rencontré Isaïah. Nous étions devenu amis et il avait finit par me libérer du joug de cet homme voilà deux jours. Deux jours que je n'avais pas quitté l'une des cabines pour me reposer et me préparer. Me préparer à quoi ? A vivre libre, à vivre sur la terre ferme. J'en avais tellement peur, même si j'en rêvais depuis secrètement depuis des années.

Je me décide enfin à sortir de la cabine qu'Isaïah m'a laissé. Je vois enfin la lumière du soleil après deux jours enfermés. Ce n'est pas du fait du capitaine, uniquement le mien. J'avais peur de ce que j'allais découvrir, de ce que j'allais entendre. J'ouvre la porte et les premières choses à arriver jusqu'à moi ce n'est pas les hurlements des matelots, mais une brise légère passant dans mes cheveux et l'odeur de poissons et diode qui m'entoure rapidement. J'ai l'impression de respirer de nouveau, pourquoi être resté enfermé pendant deux jours, quelle perte de temps n'est-ce pas ... oui, mais c'était plus fort que moi. J'avance sur le pont et me dirige vers Isaïah. Il est là juste au dessus, dominant son navire comme tout bon capitaine. On ne voit que lui ainsi, tel un oiseau au dessus des flots, dominant tout ce qui s'y trouve, lui domine son monde, son bateau, ses hommes. Et pourtant bien qu'il se trouve ainsi au dessus de moi je me sens plus en sécurité que jamais.
Je monte les dernières marches qui nous sépare et j'entend sa voix s'élever et venir jusqu'à moi grâce au vent. Il me demande ce qu'a selon moi le gout de la liberté.

" Je n'en sais rien encore. Y a deux jours que je reste stupidement enfermé, alors que tu m'a libéré. J'ai passé deux jours à avoir peur, deux jours à réfléchir aussi."

Je l'observe un instant, gardant le silence. Je repense à ce qu'il a fait pour moi, à ce qui l'attend si il croise la route de son roi. J'en ai des frissons rien que d'y penser. Je ne suis rien pour lui, je ne suis qu'une esclave, je ne méritais aucune considération, enfin du moins pas aux yeux de ce roi et ses amis. Alors pourquoi lui en avait-il eu ? Quel intérêt avait-il la dedans ?
Mais je n'ai pas le temps d'en dire plus qu'il me dit que nous arriverons au port de Mercant'île au matin et que je serais libre. J'en reste bouche bée un moment. Il tiendra donc parole ... C'est presque insensé. Je peine à le croire. Il me la pourtant dit plus d'une fois, mais je peine à croire que ce soit vrai.

" A Mercant'île ?" J'en oubliais que certains hommes n'était pas comme les autres, que certains  se démarquaient par leur gentillesse, leur courtoisie... Je ne me souvenais plus de tout cela, c'était si lointain. Sa dernière phrase faisiat ressortir une certaine tristesse, pourquoi ? J'avais beaucoup de question, mais chaque chose en son temps.

" Il te tuera si il te retrouve, n'est-ce pas ? Pourquoi avoir fait ça pour moi, malgré les risques. Je n'en vaut pas la peine, je ne suis rien."
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
 
Larguer les amarres. | Ft. Soleya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prêt(e) à larguer les amarres?
» Votre 1er sujet
» Prenons deux minutes pour parler du peuple...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath of Hyrule :: Mer des Cieux :: Les îles libres-
Sauter vers: