Le guide du nouveau

Vous vous sentez perdu(e)s ? Allez consulter le Guide du nouveau joueur, il vous aidera ♥️
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de besoin, bien évidemment !
Bienvenue sur Breath of Hyrule

Breath of Hyrule est un forum RPG Médiéval / Dark Fantasy librement inspiré des jeux The Legend of Zelda.
Il n'est pas du tout nécessaire de connaître la saga pour nous rejoindre.
Nos annexes et nos guides peuvent vous aider à mieux comprendre cet univers unique que nous avons créée. ♥️
Système de Parrainage

Envie de découvrir le forum ? Vous pouvez demander un parrainage à tout moment !
Pour vous aider à mieux comprendre l'univers, établir un premier lien et un premier pas vers votre intégration !
Scénarios de nos membres

Les aides & guides de création

Besoin d'aide à la création de votre personnage ? Vous pouvez voir notre guide de création pour vous aider !
Le staff est également à votre disposition pour vos questions ou même vous aider.
-20%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai sans fil XIAOMI – Mi Vacuum Cleaner Light
79.99 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Die another day (Mysaria)

Aller en bas 
AuteurMessage

◈ Gerudo ◈
Einar Najjar

Voir le profil de l'utilisateur
Début de mon aventure : 18/06/2022
Messages : 86
Couleur RP : #ff6600
Ҩ Bourse de rubis : 718
Autres comptes : Eardan Thorn, Soluth Milafar, Migaro Tanel & Zucco Narlarys.
Avatar : Henry Cavill
Crédits : Fassylover (avatar) & old money (signature)
Die another day (Mysaria) F24225a359a5062e427b0cadc45ee46b2ca242b6
Titre : Bâtard de la famille Najjar.
Race : Gerudo et fier de l'être.
Âge : 35 ans déjà.
Statut marital : Célibataire profitant de sa liberté pour picorer.
Lieu de résidence : Les Landes Sauvages mais peut-être amené à se rendre ailleurs.
Métier : Fidèle Yiga depuis quelques années.
Allégeance : A son roi, Ganondorf, et par extension à l'Avatar.
Religion : L'Avatar est le seul à trouver grâce à ses yeux.
Inventaire : ○ Pouvoirs :
Magie Interdite Magie du Sang

Régénération du corps plus rapide - Ses blessures se soignent plus rapidement, lui permettant d'être sur pied plus vite. Lorsque son pouvoir s'active, il lui arrive de ressentir un certain vertige. Ne fonctionne pas sur les blessures mortelles.

Provoquer malaise ou inconscience - En contrôlant le sang d'autrui, il peut infliger des blessures : plaies ouvertes ou internes pouvant aller jusqu'à l'inconscience. Cela ne fonctionne que pour des adversaires à moins d'1 mètre de lui. Plus la blessure infligée est grave, plus cela épuise Einar qui devient vulnérable et peut même se blesser lui-même (saignements de nez, etc). Lorsqu'il utilise ce pouvoir, sa concentration ne doit pas être altérée au risque que ça soit un échec.

○ Arme : Une épée simple.

○ Monture : Un Morse des sables nommé Edgard.

Die another day (Mysaria) Empty
MessageSujet: Die another day (Mysaria)   Die another day (Mysaria) EmptyJeu 24 Nov - 15:55

Die another day

An 1000, Lune 7, Jour 12
A peine revenu de Firone que tout s'était enchaîné. La Chamane avait succombé des suites de ses couches, laissant trois enfants orphelins et une sacrée pagaille au sein du clan Yiga. Einar avait discuté avec Angelo quelques jours auparavant, ce dernier l'avait prévenu que cela risquait de tout chambouler et il avait eu plus que raison de faire preuve de prudence. S'il ne portait pas la Chamane dans son coeur, sa position était importante, elle représentait un pilier pour beaucoup, elle qui pouvait communiquer auprès de l'Avatar. Le Najjar partageait cela mais ne la pleurait pas : elle s'était toujours montrée cruelle à son endroit. Pour une raison qui lui échappait - et il était intiment persuadé que cela n'était pas lié à la divinité qu'ils priaient tous les deux. Son trépas sema la zizanie, bon nombre jugeaient cela comme un abandon de la part de l'Avatar, un signe que ce dernier les délaissait. Ce doute s'immisça dans beaucoup trop de têtes et d'esclaves qui décidèrent de se rebeller. Avec l'aide de son frère, le guerrier ramena la situation à l'ordre en exécutant les déviants sans une once de pitié. Leurs têtes tranchées servaient d'exemple à ceux qui souhaitaient faire de même.

Comme toujours, Einar avait été implacable, n'hésitant pas à pendre certains afin de marquer encore plus les esprits. Des exécutions sommaires ne suffisaient pas toujours, il fallait rendre cela inoubliable. Sa lame ensanglantée avait bu trop de sang en plusieurs jours, de quoi lui faire oublier le manque causé par son voyage à Firone. Le succès de leur mission avait été rapidement balayée par ses problèmes internes. Le Clan Yiga se montrait si fragile en cet instant, cela n'était clairement pas digne d'eux. S'ils voulaient s'étendre ou espérer perdurer, il leur fallait se débarrasser des mauvaises branches, et vite.

Une femme se présenta aux portes du désert, celle-ci déclarant être celle qui remplacerait l'ancienne Chamane. Comment se fier à une inconnue sortie de nul part ? Ni une ni deux, elle fut emmenée dans l'une des geôles de la Fosse. En ces temps incertains, il ne fallait prendre aucun risque. Quelques jours plus tard, un commandant s'en pris aux trois poupons. Deux furent tués et le dernier sauvé in extremis par La Main. Einar s'en voulait terriblement de n'avoir anticipé ce geste. Il aurait dû s'assurer de leur sécurité. Mysaria se trouvait là aussi et fut grièvement blessée, poignardée. La pauvre jeune fille était son esclave depuis peu et voilà qu'elle se retrouvait mêlée à de sombres histoires. Un échec cuisant pour le guerrier qui se montrait bien moins agréable qu'à l'accoutumée. Grognon et peu bavard, il se tenait à son chevet. L'hylienne était plongée dans un sommeil profond, tandis que des guérisseurs s'étaient occupés de sa blessure, assez sérieuse. Dans la maison de Einar, les pièces étaient éclairées par quelques bougies, offrant une ambiance tamisée. Le visage ombragé, le Gerudo ruminait dans son coin, la mâchoire serrée. Il vivait mal tout cela, et s'en voulait de ne pas avoir pu empêcher ce massacre. S'il avait pu, il aurait tué lui-même ce fou. Mais Angelo s'en était chargé.

En colère contre lui et le monde entier, les esclaves devaient s'attendre à une répression sanglante. Oh oui.
Mais ce soir, il n'était pas là pour ça. Mais pour s'assurer de son état, à l'orée de la nuit, il se tenait assis, les bras croisés, attendant qu'elle ne se réveille. Voilà des heures - ou même une journée, il ne savait plus, qu'elle dormait et que lui n'avait ni mangé ni dormi. Le feu de la colère bouillonnait en lui et l'empêchait de trouver le repos. Il ne le connaitra pas tant que tous les traitres n'auront pas leurs têtes au bout d'un pique.
(c) DΛNDELION

_________________


--- blood is burning
The stars are made of ice, thus the night is cold
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t1700-einar-najjar-aromes

◈ Hylienne ◈
Mysaria

Voir le profil de l'utilisateur
Début de mon aventure : 01/11/2022
Messages : 24
Ҩ Bourse de rubis : 228
Avatar : Milly Alcock
Crédits : A voir
Die another day (Mysaria) 56
Titre : Roturière, orpheline
Race : Hylienne
Âge : 20 ans
Statut marital : Célibataire
Lieu de résidence : Landes Sauvages
Métier : Esclave au sein des Yigas
Allégeance : Mal
Religion : L'Avatar du néant
Inventaire : ○ Pouvoirs.○ Arme.○ Equipements.○ Monture.

Die another day (Mysaria) Empty
MessageSujet: Re: Die another day (Mysaria)   Die another day (Mysaria) EmptyJeu 24 Nov - 22:58


die another day
Einar & Mysaria
An 1000, lune 7, jour 12



La douleur l’enserrait de son étau de fer. Elle sentait sa poigne violente lui mordre la poitrine, lui déchirer les côtes à chaque respiration. Et pourtant, elle était loin, si loin. Elle avait encore les yeux fermés et sa respiration était régulière. Les vagues de douleur la saisissaient, la secouaient et la laissaient exsangue. Mysaria se demandait si elle n’avait pas fini par utiliser son pouvoir contre elle-même et plonger dans un cauchemar terrible dont elle ne pouvait plus sortir. La souffrance était violente et son visage dans son sommeil se crispait. Elle commençait cependant à reprendre connaissance, sentait ce corps qui lui faisait comprendre que quelque chose n’allait pas, qu’il y avait eu un événement terrible qui lui était arrivé. Elle finit par réussir à entrouvrir les yeux mais elle voyait flou. La pièce était sombre, éclairée seulement par des bougies donnant une ambiance tamisée. Elle frissonna un bref instant. Avait-elle dormi ? Et si oui, combien de temps ? Elle n’en avait strictement aucune idée. Elle essaya à nouveau d’ouvrir les yeux et il lui sembla qu’elle y arrivait davantage. Mais c’était toujours flou. Elle se souvenait de l’attaque du commandant sur les enfants. Elle était là, dans la pièce, quand ça s’était produit. Et de la lame froide de l’acier qui s’enfonçait plusieurs fois dans sa chair. Sous son sein droit, dans les côtes du côté gauche et sur la taille. Elle avait hurlé de douleur et s’était écroulée, sombrant dans le néant.

A présent, l’image devenait un peu plus nette. Elle était clairement étendue dans un lit, des bandages enserrant sa poitrine, ses côtes et son ventre. Elle percevait vaguement l’odeur de l’encens qui embaumait la pièce. Agréable. Presque écoeurant cependant. Elle fut soudainement prise d’une quinte de toux et recracha des glaviots sanguinolents. La toux lui donna la sensation qu’on lui brisait littéralement les côtes. Elle grimaça, poussant un gémissement contre son gré. Elle se redressa légèrement dans le lit et là, son regard tomba sur une silhouette aux cheveux de neige. Einar.

Einar était celui à qui elle devait la vie. Et elle avait choisi de le suivre. Leur relation était étrange. Comme un lien père-fille qui s’était développée. Mais il y avait bien plus que cela. Mysaria avait un caractère assez affirmé mais depuis qu’elle était arrivée à la Cité Gerudo, elle ne l’avait montré qu’à Einar. Elle était une esclave et elle devait tenir son rôle et ne pas trop faire de vague. Elle avait vu de quelle sauvagerie Einar pouvait faire preuve. Aussi n’avait-elle aucunement l’intention de s’enfuir. Elle voulait se libérer de cette condition d’esclave en gravant les échelons. Mais on peut dire que c’était mal parti. Les blessures qu’elle avait reçues étaient graves. Suffisamment graves pour qu’elle garde le lit deux jours d’affilé. Elle resta un moment interdite, tentant de mettre de l’ordre dans sa tête. Son regard resta posé sur Einar, comme pour éviter de se noyer. Elle le trouva fatigué, les traits tirés, presque inquiet. Etait-il inquiet pour elle ? Elle fit un geste pour tenter de se lever mais la tête lui tourna et elle se rassit immédiatement.

Ei… Einar ? Qu’est-ce que… J’ai dormi longtemps ?

Elle rallongea ses jambes par-dessus le drap, dévoilant ses jambes et grimaçant à chaque geste qui tirait sur les bandages et donc sur ses blessures.

Pourquoi es-tu là ?

Elle se doutait qu’au vu de ce qu’il s’était passé, il devait avoir beaucoup de choses à faire… Et pourtant, il était à son chevet, l’observant de ce regard de braise qu’elle lui connaissait bien.
made by black arrow

_________________


So glad we've almost made it
So sad they had to fade it
Everybody wants to rule the world | ©️️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas

◈ Gerudo ◈
Einar Najjar

Voir le profil de l'utilisateur
Début de mon aventure : 18/06/2022
Messages : 86
Couleur RP : #ff6600
Ҩ Bourse de rubis : 718
Autres comptes : Eardan Thorn, Soluth Milafar, Migaro Tanel & Zucco Narlarys.
Avatar : Henry Cavill
Crédits : Fassylover (avatar) & old money (signature)
Die another day (Mysaria) F24225a359a5062e427b0cadc45ee46b2ca242b6
Titre : Bâtard de la famille Najjar.
Race : Gerudo et fier de l'être.
Âge : 35 ans déjà.
Statut marital : Célibataire profitant de sa liberté pour picorer.
Lieu de résidence : Les Landes Sauvages mais peut-être amené à se rendre ailleurs.
Métier : Fidèle Yiga depuis quelques années.
Allégeance : A son roi, Ganondorf, et par extension à l'Avatar.
Religion : L'Avatar est le seul à trouver grâce à ses yeux.
Inventaire : ○ Pouvoirs :
Magie Interdite Magie du Sang

Régénération du corps plus rapide - Ses blessures se soignent plus rapidement, lui permettant d'être sur pied plus vite. Lorsque son pouvoir s'active, il lui arrive de ressentir un certain vertige. Ne fonctionne pas sur les blessures mortelles.

Provoquer malaise ou inconscience - En contrôlant le sang d'autrui, il peut infliger des blessures : plaies ouvertes ou internes pouvant aller jusqu'à l'inconscience. Cela ne fonctionne que pour des adversaires à moins d'1 mètre de lui. Plus la blessure infligée est grave, plus cela épuise Einar qui devient vulnérable et peut même se blesser lui-même (saignements de nez, etc). Lorsqu'il utilise ce pouvoir, sa concentration ne doit pas être altérée au risque que ça soit un échec.

○ Arme : Une épée simple.

○ Monture : Un Morse des sables nommé Edgard.

Die another day (Mysaria) Empty
MessageSujet: Re: Die another day (Mysaria)   Die another day (Mysaria) EmptyMar 13 Déc - 21:41

Die another day

An 1000, Lune 7, Jour 12
Ses opales claires presque dorées observaient la silhouette de l'hylienne endormie. Les sourcils froncés, la mine renfrognée, il ne cessait de ruminer les derniers événements et de s'en blâmer. Angelo lui avait pourtant dit de se montrer prudent, mais cela n'avait pas suffit pour éviter le pire. Mysaria avait été blessée et probablement qu'elle avait échappé de peu à un sort funeste. Voilà qu'après l'avoir sauvé en Firone, il l'avait guidé dans un endroit encore plus dangereux. Pour sûr que les traitres allaient assister à la vengeance sanglante du cadet des Najjar. Si l'aîné était redouté, le plus jeune n'avait guère à le jalouser, il avait bien du sang sur les mains et n'hésiterait pas à en avoir davantage. Une répression sans pitié les attendait, son courroux n'était pas visible mais perceptible dans son regard et cette mâchoire serrée. La flamme de la colère le rongeait en son fort intérieur, prête à jaillir à tout instant. Malgré la fatigue de n'avoir cessé de combattre ces dernières heures. Cet échec cuisant se devait d'être le dernier, il ne le se le permettrait pas. L'Avatar du Néant non plus, il méritait bien plus. Le guerrier Yiga, contrairement à beaucoup de fidèles, ne doutait pas de sa foi, mais celle des autres. Il n'avait confiance qu'en de rares élus désormais.

Doucement, elle s'éveilla et gémissait de douleur, ce qui l'extirpa de ses sombres pensées. Les bandages sur son corps laissaient deviner la gravité de sa blessure qui mettrait plusieurs semaines à totalement se guérir. Heureusement, elle était jeune et vigoureuse. Une gamine qui lui faisait penser à lui au même âge. Oh il savait qu'elle lui causerait des problèmes mais il avait eu l'intuition que la sauver était la bonne chose à faire. La ressemblance allait au-delà du physique et son attachement était difficilement compréhensible. Einar n'était pas un grand expansif, n'ayant connu que l'amour d'une mère, fugace et éphémère. En réalité, il s'était inquiété pour elle, mais jamais il ne l'admettrait de vive voix, refusant déjà de l'accepter lui-même. "Tu as dormi une journée." Disait-il tandis qu'il grognait de mécontentement en la voyant se mouvoir douloureusement. "Ne bouge pas si tu ne veux pas que la blessure ne se rouvre. L'Avatar a encore d'autres projets pour toi." Il disait cela avec éloignement, tentant de ne rien montrer de cette inquiétude qui le rongeait - bien moindre maintenant qu'elle était réveillée.

Un sourcil s'était arqué à sa question, c'était légitime d'ailleurs, lui qui n'aurait pas pris cette peine pour son autre esclave, tiens aurait-elle touché un point sensible ? Non, il ne laissa rien paraître, les bras croisés, sa voix rauque et ferme retentissant dans la pièce. "M'assurer de ton état. Je ne voudrais pas à avoir à t'achever si tu ne parviens pas à guérir." Une manière déguisée de dire ce qu'il ne pouvait verbaliser ? Certainement. Le Gerudo était un guerrier, une armoire à glace difficile à fendre, de par sa fierté et son histoire familiale chaotique. Il se leva d'un bond de son siège, venant souffler sur l'encens. Odeur qu'il ne supportait plus. "Je préfère sentir l'odeur de la merde que ça." Maugréa-t-il tel un ours mal léché. Puis il leva la voix pour appeler un esclave passant par-là, ordonnant qu'on serve de l'eau à la jeune fille, ce que ce dernier exécuta avant de s'éclipser.
(c) DΛNDELION

_________________


--- blood is burning
The stars are made of ice, thus the night is cold
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t1700-einar-najjar-aromes

◈ Hylienne ◈
Mysaria

Voir le profil de l'utilisateur
Début de mon aventure : 01/11/2022
Messages : 24
Ҩ Bourse de rubis : 228
Avatar : Milly Alcock
Crédits : A voir
Die another day (Mysaria) 56
Titre : Roturière, orpheline
Race : Hylienne
Âge : 20 ans
Statut marital : Célibataire
Lieu de résidence : Landes Sauvages
Métier : Esclave au sein des Yigas
Allégeance : Mal
Religion : L'Avatar du néant
Inventaire : ○ Pouvoirs.○ Arme.○ Equipements.○ Monture.

Die another day (Mysaria) Empty
MessageSujet: Re: Die another day (Mysaria)   Die another day (Mysaria) EmptyDim 1 Jan - 22:25


die another day
Einar & Mysaria
An 1000, lune 7, jour 12



Elle n’était que douleurs et pourtant, Mysaria commençait à apprivoiser la sensation, à la dompter, la soumettant à sa volonté. Elle était plus forte que sa constitution frêle ne le laissait supposer. Et elle était déterminée à survivre. C’était fondamentalement ce qu’elle était. Une survivante. Elle tenta donc de plier son corps, se redressant au prix d’un prodigieux mal de tête et d’une quinte de toux sanguinolente. Elle se rallongea un bref moment avant de retenter à nouveau de se redresser. Elle allait finir par se déchirer à nouveau la peau. Mais elle avait tellement de questions qui lui taraudaient l’esprit que les mettre de côté était impensable, inenvisageable. Elle avait plongé son regard dans celui d’Einar et elle avait lu sa colère et son inquiétude. Il avait beau jouer les ours mal léchés avec elle, elle savait à quoi s’en tenir. Elle commençait à le connaître et, pour être tout à fait honnête, à l’aimer. Un amour troublant, étrange. Elle se convainquait qu’il était comme un père pour elle mais si elle devait être honnête, c’était bien plus complexe que cela. Ils se ressemblaient, c’est vrai, tant physiquement que mentalement. Et elle percevait beaucoup plus de choses qu’il ne voulait bien dire ou même admettre. Malgré sa sauvagerie et sa brutalité, elle lui était attachée. Elle avait une dette infinie envers lui, rien de moins que sa vie. Elle était extrêmement reconnaissante pour cela.

Il répondit à sa question et cela la laissa pantoise. Une journée ? Il aurait pu lui dire quelques heures ou dix jours, elle aurait été incapable de savoir s’il lui disait la vérité ou non. Son corps l’avait abandonné et avec lui, la sensation du temps qui passe. Elle poussa un grognement de douleur et rétorqua d’une voix aussi grognon que la sienne :

Je te remercie de montrer autant de sollicitude, je suis flattée.

L’ironie était mordante et parfaitement perceptible. Elle était plus ou moins consciente qu’un autre esclave aurait parlé ainsi à Einar, il aurait retrouvé sa tête au bout d’une pique avant même de finir sa phrase. Mais elle avait un statut particulier auprès de lui et, tant qu’elle maintenait les apparences de soumission lorsqu’ils n’étaient pas seuls, il semblait lui passer à peu près tout. Il répondit à sa question, assurant qu’il préférait ne pas l’achever. Elle ne put s’empêcher de sourire.

M’achever ? Y parviendrais-tu ?

Elle ne faisait que le provoquer sans bien connaître réellement la réponse. Il se leva pour souffler sur les bâtonnets d’encens, grognant et faisant preuve comme toujours d’une grande délicatesse. Mysaria se tourna vers lui après avoir bu le verre d’eau qu’il avait demandé pour elle à l’esclave.

Que s’est-il passé ? Je me souviens de l’irruption du commandant… Il… il a cherché à s’en prendre aux enfants et je me suis interposée… Oh, est-ce que…

Tout lui revenait en flots et, d’inquiétude, elle se leva pour mieux s’écrouler contre Einar. S’accrochant à lui, elle balbutia, éperdue d’inquiétude :

Les enfants ?! Comment vont les enfants ?

Elle les connaissait depuis peu mais ces êtres innocents ne méritaient pas de souffrir. S’accrochant à lui, elle tenta de se redresser mais peine perdue.
made by black arrow

_________________


So glad we've almost made it
So sad they had to fade it
Everybody wants to rule the world | ©️️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas

◈ Gerudo ◈
Einar Najjar

Voir le profil de l'utilisateur
Début de mon aventure : 18/06/2022
Messages : 86
Couleur RP : #ff6600
Ҩ Bourse de rubis : 718
Autres comptes : Eardan Thorn, Soluth Milafar, Migaro Tanel & Zucco Narlarys.
Avatar : Henry Cavill
Crédits : Fassylover (avatar) & old money (signature)
Die another day (Mysaria) F24225a359a5062e427b0cadc45ee46b2ca242b6
Titre : Bâtard de la famille Najjar.
Race : Gerudo et fier de l'être.
Âge : 35 ans déjà.
Statut marital : Célibataire profitant de sa liberté pour picorer.
Lieu de résidence : Les Landes Sauvages mais peut-être amené à se rendre ailleurs.
Métier : Fidèle Yiga depuis quelques années.
Allégeance : A son roi, Ganondorf, et par extension à l'Avatar.
Religion : L'Avatar est le seul à trouver grâce à ses yeux.
Inventaire : ○ Pouvoirs :
Magie Interdite Magie du Sang

Régénération du corps plus rapide - Ses blessures se soignent plus rapidement, lui permettant d'être sur pied plus vite. Lorsque son pouvoir s'active, il lui arrive de ressentir un certain vertige. Ne fonctionne pas sur les blessures mortelles.

Provoquer malaise ou inconscience - En contrôlant le sang d'autrui, il peut infliger des blessures : plaies ouvertes ou internes pouvant aller jusqu'à l'inconscience. Cela ne fonctionne que pour des adversaires à moins d'1 mètre de lui. Plus la blessure infligée est grave, plus cela épuise Einar qui devient vulnérable et peut même se blesser lui-même (saignements de nez, etc). Lorsqu'il utilise ce pouvoir, sa concentration ne doit pas être altérée au risque que ça soit un échec.

○ Arme : Une épée simple.

○ Monture : Un Morse des sables nommé Edgard.

Die another day (Mysaria) Empty
MessageSujet: Re: Die another day (Mysaria)   Die another day (Mysaria) EmptyMar 24 Jan - 21:42

Die another day

An 1000, Lune 7, Jour 12
La voir se mouvoir malgré son ordre le fit grimacer. Sa blessure risquait de ne pas se refermer si elle ne cessaient de bouger inutilement. Il souffla bruyamment en la voyant se tortiller encore et encore. Probablement la douleur qui l'irradiait l'y obligeait. Pour avoir été convalescent, il ne pouvait que comprendre, compatir. Mais ce n'était guère une habitude. Elle se permettait de plaisanter, là où d'autres n'oseraient aucunement cela, par crainte de voir leurs têtes accrochées à une pique. Ce laxisme était inédit pour le grand gaillard qu'était Einar qui coulait des têtes pour moins que ça. Pourtant, Mysaria avait un traitement différent, sans trop savoir pourquoi, il préférait ne pas s'étendre sur les raisons. Il n'arrivait pas à les identifier lui-même alors comment pourrait-il y songer ? Néanmoins, sa conversation avec Sorcha lui revint, où elle s'étonna de le voir aussi attendri par cette gamine un peu trop tempétueuse. Il se convainquait que ce n'était que par affection qu'il agissait ainsi, parce qu'elle lui ressemblait. C'était préférable que ça reste ainsi...C'était bien plus simple. Plus acceptable aussi pour le Gerudo dont les émotions restaient incompréhensibles.

Ses yeux devinrent noires à sa provocation. Cependant, cela le déstabilisa quelque peu. Pourrait-il réellement l'achever, lui qui l'avait sauvé ? En était-il réellement capable ? Lui qui pourtant n'hésitait pas à abattre son épée sur ceux qui le méritaient. "Ne te méprends pas, Mysaria. Si je t'ai sauvé la vie, je pourrais très bien te la reprendre." Souffla-t-il d'une voix froide, forte, ayant repris ses esprits tandis qu'il serrait le poing après avoir éteint ces encens dont l'odeur lui était désagréable. Trop subtil, trop fruité. L'on servit un verre d'eau à la jeune fille, puis l'esclave s'éclipsa sans rien dire, le regard noir du Najjar ayant suffit à le faire fuir. Il se tourna ensuite vers elle, ses questionnements, il s'y attendait. Elle était confuse, essayant de se remémorer l'attaque subie. Soudain, elle se leva et perdit l'équilibre, s'accrochant à lui pour ne pas tomber et évidemment, il la rattrapait, l'entourant de ses bras dans grognement. "Par l'Avatar. Que t'ai-je dit ?" De rester tranquille. Mais comme d'habitude lorsqu'ils étaient seuls, elle n'en faisait qu'à sa tête. Il l'étreignait, la maintenant debout, glissant un bras autour de sa taille et attrapant celui de la jouvencelle pour la mettre sur ses épaules afin qu'elle puisse s'y appuyer. Il la guida jusqu'au lit, la forçant à s'y asseoir. Il se recula, croisant ses bras avec nonchalance, tentant de cacher que ce contact avait comme brûlé son échine. Cela l'agaça profondément, car il n'en comprenait pas la raison. "Deux sont morts, il ne reste qu'un survivant." Sans son intervention et celle de la Main, les trois enfants auraient été assassinés. Mais ça, elle pouvait le deviner. "Quant à ce traître, il a été tué par La Main." Angelo avait mis fin à ses jours pour qu'il ne puisse plus nuire. Tel était le sort réservé aux félons.
(c) DΛNDELION
[/color]

_________________


--- blood is burning
The stars are made of ice, thus the night is cold
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t1700-einar-najjar-aromes

Contenu sponsorisé



Die another day (Mysaria) Empty
MessageSujet: Re: Die another day (Mysaria)   Die another day (Mysaria) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Die another day (Mysaria)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mysaria - Ma vie, mon oeuvre
» Mysaria - Journal de bord
» (F) Milly Alcock ♕ Mysaria - Gamine insupportable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath of Hyrule :: ― Royaumes Naissants ― :: Royaume des Landes Sauvages :: Cité Gerudo-
Sauter vers: