Le guide du nouveau

Vous vous sentez perdu(e)s ? Allez consulter le Guide du nouveau joueur, il vous aidera ♥️
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de besoin, bien évidemment !
Bienvenue sur Breath of Hyrule

Breath of Hyrule est un forum RPG Médiéval / Dark Fantasy librement inspiré des jeux The Legend of Zelda.
Il n'est pas du tout nécessaire de connaître la saga pour nous rejoindre.
Nos annexes et nos guides peuvent vous aider à mieux comprendre cet univers unique que nous avons créée. ♥️
Système de Parrainage

Envie de découvrir le forum ? Vous pouvez demander un parrainage à tout moment !
Pour vous aider à mieux comprendre l'univers, établir un premier lien et un premier pas vers votre intégration !
Scénarios de nos membres

Les aides & guides de création

Besoin d'aide à la création de votre personnage ? Vous pouvez voir notre guide de création pour vous aider !
Le staff est également à votre disposition pour vos questions ou même vous aider.
-64%
Le deal à ne pas rater :
-64% sur le Lot de 2 Enceintes bibliothèques Jamo S17F (gris ou bleu)
199 € 549 €
Voir le deal

Partagez
 

 What was i made for (Mélody)

Aller en bas 
AuteurMessage

Migaro Tanel
◈ Piaf ◈
ー Membre du Staff
Migaro Tanel

Disponibilité : Présente.
Début de mon aventure : 11/11/2021
Messages : 308
Couleur RP : #00cc00
◈ Bourse de rubis : 2878
Autres comptes : Einar Najjar, Zucco Narlarys, Talia Vajanská & Rendal Rhiannor.
Avatar : Leo Suter
Crédits : Aslaug (avatar) & cyndel (signature) & BaghraEvee (aesthetic) & insomnia (crackship)
What was i made for (Mélody) 70dd566ac5b75379c28e2ea7f1e9922daa24a8a4
Titre : Bâtard de la famille Tanel.
Race : Piaf.
Âge : 30 ans.
Statut marital : Célibataire endurci content de sa condition. Officieusement, la solitude pèse, surtout quand son coeur bat pour celle qu'il n'aura jamais.
Lieu de résidence : Actuellement sur l'île du Dragon.
Métier : Mercenaire, chasseur de monstres. Membre depuis peu de la guilde des aventuriers. Grade Vert.
Allégeance : Mélody Mallery, cheffe de l'île du dragon.
Religion : Aucune. Celle du rubis ?
Inventaire : Pouvoirs
Aucun. Il pallie ce manque par son talent inné au tir à l'arc. Aussi rapide que l'air.

Arme/équipements
- Arc courbe de cavalier (Courte portée Perce une armure légère - Rapide)
- Épée de soldat - [ Une main - Perce une armure légère ]
- 1 Gelée de Chuchu Rouge

Monture.
Cheval marron et noir nommé Jon.

What was i made for (Mélody) 558e

What was i made for (Mélody) Empty
MessageSujet: What was i made for (Mélody)   What was i made for (Mélody) EmptyMer 3 Juil - 11:08


What was i made for


« Ile du Dragon | An 1000 - lune 9 - jour 11 »
Voilà quelques jours que Migaro était rentré au bercail pour l'hommage rendu aux morts en présence du Roi et de la Reine d'Hyrule. Ils avaient fait le déplacement pour cela et les habitants appréciaient l'effort consenti, preuve que cette alliance était bénéfique et sincère. Il avait pu constater la jeunesse de la jeune monarque : mais pas que, elle dégageait une sagesse certaine. La cérémonie eut lieu dans un silence mortifère, preuve que les esprits restaient encore marqués par cette terrible bataille. Le piaf n'était pas en reste même s'il avait le coeur plus léger désormais que son ami Balgor reposait auprès de ses ancêtres, à Ordinn, accédant ainsi à ses dernières volontés. Il pouvait partir en paix, désormais.

Revenir sur l'île du dragon lui apportait du bonheur, évident, de revoir la petite tête blonde de Colin et le sourire fané de son amie, Mélody. Cependant, il continuait d'entrevoir des souvenirs douloureux, entendant parfois le fracas des épées ou des boucliers, mais aussi de pleurs. Le mercenaire savait que l'esprit serait bien plus long à soigner que le corps, il lui faudrait du temps pour que ses souvenirs deviennent moins vivaces, pour que l'île retrouve sa quiétude d'antan. Si son voyage l'avait apaisé, les cauchemars n'avaient cessé et revenaient aussitôt qu'il eu posé le pied sur l'île. Il laissa volontiers la Reine et la cheffe de l'île discuter, s'éclipsant le plus vite possible pour reprendre ses esprits. Loin de lui l'envie de montrer sa faiblesse au reste du monde. Alors, depuis lors, le piaf s'était fait discret.
L'émotion retomba, l'hommage ayant été fait quelques jours plus tôt. Le couple royal n'allait pas rester éternellement ici, ils avaient un royaume à gérer, un peuple qui les attendait sur le continent. Une chose était sûre, ils avaient forte impression aux habitants des lieux. En particulier Migaro qui avait eu la chance d'échanger en privée avec le Roi argenté.

Une nouvelle journée débutait, levée aux aurores, n'ayant que peu dormi, ou d'un sommeil agité, il s'entraîna sur la plage, répétant ses bottes, s'échauffant au tir à l'arc. Il appréciait le silence qu'offrait le matin. Une fois le soleil haut dans le ciel, ce fut le moment venu pour s'arrêter, le corps brûlant par ses efforts, il en profita pour se rafraichir dans la mer. A défaut d'apprécier la navigation, il aimait nager - bien qu'il ne fallait pas que cela ne s'éternise, Migaro n'était pas un grand nageur. Rejoint par le petit Colin, ils jouèrent, avant de se séparer pour vaquer à leurs occupations. Son arc avait subi quelques dégâts suite à une mauvaise chute lors de son voyage, il n'hésita pas à demander conseil sur place.

Le mercenaire se surprit à constater que la nuit était déjà bien avancée lorsqu'il cessa enfin ses diverses activités, il n'avait guère envie de dormir, craignant les cauchemars qui pourraient le tourmenter. Ce soir-là, le village festoyait pour un couple qui venait d'annoncer des fiançailles, une bonne nouvelle après tant de malheurs. Plus que jamais, les piafs ressentaient ce besoin de rire et de sourire, renouer avec la vie. Un besoin vital. L'ambiance festive allégeait un peu les coeurs, le temps de quelques heures. Alcool, viande, danse, musique, tous s'amusaient dans la joie et la bonne humeur. Migaro racontait des blagues, retrouvant un tant soit peu de sa fougue dont il avait tant manqué depuis la bataille. Ses opales cherchèrent avidement la silhouette de la cheffe, et rapidement, il la remarqua, assise sur un tronc d'arbre, isolée du reste. De dos, elle admirait le reflet de la lune sur l'horizon lointain. Depuis son retour, la cheffe et lui n'avaient pas vraiment eu le temps de discuter. Elle lui avait manqué, beaucoup trop. Bouteille en main, Mig s'approcha, venant s'asseoir à ses côtés - non sans mal, l'alcool ingurgité faisait déjà un peu effet sur son agilité habituelle. Il lui tendit la bouteille de vin. "Tu dois avoir soif, je suis si prévenant, franchement, je mériterais un trophée." Souffla-t-il dans un sourire amusé, affichant un faux air satisfait. Puis, plus bas il reprit. "Je suis revenu aussi vite que j'ai pu, visiter le continent m'avait manqué.." Mais pas autant que sa présence...aurait-il pu ajouter. Clin d'oeil tandis qu'il détournait son regard pour admirer l'horizon. La dernière fois qu'il était parti, il n'était pas revenu, cette fois, il avait refusé de fuir à nouveau. Maintenant, il avait une bonne raison de revenir, et elle se tenait devant lui.
(c) DΛNDELION

_________________



the loneliest
You'll be the saddest part of me. A part of me that will never be mine. It's obvious. You're still the oxygen I breathe. I see your face when I close my eyes. It's torturous. Tonight is gonna be the loneliest.

Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t1407-migaro-tanel-hard-a

Mélody Mallery
◈ Piaf ◈
ー Membre du Staff
Mélody Mallery

Début de mon aventure : 27/11/2020
Messages : 454
Couleur RP : #834234
◈ Bourse de rubis : 4866
Autres comptes : Xanto ♛ Angelo ♛ Saoirse ♛ Aymeric ♛ Aleksander ♛ Sylas
Avatar : Keira Knightley
Crédits : Sharit
What was i made for (Mélody) Tumblr_oryhe3cxjX1qldu40o1_400
Titre : Cheffe de l'Île du Dragon
Race : Piaf
Âge : 31 ans
Statut marital : Veuve
Lieu de résidence : Île du Dragon
Allégeance : Neutre
Religion : Culte des Déesses d'Or
Inventaire : Pouvoirs
Mélody peut immobiliser une cible complètement tant qu'elle garde contact visuel avec elle et que celle-ci se trouve sur une surface naturelle (terre, pierre, éclat de la lune, etc). Plus elle maintient le sortilège, plus elle souffre, allant de la migraine au saignement de nez jusqu'à l'évanouissement.

Elle peut enchanter des objets, notamment talismans et amulettes, pour apporter la bonne fortune. Elle ne peut le faire que de manière sporadique au risque que cela ait l'effet inverse.

La jeune femme peut aussi créer des boucliers protecteur, au prix d'une grande consommation d'énergie pouvant la réduire à un état de fatigue préoccupant.

Arme
○ Dague de fer | Commune | Dégâts Mineurs
Une simple dague, camouflée sur sa personne en tout temps, offerte par son époux.

What was i made for (Mélody) Keeseclaw

What was i made for (Mélody) Empty
MessageSujet: Re: What was i made for (Mélody)   What was i made for (Mélody) EmptyDim 7 Juil - 17:01



What was I made for
Oh, think twice,
It's just another day for you and me
In paradise

lune 9 jour 11
Mélody ne l’aurait jamais cru, mais au final, la vie sembla reprendre son rythme normal sur l’île. En effet, elle eu l’opportunité d’entendre à nouveau le rire des enfants, les commérages des âgés et les échanges des uns et des autres. Tandis qu’elle s’autorisait, de temps en temps, une balade pour se rafraîchir les idées, voilà qu’elle voyait une jeune femme sourire, un homme plaisanter, deux enfants s’amuser.
Les conséquences de la guerre étaient nombreuses, mais elles commençaient à s’effacer, sans pour autant être oubliées. Personne ici ne pourrait vraiment oublier les traumatismes engendrés par cet événement aussi soudain qu’injuste, aussi cruel qu’injustifié, mais il ne fallait pas oublier une chose : la vie ne pouvait s’arrêter. Ils devaient continuer. Avancer.
En la mémoire de ceux qui étaient tombés au combat.

La reine d’Hyrule fit une visite officielle sur l’île, en compagnie du roi consort, qui avait si vaillamment combattu sur la plage. Mélody n’avait jamais pu le remercier à proprement parler, aussi en profita-t-elle pour s’adresser cordialement à Jacerys et lui présenter ses plus sincères reconnaissances.
La visite royale pesa lourd sur les épaules de la cheffe, mais elle était heureuse. Heureuse qu’Hyrule ne l’ait pas oublié. Heureuse que la reine tienne sa promesse. Elles échangèrent, discutèrent un peu. Mélody ne fut pas sans remarquer qu’elle attendait un enfant et s’autorisa quelques conseils et petites astuces. Une sorte de lien privilégier semblait se tisser entre les deux femmes, et la perspective de cette naissance à venir donna le sentiment à Mélody que le monde continuait de tourner, en fin de compte…

Migaro était revenu pour l’occasion.

Mélody n’avait pas trop osé le déranger. Il était revenu d’un long voyage, avait présenté ses condoléances à la famille de Balgor. Elle ignorait comment les choses s’étaient passées. Bien, à priori, pour les quelques mots qu’ils s’échangèrent. Elle était occupée. Occupée avec Colin, occupée avec la Poste, occupée avec le village… Occupée avec son propre esprit.
Pour autant, elle devait admettre qu’il lui manquait.
Colin revenait souvent le soir pour lui raconter comment il avait passé ses journées à jouer avec Migaro, à nager à la plage. Elle était ravie, et voir son fils si heureux, en dépit de l’absence de son père, apportait un baume bienvenu sur son cœur meurtri. Le bonheur de son enfant était, après tout, sa priorité.

Ce jour-là, de grandes festivités étaient attendus. Un couple se fiançait. En cette soirée arrosée et pleine de festivités, Mélody contempla le jeune couple avec autant de fierté que d’envie. Elle se rappelait de ses jeunes jours aux côtés de Johan. Savoir qu’il était mort en héros ne lui permettait en aucun cas d’effacer sa douleur, ni même de l’apaiser. Il était mort ; elle avait fait la paix avec cette idée depuis le temps ; mais son absence serait toujours remarquée. Il était son mari, après tout.
Elle avait cessé ses insomnies, cessé de s’endormir les joues humides. Ses larmes s’étaient tarit. Maintenant, il ne restait plus que des regrets et le souvenir. Elle essayait de retrouver le sourire au moins pour Colin et petit à petit, semblait y parvenir. Comme ce soir, où elle profita un peu de la fête. Elle fit même quelques notes de musique sur sa lyre, comme autrefois, lors de nombreux festivals. Son peuple s’en réjouit et cela lui suffisait.

Epuisée de ces interactions sociales, Mélody s’isola plus loin sur la plage, prenant place sur un tronc d’arbre pour contempler le paysage. Elle se nota qu’elle n’avait pas fait quelque chose de si simple depuis longtemps. Rester là, à simplement admirer. Prendre le temps.

Elle sortit brutalement de sa contemplation quand le tronc d’arbre bougea, notant l’arrivée de quelqu’un. Sa tête se tourna vers un Migaro aux joues rosies, sentant le vin et bienheureux de l’approcher. Elle ne put s’empêcher de sourire en le voyant lui tendre une bouteille, content de partager. De ses doigts de fée, la piaf attrapa l’offrande.
« Mon héros. » Plaisanta-t-elle en ramenant son regard vers l’horizon, imitant son ami, tout en portant à ses lèvres le goulot de la bouteille. Le vin piquait, mais faisait du bien. L’alcool avait décidément cette façon de soulever le poids de ses épaules et de l’alléger. Heureusement, en dépit de son deuil, elle n’en avait jamais abusé, préférant avoir les idées claires. Au moins pour Colin.
Cela dit, l’idée lui avait déjà effleuré l’esprit.

Elle étira un léger sourire aux paroles de Migaro.
« Au moins tu es revenu, cette fois. » Elle était lassée de prendre des gants blancs pour parler aux autres et venait de le prouver. Cependant, ce n’était pas pour se moquer ou le vexer. C’était dit sur le ton de la conversation… comme un fait aussi avéré qu’accepté. « Tu m’en vois heureuse. »
Mélody ne le regarda pas, fixant les vagues qui allaient et venaient tout doucement vers la berge. Elle pouvait entendre les festivités qui continuaient derrière eux. Tout semblait si lointain. Pour une fois, elle se sentait… bien. A l’aise avec elle-même, une bouteille de vin, un ami, un décor idyllique. Elle pouvait respirer.

« Je crois que c’est la première fois que je trouve la mer si calme. » Le bruit des vagues, si doux, venait accompagner ses propos. Au loin, la lune scintillait joliment, reflétant un éclat albâtre sur la surface de l’eau. « Peut-être que hier peut enfin être… hier. »
Une façon détournée de dire qu’elle pouvait tourner la page.

Elle expira un rire gêné, en secouant du chef, avant de tourner la tête vers son ami.
« Tu ne préférerais pas plutôt profiter de la fête ? Je ne suis pas forcément la plus festive, ce soir et je ne voudrais pas t’enquiquiner avec mes états d’âme. » Sourire navré, petit éclat dans le regard. La fatigue couplée au vin lui rougissait déjà le nez tandis qu’elle s’autorisait une nouvelle gorgée. Qui prétendait que c’était son premier verre de la soirée ?

BY PHANTASMAGORIA


_________________


« There's good in this world. It is worth fighting for. »
KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t937-melody-mallery
 
What was i made for (Mélody)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» As it was (Mélody)
» Be still, my foolish heart (Mélody)
» I still believe in goodness feat Melody
» Walk on water ( melody)
» Parrainage d'Asarim par Mélody

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath of Hyrule :: ― Mer des Cieux ― :: Les Îles Libres :: L'île du Dragon-
Sauter vers: