AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le guide du nouveau

Vous vous sentez perdu(e)s ? Allez consulter le Guide du nouveau joueur, il vous aidera ♥️
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de besoin, bien évidemment !
Bienvenue sur Breath of Hyrule

BoH est un forum RPG médiéval/fantasy librement inspiré des jeux The Legend of Zelda.
Il n'est pas du tout obligatoire de connaître la saga pour nous rejoindre.
Nos annexes et nos guides peuvent vous aider à mieux comprendre cet univers unique que nous avons créée. ♥️
Système de Parrainage

Envie de découvrir le forum ? Vous pouvez demander un parrainage à tout moment !
Pour vous aider à mieux comprendre l'univers, établir un premier lien et un premier pas vers votre intégration !
Scénarios de nos membres

Les aides & guides de création

Besoin d'aide à la création de votre personnage ? Vous pouvez voir notre guide de création pour vous aider !
Le staff est également à votre disposition pour vos questions ou même vous aider.

Partagez
 

 Une leçon de diplomatie.

Aller en bas 
AuteurMessage

Peuple d'Hyrule

Rydan Arlaeron

Début de mon aventure : 01/08/2019
Messages : 18
Ҩ Bourse de rubis : 240
Avatar : Finn Jones
Crédits : praimfaya.
Jolie nageoire... Vous nagez souvent par ici ?
Titre : Héritier de Lanelle.
Race : Zora.
Âge : 17 ans.
Allégeance : Lanelle, sa famille, lui-même.
Religion : Les esprits gardiens, Jabu en particulier.
Inventaire : ○ Pouvoirs.○ Arme.○ Équipements.○ Monture.

Voir le profil de l'utilisateur
Une leçon de diplomatie. Empty
MessageSujet: Une leçon de diplomatie.   Une leçon de diplomatie. EmptyMer 7 Aoû - 22:25

Une leçon de diplomatie.


Plic, ploc faisait la clepsydre.
Plic, ploc...


Son regard azur fixé sur cet écoulement aqueux, le jeune Rydan Arlaeron se concentrait. Il ne s’agissait pas vraiment de quelque chose de très commun et, dans d’autres circonstances, sûrement même le féliciterait-on pour cette concentration ô combien admirable, digne des plus grands penseurs et philosophes, dont les capacités de concentration étaient renommées de par le monde. Cependant, le petit souci était que le jeune Rydan Arlaeron, dans toute sa concentration, n’était pas concentré sur la bonne chose. Non, malheureusement, au lieu d’écouter les explications plus précieuses que les rubis de sa ravissante enseignante en géopolitique et diplomatie, notre jeune Zora était autrement focalisé sur l’élégante clepsydre qui trônait fièrement au milieu de l’ample table qui le séparait de la belle Nadë Belyrith, pensant stupidement que si, à l’aide de ses dons, il arrivait à faire s’écouler plus rapidement l’eau céruléenne enserrée dans sa prison de verre, peut-être la leçon se verrait écourtée.


Et plic, ploc faisait la sueur sur son front.
Plic, ploc...


En soi, il se savait ingrat, et il avait même un peu honte de lui-même. Un peu. Après tout, Nadë prenait de son temps personnel pour lui enseigner les bases de la diplomatie, et, surtout, c’était lui qui avait demandé à la jolie Zora de partager son savoir avec lui. Mais, d’un autre côté, il s’ennuyait tellement… Lorsqu’il avait décidé d’endosser le rôle d’héritier digne de son rang depuis la disparition de sa sœur, Rydan n’avait pas pensé que les choses empireraient pour lui de façon aussi drastique aussi vite. Héritier principal, sur le papier ça sonnait bien, mais quand il pensait à ses amis et la journée à la paradisiaque plage de la Grande Baie qu’ils avaient prévue, il regrettait amèrement sa décision. Être un jeune noble indigne avait beau ne pas inclure d’honneur ou d’admiration des petites gens, cela avait au moins le mérite d’être amusant. Et il n’y avait pas à dire, rien de sa journée d’aujourd’hui ne pouvait être qualifié d’amusant…


Un soupir, dépité.


Rien à faire, la clepsydre ne bougeait pas. Il fallait croire que, malgré ses prières, ses capacités aquakinétiques ne s’étaient pas décuplées toutes seules dans son sommeil sans qu’il n’ait eu besoin de faire le moindre effort pour les cultiver. Tant pis. Et c’est à ce moment là qu’il se retrouva soudainement conscient du regard de sa professeure, qui semblait on ne pouvait plus au courant de son manque d’intérêt pour la leçon.

Le rouge monta aux joues de Rydan alors qu’il se mit à se défendre en bafouillant. « J-J’écoutais, je te jure ! » Mouais, pas sûr que qui ce soit serait convaincu…

_________________

.
Revenir en haut Aller en bas

✲ Modératrice ✲
Peuple d'Hyrule

Nadë Belyrith

Début de mon aventure : 20/06/2019
Messages : 84
Ҩ Bourse de rubis : 91
Autres comptes : Lizabeth Gorwitz
Avatar : Camille Lou
Crédits : by vshelest
Alors, qu'une danse emporte ma vie et je suivrai la danse et qu'importe ce qu'ils en pensent
Titre : Noble Zora, Ambassadrice
Race : Zora
Âge : 27 ans
Allégeance : Couronne (Hyrule) et à ses suzerains les Arlaeron
Religion : La religion des esprits Gardiens, plus particulièrement Jabu.
Inventaire : ○ Nadë maîtrise la maîtrise de l'eau. La petite Zora est capable de maitriser l'Eau sous toute ses formes. Très jeune, on lui apprit alors des techniques de guérison. Nadë est capable de guérire de petite blessures en réorientant la trajectoire d uchi dans le corps en utilisant l'eau comme catalyseur.

○ Nadë n'a aucune arme. Ce n'est pas une combattante encore moins une guerrière.

○ Equipements.
○ Monture.

Une leçon de diplomatie. Tumblr_phb50bEnOx1qibdlco5_400

Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Une leçon de diplomatie. Empty
MessageSujet: Re: Une leçon de diplomatie.   Une leçon de diplomatie. EmptyJeu 15 Aoû - 17:14

Une leçon de diplomatie.  
Nadë Belyrith & Rydan Arlaeron.

Le voyage pour arriver jusqu’au domaine Zora avait été long… Et pas sans encombres, loin de là… Mais grâce à son garde du corps, Nadë était arrivé au domaine sans une égratignure. La jeune Zora était heureuse de retrouver sa maison et ce domaine qu’elle aimait tant. Entendre, toute la journée l’eau couler tout autour et à l’intérieur de la citadelle était si apaisant. Mais elle n’avait pas le temps d’en profiter. Si Nadë avait fait tout le voyage, ce n’était pas pour profiter de la beauté de la région malheureusement… C’était pour le travail.. À peine arrivée, elle avait passé des heures et des heures en réunion avec la suzeraine de Lannelle et tous ses conseiller. La naïade sentait bien que son discours n’avait pas plus à tout le monde.. Un bon nombre de Zoras réuni autour de la table n’étaient pas très favorable à l’idée de conserver l’alliance des Zoras et du roi Nohassen. C’était pourtant la meilleure solution, et de loin au vu des récents évènements… Mais ça malheureusement, tout le monde n’était pas près à l’entendre… 

Nadë sortit alors du conseil épuisée et exténuée. Elle venait de passer les 3 heures les plus longues de toute sa vie… C’est donc le regard, et sans un sourire qu’elle marcha à travers le château pour se rendre dans un petit salon où l’attendait Rydan Arlaeron. Habituellement, savoir qu’elle passe du temps avec le petit prince enchante la jeune femme. Rydan est gentil et drôle avec elle. Il fut un temps où il était complètement insouciant et il amusait beaucoup Nadë qui elle, avait toujours été très sérieuse, très droite. Rydan était complètement l’opposé ! Aujourd’hui, il est bien plus mature et la naïade se rend bien compte qu’il n’est plus le petit avorton foufou qu’il avait pu être avant. Le poids de la couronne qu’il portera un jour pèse déjà sur ses épaules et ça se voit. C’est pourquoi Nadë a accepté de passer du temps avec lui pour lui apprendre ce qu’elle savait de la politique et sur les autres territoires. 

En arrivant dans le petit salon, Rydan était déjà là, à l’attendre. La blonde s’excusa et s’installa devant lui. De quoi parlaient-ils déjà la dernière fois qu’elle était venu ? Sans doute de choses pas très joyeuses.. La dernière fois que Nadë était rentré, c’était pour les funérailles du suzerain… Il fallait peut-être mieux trouver un autre sujet. Nadë commença alors à parler du conseil qui venait de se passer. Après tout, en tant qu’héritier, il allait être mis au courant des décisions prises par sa mère pour Lannelle. 

Alors qu’elle s’exaspérait sur le fait que très peu de gens acceptait de l’écouter, Nadë se rendit compte que son petit élève ne prêtait aucune attention à ce qu’elle disait. Complètement obnubilé par une clepsydre au milieu de la table. La naïade sourit. Rydan n’avait que.. 16 ? 17 ans ? À son âge, elle aussi n’aurait eu que faire de toutes ses histoires politiques. Pour s’amuser elle dit une phrase bien plus fort que toutes les autres pour sortir le garçon de ses pensées. « Et voilà pourquoi nous déclarons la guerre à tout Hyrule !  » Son stratagème sembla fonctionner. Nadë vit les boucles blondes du jeune homme bouger et son visage se relever. « J-J’écoutais, je te jure ! »  Nadë s’assit alors à côté de lui et regarda également le sablier au milieu de la table. «  C’est donc ça qui te fascine tant ? » La naïade tendit délicatement la main et parvint alors à faire remonter tout le liquide dans le haut du sablier. Nadë n’était pas particulièrement douée en magie. Il faut dire qu’elle ne s’entraînait quasiment pas… Mais elle avait hérité des dons de sa mère, et comme elle, elle savait maîtriser l’eau à l’état liquide. Elle a même appris à guérir de petite blessures en réorientant la trajectoire d’uchi dans un corps, en utilisant l’eau comme catalyseur. Si elle s’entraînait plus qu’elle ne lisait, ses dons pourraient être d’une grande, très grande utilité à son peuple.. « Désolé, ça ne devait pas être très passionnant ce que je te racontais.. » Nadë en avait conscience, si pour elle la politique et la diplomatie était comme une passion, ce n’était pas le cas de tout le monde. « Et puis j’imagine que depuis… On te parle tous les jours de protocole, de politique et je ne sais pas quoi… » Dit-elle en posant un regard affectueux sur le jeune homme. Depuis quoi ? Eh bien… Depuis la disparition de Joran et Mysa… Une vraie tragédie… « Tu sais… » Nadë se tourna vers lui et lui prit les mains. « Si tu veux, ou que tu as besoin de parler, tu sais où me trouver. » Lui dit-elle avec un tendre sourire. « Ou même si tu veux te changer les idées ! On est pas toujours obligé de parler politique… »


_________________



Nadë Belyrith ☽
je sais la sentence pour l'indécence de mes pensées j'avais l'innocence j'ai eu l'insolence d'avoir oser voici la douleur j'ai commis l'erreur de te regarder
Revenir en haut Aller en bas
 
Une leçon de diplomatie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DEMENAGEMENT DE LA DIPLOMATIE LYONNAISE-DAUPHINOISE
» Diplomatie Les Grands Dossiers n°10
» [VENTE] Revue Diplomatie Grands dossiers N°18
» Les règles du jeu " Diplomatie "
» Diplomatie - Règles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath of Hyrule :: Royaume d'Hyrule :: Région de Lanelle :: Domaine Zora-
Sauter vers: