Le guide du nouveau

Vous vous sentez perdu(e)s ? Allez consulter le Guide du nouveau joueur, il vous aidera ♥️
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de besoin, bien évidemment !
Bienvenue sur Breath of Hyrule

Breath of Hyrule est un forum RPG Médiéval / Dark Fantasy librement inspiré des jeux The Legend of Zelda.
Il n'est pas du tout nécessaire de connaître la saga pour nous rejoindre.
Nos annexes et nos guides peuvent vous aider à mieux comprendre cet univers unique que nous avons créée. ♥️
Système de Parrainage

Envie de découvrir le forum ? Vous pouvez demander un parrainage à tout moment !
Pour vous aider à mieux comprendre l'univers, établir un premier lien et un premier pas vers votre intégration !
Scénarios de nos membres

Les aides & guides de création

Besoin d'aide à la création de votre personnage ? Vous pouvez voir notre guide de création pour vous aider !
Le staff est également à votre disposition pour vos questions ou même vous aider.
Le deal à ne pas rater :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 édition limitée du manga Blue ...
12 €
Voir le deal

Partagez
 

 思い切る [Luna]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Shin Akame
◈ Sheikah ◈
Shin Akame

Disponibilité : Dispo
Début de mon aventure : 26/06/2024
Messages : 21
Couleur RP : crimson
◈ Bourse de rubis : 519
Autres comptes : Zarina Hema
Avatar : Kim Seong-gyoo
Crédits : silverkidia
思い切る [Luna] 0e839f3dad8ddb239dd9b19d7e381f981ceb3e35
Titre : Roturier
Race : Sheikhah
Âge : 29 ans
Statut marital : Célibataire
Allégeance : Neutre
Religion : Polythéiste
Inventaire : ○ Pouvoirs.
Œuil de Vérité
Camouflage
Étouffement des sons des pas

○ Arme.
Stylet d'assassin

○ Equipements.
N/A

○ Monture.
N/A

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyVen 28 Juin - 12:35

思い切る
An 1000, Lune 9, Jour 27

Cela faisait des années qu'il n'avait pas mis les pieds par ici.

Hébra avait toujours été une région qu'il avait détesté depuis l'incident. L'idée de... revisiter l’endroit lui semblait insensé. En premier lieu, il était fugitif ; passe près d’où les nobles pouvaient le reconnaître, où ce putain de banneret pouvait le rejetter en prison, même lui savait que c’était idiot. Mais il avait surtout ressenti un certain besoin de ne pas savoir ce qui était arrivé au village. Avait-il était détruit ? Est-ce que les gens qui avaient pris soin d’eux, qui avaient leurs pères, leurs mères, qui les avaient regardés grandir, étaient encore en vie ?

Eh bien la réponse était non. Shin avait toujours eu une bonne mémoire. C’était bien pour cela qu’il tenait rancune aussi facilement. Il savait exactement où était le village. Il reconnaissait l’endroit. Mais maintenant, il n’y avait plus de village. Il n’y avait que des ruines.

Peut-être que les villageois avaient déménagé ailleurs. Qu’est-ce qu’il en savait, comment pouvait-il le deviner où ils étaient ? Il n’y avait plus de trace d’eux. Plus de traces de Makoto.

C’était avec un cœur lourd qu’il s’était dirigé vers la capitale. La logique dictait qu’il devrait éviter la capitale, puisqu’il avait commis son « crime » ici, mais il avait été jugé par la cour d’Hyrule. Bien qu’il ne supportait pas la décision des Cantell d’être un royaume indépendant, il ne pouvait nier que la situation était intéressante, si pas avantageuse.

Cela faisait certainement longtemps qu’il ne s’était pas promené dans une cité tel un homme libre. Dommage que ce sens de liberté n'apaisait pas son cœur. Il était aussi lourd que la cité était froide. En tout cas, il était bien heureux qu’il n’avait pas amené sa sœur à Célestia. C’était bien trop froid pour elle.

Et maintenant qu’il était ici, dans ces bas quartiers, il n’avait aucune idée quoi faire, ou plutôt, comment s’y prendre. Que devait-il faire ? Arrêter chaque passant pour lui demander si sa sœur existait ? Lui, un pur inconnu ? Il avait essayé de demander à quelques personnes s’il connaissait le village perdu, mais il s’était fait rejetté immédiatement, les gens ayant mieux à faire que de s’accrocher au passé.

Il sentait la colère monter en lui. Non seulement la colère envers ces citoyens qui ne voulaient pas aider les gens en détresse, mais envers lui-même pour être aussi impuissant. Et alors qu’il errait à travers les rues, sa colère se transforma bientôt en larmes. Il s’arrêta un moment, le temps d’essuyer ses larmes, lorsque quelqu’un fonça dans son dos, certainement dû au fait qu’il s’était arrêté en plein milieu de la rue.

― « Oh ! Pardon ! » s’exclama-t-il, honteux, l’attrapant par les bras, convaincu que la Piaf allait tomber face au choc. Levant les yeux et voyant des gens dans le chemin, il la dirigea aussitôt vers un mur, où ils ne seraient pas dans le chemin de qui que ce soit. Il s’essuya à nouveau les yeux, son chagrin étant maintenant perdu dans la surprise.

― « Je ne vous ai pas fait mal, j’espère ? »

BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2558-shin-akame

Luna
◈ Piaf ◈
Luna

Disponibilité : Présente & Ouverte aux Rp.
Début de mon aventure : 21/06/2024
Messages : 56
Couleur RP : #b277ac
◈ Bourse de rubis : 937
Autres comptes : Midona Vajanská
Avatar : Rose Leslie
Crédits : Avatar : Zuz' ; Gif : korahelps
思い切る [Luna] Tumblr_n3qwy75rTZ1qd5lk3o7_r1_250
Titre : Roturière.
Race : Piaf. Ses ailes sont faites de plumes rouges et noires avec des points blancs sur les extrémités (type Tichodrome Échelette).
Âge : 26 ans.
Statut marital : Célibataire.
Lieu de résidence : Celestia.
Métier : Elle fait office de serviteur à la Citadelle Blanche d'Hébra.
Allégeance : Couronne d'Hébra
Religion : Athée.
Inventaire : ☾ Thaumaturgie

• Apaisement psychique — Elle peut apaiser les angoisses d’une personne qu’elle veut vraiment aider en lui prenant les mains. Par cette habilité, elle aspire toute la négativité et la souffrance qu’une personne ressent sur le moment et la fait sienne, la retirant entièrement de l’esprit de la personne visée. N’ayant jamais appris à s’en servir correctement, Luna est incapable de se délester de ce qu’elle a aspiré chez une personne et aura besoin d’un peu de temps pour évacuer, quelques jours souvent, mettant ses propres émotions à fleur de peau. Si elle abuse trop de ce pouvoir, elle aura des maux de tête.

• Endormissement — Par un effet apaisant, elle peut aider une personne à s’endormir mais cela a souvent un effet rebond sur elle, si bien que cela provoque une somnolence chez elle. Là encore, elle n’a pas conscience de pouvoir utiliser ce pouvoir sur les autres et ne se rend donc pas compte quand elle est responsable de l’endormissement d’une personne.

○ Elle porte un arc décoré de la plume de son protecteur.
○ Son affilié est un chat noir, du nom d'Éclipse.
○ Elle n'a pas de monture.

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyDim 30 Juin - 15:16

思い切る

Il ne faisait que neiger depuis quelques jours. Les flocons ne cessaient pas de virevolter du ciel et cela donnait une drôle d’atmosphère à la Citadelle Blanche. L’atmosphère était froide mais agréable dans la journée. Luna était habituée au froid du Royaume d’Hébra puisqu’elle y avait toujours vécu. La neige était un spectacle qu’elle appréciait la plupart du temps, sauf quand elle devait se dépêcher de se rendre chez un commerçant pour rapporter une course à la citadelle royale. Elle avait assez peu de temps devant elle car l’après-midi était déjà bien entamée et elle devait se hâter pour ne pas rentrer trop tard. Elle l’avait promis à Samaël, qu’elle rentrerait assez tôt pour pouvoir passer un moment ensemble. Elle avait été très prise, dernièrement, par son service à la Cour d’Hébra. Le couronnement du Roi avançait à grand pas et elle était particulièrement sollicitée pour que tout soit bien en ordre le jour de celui-ci. Elle n’était qu’une des nombreuses petites mains, mais elle se plaisait à se penser indispensable. Ce n’était probablement pas la vérité. Le travail qu’elle faisait, beaucoup d’autres personnes auraient pu le faire comme elle. Mais la rousse n’avait que cela à quoi se retenir.

La neige ralentissait ses pas et elle était particulièrement agacée de marcher derrière des personnes qui étaient, de toute évidence, moins pressée qu’elle. Ne voyaient-elles pas qu’elle avait autre chose à faire que flâner dans les rues ?! Elle était habillée de son grand manteau en fourrure qui couvrait sa tenue de service au château et tenait dans ses mains la note de l’intendant nécessaire pour qu’on lui donne bien la commande en main propre. Elle y était presque ! Elle n’aurait plus qu’à tout remonter ensuite. Quelle horreur ! Pourquoi avait-elle accepté déjà ?

Alors quand un homme, qui marchait devant elle, s’arrêta brusquement, la rousse le percuta de plein fouet en éructant un cri de surprise. Elle se serait retrouvée les fesses dans la neige si l’homme ne l’avait pas attrapé au vol, avant qu’elle ne s’écroule.

« — Que… Att-… » Bégaya-t-elle en fermant les yeux comme si elle s’attendait à un impact.

Avant qu’elle n’ait eu le temps de se rendre compte de quoi ce soit, la jeune femme sentit le contact dur du mur dans son dos. La rousse fut soudainement prise de panique, s’imaginait qu’on allait s’en prendre à elle et que c’était la raison pour laquelle on l’avait éloigné du chemin principal. Avec la chance qu’elle avait, elle venait de percuter une personne importante et celle-ci allait la menacer de s’attaquer à elle ! Qu’allait-elle dire à Samaël si elle revenait avec des dettes en plus parce qu’elle n’avait pas été capable de regarder correctement où elle marchait ? Luna n’était pas une combattante, même si elle serait en mesure de se défendre si cela était nécessaire. Prise par surprise, cependant, elle ne pouvait que se soumettre et attendre de voir si elle pouvait s’en dépêtrer autrement qu’en se battant.

« — J’ai rien fait ! J’ai rien fait ! » Se défendit-elle aussitôt en protégeant son visage avec ses mains.

Elle rouvrit lentement une paupière lorsque la voix masculine s’enquit de son état. L’homme n’était pas de la région car les traits de son visage étaient différents. Cela la marqua en premier, attisant sa curiosité ainsi que sa crainte qu’il ne soit là pour lui faire du mal. Elle aperçut alors les prunelles remplies de larmes de son assaillant présumé et fronça les sourcils face à cet étrange spectacle. Pourquoi pleurait-il ? Lui avait-elle fait mal ? La rousse attrapa les épaules de l’homme et les secoua doucement.

« — Ne pleurez pas ! Je n’ai pas fait exprès, c’est vrai ! » Et elle le toisa de haut en bas. « Pourquoi pleurez-vous ? » Elle lui toucha la joue, sentit la chaleur des larmes sur le bout de ses doigts froids. « C’est moi qui vous ai fait mal ? »

La rousse était gênée par cet excès d’émotion et elle sentit ses propres yeux s’embrumer. Elle était particulièrement sensible lorsqu’elle faisait face à une personne qui laissait libre cours à ses émotions. Et il avait l’ait triste, si triste. Son fasciés n’arborait que des émotions négatives, teinté de la surprise face à la jeune femme qui s’inquiétait de son état dans un élan de générosité.
lumos maxima

_________________

I struggled hard to find some meaning
« Dead of night, nightingale was singing
Her bittersweet melody around me
Lay your love heavy and surround me » ☾
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2546-luna-carried-away-b

Shin Akame
◈ Sheikah ◈
Shin Akame

Disponibilité : Dispo
Début de mon aventure : 26/06/2024
Messages : 21
Couleur RP : crimson
◈ Bourse de rubis : 519
Autres comptes : Zarina Hema
Avatar : Kim Seong-gyoo
Crédits : silverkidia
思い切る [Luna] 0e839f3dad8ddb239dd9b19d7e381f981ceb3e35
Titre : Roturier
Race : Sheikhah
Âge : 29 ans
Statut marital : Célibataire
Allégeance : Neutre
Religion : Polythéiste
Inventaire : ○ Pouvoirs.
Œuil de Vérité
Camouflage
Étouffement des sons des pas

○ Arme.
Stylet d'assassin

○ Equipements.
N/A

○ Monture.
N/A

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyDim 30 Juin - 22:23

思い切る
An 1000, Lune 9, Jour 27

Oh, bon sang. À voir la panique de la jeune femme, il se sentait terriblement honteux. Il relâcha ses bras, avant de replacer ses mains juste en dessous des épaules de la dame pour la rassurer qu’elle allait bien.
Quoique, franchement là, il était pas un méchant quand même, qu’est-ce qu’elle avait contre lui !? Il n’y avait aucune chance qu’elle était au courant qu’il était un fugitif… Et ce n’était pas comme s’il attaquait tous les gens…

― « Je suis sincèrement désolé, c’était un accident, promis ! » tenta-t-il de la rassurer, ce qui sembla fonctionner vu qu’elle rouvrit ses yeux. Voilà, il savait bien qu’il n’avait pas l’air d’un méchant ! Certes, elle le dévisageait un peu trop, mais il supposait que c’était parce qu’il avait l’air d’un… enfin, un vagabond quoi. Rien de méchant.
Cependant, à sa surprise, ce fut lui qui fut consolé, la jeune Piaf tenant maintenant ses épaules.

― « Hein ? » demanda-t-il, perdu. De quoi elle parlait, exactement ?  « Mais j’ai pas mal ? » Avec un peu d’anxiété, il regardait ses propres bras, cherchant une blessure quelconque, avant de réaliser peu après qu’elle parlait de ses larmes qu’il avait essuyées. « Oh, non, c’est… mais ne pleurez pas non plus, bon sang ! » s’exclama-t-il en voyant les yeux de la jeune femme. Mais il lui avait fait mal ou pas !? C’était quoi son problème !? Elle n’avait pas l’air blessée, c’était comme si elle angoissait à l’idée de lui avoir fait du mal.
Et il en faisait pareil, n’est-ce pas ?

― « Allez, on se calme. » Il saisit les mains de la Piaf, puis prit une longue respiration, les yeux fermés. Après une longue expiration, il leva le visage, souriant, et secoua les mains d’un coup. « Voilà, on explique la situation maintenant. » Il ouvrit la bouche, puis hésita un moment, détournant le regard pour y penser. « J’ai perdu ma sœur il y a… 7 ans de cela. On vivait dans un village au sud d’ici, près de la frontière. Il y a eu une attaque de bandits qui a ravagé le village pendant l’été. Je… Je cherche des survivants, des gens qui ont vu l’attaque, quelqu’un qui est au courant de ce qui s’est passé. » Il posa un silence à nouveau, le regard détourné, cherchant ses mots. « J’ai entendu dire qu’il y avait une Sheikah qui cherchait son frère par ici, mais je n’ai aucune idée où la trouver. C’est, euh… une tâche énorme. »

Gêné, il se frotta le cou, regard toujours détourné. À bien y penser, il n’avait jamais vraiment essayé d’expliquer sa situation à qui que ce soit auparavant. Après tout, personne ici ne s’intéressait vraiment aux autres. Cette femme était plutôt unique en son genre pour, euh, pleurer pour lui… sans savoir pourquoi ?

― « Vous… pleurez à cause de moi ? » demanda-t-il, se sentant soudainement incertain s’il jugeait mal la situation et qu’il l’avait en fait blessée. « Vous n’avez pas mal, n’est-ce pas ? Si je vous ai fait quoique ce soit, ne vous gênez pas… »


BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2558-shin-akame

Luna
◈ Piaf ◈
Luna

Disponibilité : Présente & Ouverte aux Rp.
Début de mon aventure : 21/06/2024
Messages : 56
Couleur RP : #b277ac
◈ Bourse de rubis : 937
Autres comptes : Midona Vajanská
Avatar : Rose Leslie
Crédits : Avatar : Zuz' ; Gif : korahelps
思い切る [Luna] Tumblr_n3qwy75rTZ1qd5lk3o7_r1_250
Titre : Roturière.
Race : Piaf. Ses ailes sont faites de plumes rouges et noires avec des points blancs sur les extrémités (type Tichodrome Échelette).
Âge : 26 ans.
Statut marital : Célibataire.
Lieu de résidence : Celestia.
Métier : Elle fait office de serviteur à la Citadelle Blanche d'Hébra.
Allégeance : Couronne d'Hébra
Religion : Athée.
Inventaire : ☾ Thaumaturgie

• Apaisement psychique — Elle peut apaiser les angoisses d’une personne qu’elle veut vraiment aider en lui prenant les mains. Par cette habilité, elle aspire toute la négativité et la souffrance qu’une personne ressent sur le moment et la fait sienne, la retirant entièrement de l’esprit de la personne visée. N’ayant jamais appris à s’en servir correctement, Luna est incapable de se délester de ce qu’elle a aspiré chez une personne et aura besoin d’un peu de temps pour évacuer, quelques jours souvent, mettant ses propres émotions à fleur de peau. Si elle abuse trop de ce pouvoir, elle aura des maux de tête.

• Endormissement — Par un effet apaisant, elle peut aider une personne à s’endormir mais cela a souvent un effet rebond sur elle, si bien que cela provoque une somnolence chez elle. Là encore, elle n’a pas conscience de pouvoir utiliser ce pouvoir sur les autres et ne se rend donc pas compte quand elle est responsable de l’endormissement d’une personne.

○ Elle porte un arc décoré de la plume de son protecteur.
○ Son affilié est un chat noir, du nom d'Éclipse.
○ Elle n'a pas de monture.

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyDim 30 Juin - 23:09

思い切る

Son assaillant s’adoucit et la relâcha rapidement, lui attrapant les mains, pour lui signifier qu’elle n’avait rien à craindre et que tout ceci n’était qu’un terrible quiproquo. Les ailes de la rousse s’étendirent dans son dos et se recroquevillèrent sur ses épaules dans une position de protection et de défense. La proximité soudaine de cet homme ne l’aidait pas à se détendre mais tout se passait beaucoup trop vite pour qu’elle soit en mesure ne serait-ce de gérer ses émotions, alors les calmer !

« — Je suis calme ! C’est vous qui m’attaquez ! » Elle marqua un temps de pause, réalisant par la grande inspiration qu’il prenait, qu’il parlait probablement à lui-même. Elle n’était pas tout à fait calme non plus mais ses mains restaient sur les épaules de l’homme aux traits étrangers et n’osaient plus les lâcher. Cela lui permettait aussi de le garder un peu à distance même s’il n’avait pas l’air menaçant. Son père lui avait appris à se méfier et elle comptait bien suivre ses enseignements à la lettre, si cela pouvait lui éviter des ennuis.

Elle fut étonnée lorsque l’homme commença à lui conter son histoire, la perte de sa sœur et l’attaque de leur village. Bien sûr, il n’en fallait pas davantage pour finir le travail déjà entamé. Le visage de Luna était désormais couvert de larmes et elle n’essaya même pas de les essuyer. Elles coulaient, coulaient, coulaient, et elle ne pouvait rien faire pour les retenir. Seule la tristesse emplissait son cœur, le chagrin d’avoir perdu un être cher. Oh, elle connaissait ce chagrin pour l’avoir jadis vécu. Mais l’homme face à lui savait pour qui ses larmes coulaient, alors que la rousse n’en savait rien. Pas de nom, pas de visage, pas d’identité. Juste le vide, le blanc, la neige et la douleur.

« — Non… Non… » Elle fronça les sourcils, prenant alors conscience du froid sur son visage mouillé. Elle ne devait pas se montrer aussi fragile face à un inconnu ! Quelle imbécile elle faisait ! « Je… Vous m’avez froissé une plume ! » Fit-elle d’une voix faussement plaintive en attrapant dans l’une de ses mains quelques plumes rouges. « C’est uniquement pour ça ! » Elle secoua la tête et essuya finalement son visage rougis par le sel, d’un revers de manche.

Elle essaya, tant bien que mal, mais l’histoire triste de son assaillant la laissa en plein désarroi. Elle tenta de se concentrer sur des faits plus précis, pour éviter se laisser aller à la tristesse à nouveau, tandis que les larmes semblaient toujours au bord de ses cils, prêtes à s’écouler par torrent de ses yeux, comme si elle avait autre chose à pleurer que l’histoire de l’étranger. La rousse avait tout de même écouté ses paroles et pouvaient faire le lien entre les différentes informations qu’ils lui avaient donné, avec ses propres informations récoltées. Il parlait d’un village attaqué par les bandits. Est-ce qu’il parlait de Bourg-Clocher et des Yigas ? Était-il un Yiga ? Non, probablement pas s’il les qualifiait de bandits. Mais alors qui était-il ? Et pourquoi paniquait-il autant de la voir paniquer et pleurer ?

Luna prit une grande respiration, leva les yeux au ciel pour essayer de ravaler définitivement ses satanés larmes qui profitaient de chacune de ses faiblesses pour se déverser. Puis elle le dévisagea, cherchant ses prunelles alors qu’il faisait tout son possible pour les détourner de son visage.

« — Est-ce que ce sont les Yigas qui ont attaqué votre village ? Vous parlez de Bourg-Clocher ? » Elle fronça les sourcils, parlait d’une voix interrogative, peu assurée. « Pourquoi vous n’allez pas voir à la Citadelle Blanche et demander de l’aide pour retrouver votre sœur ? Peut-être vous aideront-ils ? » Elle en doutait un peu mais la rousse ne savait pas comment aider cet homme d’une autre manière. Qu’est-ce que cela lui apporterait d’aller à la recherche d’une sœur perdue ? Peut-être n’était-elle pas perdue, d’ailleurs, mais qu’elle l’avait définitivement abandonné, comme ses parents à elle avaient fait. À cette pensée, elle se renfrogna.« Sept ans que vous l’avez abandonné ? » S’entendit-elle lui dire et elle eut du mal à assumer ce qu’elle venait de lui cracher à la figure. Cela avait été plus fort qu’elle. Au moins, lui, essayait-il de retrouver sa sœur. Ses parents à elle, essayaient-ils de retrouver leur précieuse petite-fille ?
lumos maxima

_________________

I struggled hard to find some meaning
« Dead of night, nightingale was singing
Her bittersweet melody around me
Lay your love heavy and surround me » ☾
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2546-luna-carried-away-b

Shin Akame
◈ Sheikah ◈
Shin Akame

Disponibilité : Dispo
Début de mon aventure : 26/06/2024
Messages : 21
Couleur RP : crimson
◈ Bourse de rubis : 519
Autres comptes : Zarina Hema
Avatar : Kim Seong-gyoo
Crédits : silverkidia
思い切る [Luna] 0e839f3dad8ddb239dd9b19d7e381f981ceb3e35
Titre : Roturier
Race : Sheikhah
Âge : 29 ans
Statut marital : Célibataire
Allégeance : Neutre
Religion : Polythéiste
Inventaire : ○ Pouvoirs.
Œuil de Vérité
Camouflage
Étouffement des sons des pas

○ Arme.
Stylet d'assassin

○ Equipements.
N/A

○ Monture.
N/A

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyDim 30 Juin - 23:36

思い切る
An 1000, Lune 9, Jour 27

Mais bon sang, c’était quoi son problème !? Oh là, il n’était pas en train de la victimiser, tout de même ! Mais pourquoi elle pleurait autant ? Ses plumes, pff, c’était… des plumes rouges… ! Il avait entendu tellement de légendes sur ces oiseaux rouges, ça alors ! Quelle fortune, quelle chance ! Il était béni par les dieux en ce jour ! Peut-être que cette femme allait pouvoir l’aider à trouver sa sœur ? Ou mieux encore, un objet magique pour protéger le peuple contre les forces du mal ! Elle était certainement une femme extraordinaire !

― « Les Yigas ? » répéta-t-il, détournant enfin ses yeux des ailes du Piaf. Il amena une main à ses lèvres, réfléchissant à la question. Les Yigas… Oui, ils existaient à ce moment-là. Il n’y avait jamais pensé, en vrai. Si sa sœur avait survécu, peut-être avait-elle fait prisonnière par ceux-ci…? Il ignora la question de la Citadelle sur le coup, se demandant comment il pouvait avoir de l’information sur les Yigas sans, eh bien, passer par les autorités qui le recherchaient. Et il était probablement mieux qu’il ne dise pas à cette dame qu’il avait fait de la prison, si elle le traitait déjà comme un bandit.

― « Ah ― » Ah ouais. Abandonné. D’accord… « ... je pensais qu’elle était morte. » Mais il supposa qu’elle avait raison ; pourquoi avait-il simplement assumé qu’elle n’était plus de ce monde ? Il devait faire un terrible frère pour elle. Mais… « Elle a probablement pensé pareil, pour bien y penser. Elle a reçu un coup terrible devant mes yeux, et je crois qu’elle a vu ce qui m’est arrivé… »
Bon. Il n’allait pas expliquer que « ce qui lui était arrivé » était d’avoir été battu pour ensuite être jeté sous la terre. Si Makoto avait survécu, elle avait certainement pensé qu’il avait reçu une peine de mort.

― « À, hum, à vrai dire, je ne sais pas vraiment si elle est en vie. J’ai juste entendu des rumeurs qui m’ont fait penser pour la première fois en 7 ans qu’elle a survécu l’attaque. Mais, non, ce n’était pas Bourg-Clocher, c’était plus petit que ça. Le village n’existe plus, maintenant. J’ai vu les ruines. »

Il soupira, regard abattu. Il lui était difficile de décrire ce qu’il ressentait. C’était comme… s’il abandonnait. Et qu’il ne le voulait pas. Et qu’il se sentait coupable de ressentir cela. Et cette dame rouge n’aidait certainement pas à sa culpabilité.

― « ... Par les Dieux ! Vous croyez qu’elle pense que je l’ai abandonnée ? » demanda–t-il, une larme de douleur coulant de sa joue. Jamais il ne pourrait se pardonner si Makoto pensait ça de lui…

BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2558-shin-akame

Luna
◈ Piaf ◈
Luna

Disponibilité : Présente & Ouverte aux Rp.
Début de mon aventure : 21/06/2024
Messages : 56
Couleur RP : #b277ac
◈ Bourse de rubis : 937
Autres comptes : Midona Vajanská
Avatar : Rose Leslie
Crédits : Avatar : Zuz' ; Gif : korahelps
思い切る [Luna] Tumblr_n3qwy75rTZ1qd5lk3o7_r1_250
Titre : Roturière.
Race : Piaf. Ses ailes sont faites de plumes rouges et noires avec des points blancs sur les extrémités (type Tichodrome Échelette).
Âge : 26 ans.
Statut marital : Célibataire.
Lieu de résidence : Celestia.
Métier : Elle fait office de serviteur à la Citadelle Blanche d'Hébra.
Allégeance : Couronne d'Hébra
Religion : Athée.
Inventaire : ☾ Thaumaturgie

• Apaisement psychique — Elle peut apaiser les angoisses d’une personne qu’elle veut vraiment aider en lui prenant les mains. Par cette habilité, elle aspire toute la négativité et la souffrance qu’une personne ressent sur le moment et la fait sienne, la retirant entièrement de l’esprit de la personne visée. N’ayant jamais appris à s’en servir correctement, Luna est incapable de se délester de ce qu’elle a aspiré chez une personne et aura besoin d’un peu de temps pour évacuer, quelques jours souvent, mettant ses propres émotions à fleur de peau. Si elle abuse trop de ce pouvoir, elle aura des maux de tête.

• Endormissement — Par un effet apaisant, elle peut aider une personne à s’endormir mais cela a souvent un effet rebond sur elle, si bien que cela provoque une somnolence chez elle. Là encore, elle n’a pas conscience de pouvoir utiliser ce pouvoir sur les autres et ne se rend donc pas compte quand elle est responsable de l’endormissement d’une personne.

○ Elle porte un arc décoré de la plume de son protecteur.
○ Son affilié est un chat noir, du nom d'Éclipse.
○ Elle n'a pas de monture.

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyLun 1 Juil - 13:13

思い切る

Il semblait s’être intensément intéressé à ses ailes mais la rousse mit cela sur le compte de la jalousie. Elle était fière de ses grandes ailes tricolores, elle devrait probablement les utiliser plus souvent pour ne pas se retrouver dans des situations telles que celle-ci. La conversation dévia sur les Yigas puis sur la sœur de son assaillant. Il restait assez évasif sur les raisons de son éloignement avec sa sœur mais Luna n’était pas stupide. Elle comprit rapidement que la séparation des deux êtres n’avait pas été de plein gré. La question qui lui restait sur les lèvres, cependant, était celle de savoir pourquoi il n’avait pas essayé de la trouver plus vite. Pourquoi avait-il attendu sept ans pour se mettre à la recherche de sa famille ? À moins que cela fasse sept ans qu’il erre partout dans le Royaume pour mettre la main dessus ? Elle fronça un peu les sourcils, se mordillant la lèvre en réfléchissant.

L’histoire de l’étranger datait de plus longtemps. Les Yigas n’étaient peut-être pas en cause dans cette tragédie mais le doute était permis. La rousse était un peu consternée et ne savait pas réellement quoi penser des mots de cet homme. Elle ne pouvait que le croire car les émotions qui vivaient sur son visage ne lui semblaient que trop véritables. Mais elle ne pouvait pas concevoir qu’il ait laissé un membre de sa famille derrière lui et qu’il ne se remette à sa recherche que sept ans après. Qu’importe ce qu’il s’était passé, il aurait dû essayer de la retrouver bien plus tôt !

Elle se contint, cette fois-ci, lorsqu’une nouvelle larme s’écroula sur la joue du Sheikah. Ses yeux s’embuèrent tout de même, par habitude, et par désarroi. Elle ne connaissait pas cette sœur mais elle ne pouvait s’empêcher de s’imaginer, elle, à la place de cette dernière, abandonnée par un frère qui n’était jamais revenu la chercher.

« — Oui. » Sa voix était un peu tranchante, un peu tremblante. « Vous perdez votre sœur et vous mettez tout ce temps à vous mettre à sa recherche ! Cela vous a pris sept ans pour prendre conscience qu’elle vous manquait ? Pourquoi ?! Vous avez soudainement des remords de vous être débarrassé d’elle ? Qui vous dit qu’elle n’a pas perdu sa mémoire et que c’est la raison de son silence ?! Pourquoi pensez-vous qu’elle est morte alors que vous n’avez pas vu sa tombe ! Vous êtes un imbécile ! » Luna n’était pourtant pas une femme qui se mettait aisément en colère. Mais elle était tourmentée par ses propres angoisses en ce moment précis. Elle ne voyait qu’elle, la petite fille abandonnée, et cet homme avait été celui qui lui avait tourné le dos. « Et si elle ne veut plus vous voir, alors c’est de votre faute parce que vous ne lui avez pas montré qu’elle comptait pour vous ! Égoïste ! »

La jeune femme se débattit et s’extirpa de la proximité d’avec lui, son regard bleu désormais bien sombre. Les larmes étaient de nouveau présentes, elles dégringolaient sur ses joues, mais elle ne parvenait pas à les contrôler, de toute manière. Ses mains tremblaient et elle fit de son mieux pour contenir ces tremblements, pour reprendre possession de soi. Mais cela était ardu car Luna n’avait aucune réelle prise sur ses émotions. Elle prit une grande inspiration, puis une autre. Il fallait qu’elle se calme. La colère faisait fuir les autres. Ils ne devaient pas voir cette émotion sur son visage. Elle se mit à respirer rapidement et à sentir son cœur s’accélérer, la panique grandissait et elle dû se rattraper au mur qu’il y avait derrière elle pour rester sur ses jambes. Elle était terrifiée à nouveau. Elle ressentait le froid, l’angoisse, la solitude. Elle avait peur, si peur. Dans un geste de défense, ses ailes l’enveloppèrent.

Attirés par toute cette agitation, les passants se rapprochaient, adressaient un regard suspicieux à l’étranger tandis que la rousse hyperventilait. Elle en avait perdu la note de l’intendant royal qui avait dû tomber quelque part à ses pieds.
lumos maxima

_________________

I struggled hard to find some meaning
« Dead of night, nightingale was singing
Her bittersweet melody around me
Lay your love heavy and surround me » ☾
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2546-luna-carried-away-b

Shin Akame
◈ Sheikah ◈
Shin Akame

Disponibilité : Dispo
Début de mon aventure : 26/06/2024
Messages : 21
Couleur RP : crimson
◈ Bourse de rubis : 519
Autres comptes : Zarina Hema
Avatar : Kim Seong-gyoo
Crédits : silverkidia
思い切る [Luna] 0e839f3dad8ddb239dd9b19d7e381f981ceb3e35
Titre : Roturier
Race : Sheikhah
Âge : 29 ans
Statut marital : Célibataire
Allégeance : Neutre
Religion : Polythéiste
Inventaire : ○ Pouvoirs.
Œuil de Vérité
Camouflage
Étouffement des sons des pas

○ Arme.
Stylet d'assassin

○ Equipements.
N/A

○ Monture.
N/A

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyLun 1 Juil - 14:15

思い切る
An 1000, Lune 9, Jour 27

S’il avait cru qu’il avait devant lui une âme charitable, bénie par ses plumes rouges, il se vit remis à sa place en quelques mots à peine. Wow ! Ces accusations, mais c’était quoi son problème, hein ? Putain, si elle était une noble il l’aurait bien tuée sur le coup, ça alors, quel culot ! Même les peu de gens à qui il avait fait mention de la disparition de sa sœur ne lui avait jamais parlé ainsi !

― « Hé, OH ! Je l’ai vue se prendre un coup d’épée à la poitrine, j’ai vu son sang couler, comment ne pouvais-je pas penser qu’elle s’est fait tuer à ce moment-là, hein !? Je sais même pas si elle a réellement survécu ! Vous auriez fait quoi, vous, à ma place, si vous avez vu la personne qui importe le plus dans votre monde se faire utiliser comme bouclier humain !? Alors qu’on vous tire au loin, qu’on vous oblige à passer des années sous terre, au loin de Hébra ! J’aurais tout fait pour la tenir dans mes bras, mais on m’a pas laissé le choix ! Ces putains de nobles m’ont obligé à la laisser là ! »

Il expira fortement, alors qu’elle se débattait pour s’éloigner de lui. Il détourna le regard, sentant la rage monter en lui, et elle n’avait rien fait pour mériter sa colère. Cette Piaf était une femme innocente, après tout. Tout comme sa sœur. De simples victimes qui subissent les désirs des nobles.

― « On n’était pas assez importants pour mériter une tombe, de toute façon… » ajouta-t-il plus bas, convaincu que leurs cadavres auraient servi de buffet pour les oiseaux, alors que la royauté aurait fait tout son possible pour masser les pieds de cet imbécile de banneret. La populace pouvait bien crever, pour ces abrutis. Il releva son regard vers la demoiselle, qui, à sa surprise, semblait prise d’une attaque de panique. Il pencha la tête, confus, ne sachant quoi faire. Qu’est-ce… qui lui arrivait ? Il regarda autour, jetant un mauvais œil à quiconque qui passait trop proche d’eux, jusqu’à ce qu’il remarque que l’un d’entre eux avait mis le pied sur un bout de parchemin. Il lança un nouveau regard à la Piaf, s’assurant qu’elle, euh, était toujours là, puis ramassa rapidement le parchemin.
Une liste. Le passant qui avait mis le pied dessus n’était certainement pas le propriétaire. Tant pis pour peu importe qui avait perdu sa liste.

― « Ma demoiselle… » Que dire ? Comment agir ? Elle était… visiblement en détresse. Avait-elle été abandonnée ? Était-ce pour cela qu’elle l’accusait autant ? Une corde sensible, alors. Quelque chose lui disait néanmoins qu’elle n’allait pas accepter ses excuses comme cela, ni s’ouvrir à lui. Enfin, peut-être, mais pas avant de s’être calmée. Si c’était sa sœur, il aurait dit…

― « Connaissez-vous les légendes sur les plumes rouges ? Les histoires racontent que ces oiseaux de feu représentent la vie, la justice, la royauté, le sacrifice. » Quand Makoto avait les larmes aux yeux, il lui racontait toujours des histoires, des légendes, des mythes, et elle était si fascinée par ce qu’il disait qu’elle en oubliait toujours ses soucis. « On dit que ces plumes sont empreintes d’une magie si noble, si pure, qu’elle serait la bénédiction de Din elle-même. On dit que c’est le sang de Din qui tache ces plumes, et qui offre à leur propriétaire le pouvoir de faire face à tous les malheurs de ce monde »

Il se retenait de justesse pour ne pas lui dire qu’elle était de toute évidence bénie par Din et qu’elle avait le pouvoir de surmonter toute injustice, vu son état. Il avait vu auparavant ce que ce genre de propos pouvait engendrer comme réaction chez certaines femmes. Ceci dit… il voulait vraiment lui demander une plume, juste pour lui.


BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2558-shin-akame

Luna
◈ Piaf ◈
Luna

Disponibilité : Présente & Ouverte aux Rp.
Début de mon aventure : 21/06/2024
Messages : 56
Couleur RP : #b277ac
◈ Bourse de rubis : 937
Autres comptes : Midona Vajanská
Avatar : Rose Leslie
Crédits : Avatar : Zuz' ; Gif : korahelps
思い切る [Luna] Tumblr_n3qwy75rTZ1qd5lk3o7_r1_250
Titre : Roturière.
Race : Piaf. Ses ailes sont faites de plumes rouges et noires avec des points blancs sur les extrémités (type Tichodrome Échelette).
Âge : 26 ans.
Statut marital : Célibataire.
Lieu de résidence : Celestia.
Métier : Elle fait office de serviteur à la Citadelle Blanche d'Hébra.
Allégeance : Couronne d'Hébra
Religion : Athée.
Inventaire : ☾ Thaumaturgie

• Apaisement psychique — Elle peut apaiser les angoisses d’une personne qu’elle veut vraiment aider en lui prenant les mains. Par cette habilité, elle aspire toute la négativité et la souffrance qu’une personne ressent sur le moment et la fait sienne, la retirant entièrement de l’esprit de la personne visée. N’ayant jamais appris à s’en servir correctement, Luna est incapable de se délester de ce qu’elle a aspiré chez une personne et aura besoin d’un peu de temps pour évacuer, quelques jours souvent, mettant ses propres émotions à fleur de peau. Si elle abuse trop de ce pouvoir, elle aura des maux de tête.

• Endormissement — Par un effet apaisant, elle peut aider une personne à s’endormir mais cela a souvent un effet rebond sur elle, si bien que cela provoque une somnolence chez elle. Là encore, elle n’a pas conscience de pouvoir utiliser ce pouvoir sur les autres et ne se rend donc pas compte quand elle est responsable de l’endormissement d’une personne.

○ Elle porte un arc décoré de la plume de son protecteur.
○ Son affilié est un chat noir, du nom d'Éclipse.
○ Elle n'a pas de monture.

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyLun 1 Juil - 22:46

思い切る

Elle entendait les paroles de l’étranger mais elles ne faisaient pas vraiment sens dans sa tête. Il n’avait pas eu le choix. Il ne voulait pas l’abandonner. On l’avait trainé loin de sa sœur et il n’avait pas été en mesure d’en apprendre davantage par la suite. Il avait cru qu’elle n’était plus là et il s’en voulait. Aujourd’hui, il espérait recoller les morceaux de leurs vies pour essayer de retrouver un semblant de vie normale, pour tenter d’oublier les traumatismes et les années passées l’un sans l’autre. Sa quête était vouée à l’échec car sa sœur ne serait pas la même que celle qu’il avait quitté plusieurs années plus tôt. Elle en était certaine. Bien sûr, elle ne pouvait pas s’imaginer le désespoir devant une telle scène. Luna n’avait jamais vécu une telle chose, ou alors elle n’en avait aucun souvenir. Surement, elle aurait gardé dans sa mémoire un tel traumatisme ?

Enveloppée de ses ailes, elle respirait rapidement. Son cœur allait certainement finir par exploser hors de sa poitrine s’ils continuaient à battre aussi douloureusement sous ses cotes. Tout son corps s’était mis à trembler et elle perdait possession de celui-ci, ainsi que de son esprit. Pourtant protégée par ses grandes ailes, elle ne parvenait pas à apaiser le flot d’émotions qui la terrassait. Elle n’y arrivait jamais. Seuls les grands bras de Samaël lui permettaient de se sentir de nouveau ancrée dans le monde présent, d’être de nouveau protégée, désirée, aimée. Mais son protecteur n’était pas là pour l’aider à reprendre vie cette fois-ci.

C’est alors qu’elle entendit sa voix de nouveau l’atteindre. Une voix douce, un peu monocorde, comme si on lui racontait une histoire pour apaiser ses terreurs nocturnes. Les légendes des plumes rouges… À mesure qu’elle l’entendait, la rousse se surprit à essayer d’écouter ses paroles par curiosité. Ses ailes relâchèrent lentement leur étreinte autour de son corps tremblant, dévoilant de nouveau son visage trempé de larmes à l’étranger qui continuait de conter son histoire sur les plumes rouges. Des plumes nobles qui représentaient la vie, la sécurité, la royauté et le sacrifice. Tout ce qu’elle n’était pas vraiment. Din… La rousse ne connaissait pas tellement bien ces croyances-là. Ses prunelles tombèrent sur ses ailes tricolores, sur ses belles plumes rouges et noires et en caressa une du bout des doigts. Elle porta sur l’homme de grands yeux embués mais curieux.

« — Je n’ai pas de magie. » Répondit-elle simplement d’une voix triste. « Din ? » Elle avait entendu des histoires sur des déesses mais ne savait plus vraiment qui elle était. L’étranger semblait bien connaitre cette histoire, bien mieux qu’elle en tout cas.

La jeune femme renifla et essuya son visage du mieux qu’elle put avec sa manche. Elle prit conscience que son angoisse avait reculé et que les tremblements avaient diminué. Son cœur tapait encore dans sa poitrine mais moins fortement. Elle se sentait un peu mieux, un peu moins terrorisée.

« — Faire face à tous les malheurs du monde… » Répéta-t-elle d’une petite voix. « …Vous les trouvez efficaces, ces plumes rouges, vous ? Elles n’ont pas empêché ma mère de m’abandonner dans la neige. Je ne suis pas bénie mais plutôt maudite. » Bougonna-t-elle.

Luna se redressa un peu, elle se calmait doucement et se trouvait soudainement particulièrement honteuse d’avoir perdu pied devant cet homme juste parce qu’il avait parlé de son histoire, et surtout d’abandon. Cela avait bien trop fait écho avec sa propre histoire et ses terribles tourments qui l’empêchaient d’aimer sans être terrifiée à l’idée d’être laissée de côté.

« — Je suis désolée… Ce que vous avez vécu… C’est terrible. J’aimerais tant qu’on me recherche comme ça aussi, j’aimerais tant compter pour ma famille. » Son regard était tombé sur ses pieds. Il y avait bien Samaël mais la rousse était parfois trop concentrée sur ce qu’elle avait perdu pour voir ce qu’elle y avait gagné. Son protecteur était probablement le meilleur père qu’elle n’aurait jamais pu avoir autrement. « Je ne connais pas votre sœur et je n’ai pas vu de Sheikah… Désolée. » Ajouta-t-elle finalement.

Elle ne pouvait pas l’aider après tout. Luna n’était pas la femme qu’il cherchait. Elle n’aurait qu’à poursuivre son chemin et…

« — OH ! OÙ EST MA NOTE ?! » S’écria-t-elle brusquement en cherchant frénétiquement à ses pieds pour retrouver le parchemin.  
lumos maxima

_________________

I struggled hard to find some meaning
« Dead of night, nightingale was singing
Her bittersweet melody around me
Lay your love heavy and surround me » ☾
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2546-luna-carried-away-b

Shin Akame
◈ Sheikah ◈
Shin Akame

Disponibilité : Dispo
Début de mon aventure : 26/06/2024
Messages : 21
Couleur RP : crimson
◈ Bourse de rubis : 519
Autres comptes : Zarina Hema
Avatar : Kim Seong-gyoo
Crédits : silverkidia
思い切る [Luna] 0e839f3dad8ddb239dd9b19d7e381f981ceb3e35
Titre : Roturier
Race : Sheikhah
Âge : 29 ans
Statut marital : Célibataire
Allégeance : Neutre
Religion : Polythéiste
Inventaire : ○ Pouvoirs.
Œuil de Vérité
Camouflage
Étouffement des sons des pas

○ Arme.
Stylet d'assassin

○ Equipements.
N/A

○ Monture.
N/A

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyLun 1 Juil - 23:54

思い切る
An 1000, Lune 9, Jour 27

À son plus grand soulagement, la jeune femme s’ouvrit, litérallement, à lui. Oh ! Il en porta une main à son cœur avec un soupir. Shin était bien au courant qu’il n’était pas un homme doué avec les mots, ou… les émotions, quelque chose comme ça. On lui avait toujours reproché d’être brusque et froissant, et, à bien y penser, cela faisait sept ans qu’il n’avait pas eu à réconforter quelqu’un.
Il n’avait pas osé rester après la mort de Dohgo pour supporter Ari dans son deuil, après tout.

― « Ah, oui, vous êtes plutôt le culte de Valoo par ici. » Il aurait pu expliquer comment les plumes rouges étaient un ancien symbole dans le culte de Valoo, mais il se doutait qu’elle n’était plus aussi intéressée.

― « Votre mère ? » répéta-t-il, surpris, mais le déclic se fit aussitôt dans sa tête. Une orpheline… Oui, il pouvait comprendre pourquoi elle avait été aussi offusquée d’entendre son histoire. Ceci dit, Shin était aussi en quelque sorte orphelin. Il hésita un moment à partager son histoire, alors que la Piaf s’excusait de ne pas pouvoir l’aider. Il serra le poing ; oui, en effet, elle n’était qu’une étrangère, il ne connaissait pas son nom, et lui parler d’avantage n’allait pas l’aider à retrouver Makoto. Et pourtant, bon sang, il n’avait jamais rencontré une femme qui lui inspirait autant de compassion de sa part ! Elle avait une détresse si… unique ! Shin avait toujours eu à aider des problèmes concrets, à rassurer des femmes qui étaient en danger, qui avaient besoin de muscles. Jamais il n’avait eu à parler à, euh, peu importe ce que cette Piaf était.

― « Note ? » répéta-t-il à nouveau, alors que la Piaf en question recommençait à paniquer. Le Sheikah ressortit le parchemin de sa poche. Il supposait qu’elle était en chemin pour le marché. Des ingrédients assez luxueux, maintenant qu’il regardait la liste. Travaillait-elle pour un noble… ? Oh, la pauvre.

Il avança une main, comme pour attirer son attention, avec un pas en arrière pour lui faire signe qu’il ne lui voulait aucun mal. Une fois qu’elle le regarda, il avança la note, lui montrant qu’elle ne l’avait pas perdue. Tout allait bien. Si on ignorait le fait que le papier avait été abîmé par les passants qui avaient marché dessus, mais sûrement elle devait se rappeler de ce qui était écrit dessus. (Ou du moins, il l’espérait bien !)

― « Attendez, » lui dit-il avant qu’elle ne s’empare de sa note et se pousse comme une tempête. « Permettez-moi de vous aider, je vous en prie. » Il hésita un moment, se sentant honnêtement plutôt gêné. Ah… bon sang, il avait pas besoin de l’aider, c’était pas nécessairement dans ses talents, mais par les dieux, il ne pouvait pas la laisser dans un tel état ! (Quel talent qu’elle avait, tout de même, quelques larmes et il était prêt à tout pour se faire pardonner !)

Main à la poitrine, il la salua avec une révérence, telle la tradition sheikahne l’indiquait. « Mon nom est Shin Akame. Je suis à la recherche de Makoto Akame, » ajouta-t-il rapidement, au cas où le nom de sa sœur pourrait l’aider à la retrouver. « Ma mission en ce monde est d’aider le peuple, peu importe la nature de leurs soucis. Si je peux vous être utile en quoique ce soit, permettez-moi de faire du mieux que je peux pour vous rendre heureuse. »
Il réalisait sur le coup que cela sonnait oh si formel, et que pour quelqu’un qui ne connaissait pas de Sheikah du Village Cocorico, cela devait être oh si bizarre. Et pourtant, c’était bien comme cela qui a été élevé par sa famille…

― « Permettez-moi au moins, je vous en prie, de vous dire que ma sœur et moi sommes aussi orphelins. Notre mère est morte sous nos yeux, dans les prairies sauvages d’Hyrule. Notre père… a été porté disparu lorsqu’il est parti à la guerre. » Quelque chose comme ça, mouais. En vrai, il ne s’était jamais vraiment préoccupé de son père. Pareillement pour sa sœur, vu qu’elle n’avait aucun souvenir de lui. « B-bref, ce que j’essaie de dire, c’est que… » Oulà, maintenant qu’il allait le dire, il n’était plus si sûr que c’était une bonne idée. « p-peut-être que vos parents n’avaient, euh, qu’ils, euh, ne vous ont pas abandonnée. Peut-être qu’ils sont… morts… en vous protégeant… ? »
Oh putain, qu’est-ce qu’il était en sueurs, il espérait vraiment qu’il n’avait rien gâché là.


BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2558-shin-akame

Luna
◈ Piaf ◈
Luna

Disponibilité : Présente & Ouverte aux Rp.
Début de mon aventure : 21/06/2024
Messages : 56
Couleur RP : #b277ac
◈ Bourse de rubis : 937
Autres comptes : Midona Vajanská
Avatar : Rose Leslie
Crédits : Avatar : Zuz' ; Gif : korahelps
思い切る [Luna] Tumblr_n3qwy75rTZ1qd5lk3o7_r1_250
Titre : Roturière.
Race : Piaf. Ses ailes sont faites de plumes rouges et noires avec des points blancs sur les extrémités (type Tichodrome Échelette).
Âge : 26 ans.
Statut marital : Célibataire.
Lieu de résidence : Celestia.
Métier : Elle fait office de serviteur à la Citadelle Blanche d'Hébra.
Allégeance : Couronne d'Hébra
Religion : Athée.
Inventaire : ☾ Thaumaturgie

• Apaisement psychique — Elle peut apaiser les angoisses d’une personne qu’elle veut vraiment aider en lui prenant les mains. Par cette habilité, elle aspire toute la négativité et la souffrance qu’une personne ressent sur le moment et la fait sienne, la retirant entièrement de l’esprit de la personne visée. N’ayant jamais appris à s’en servir correctement, Luna est incapable de se délester de ce qu’elle a aspiré chez une personne et aura besoin d’un peu de temps pour évacuer, quelques jours souvent, mettant ses propres émotions à fleur de peau. Si elle abuse trop de ce pouvoir, elle aura des maux de tête.

• Endormissement — Par un effet apaisant, elle peut aider une personne à s’endormir mais cela a souvent un effet rebond sur elle, si bien que cela provoque une somnolence chez elle. Là encore, elle n’a pas conscience de pouvoir utiliser ce pouvoir sur les autres et ne se rend donc pas compte quand elle est responsable de l’endormissement d’une personne.

○ Elle porte un arc décoré de la plume de son protecteur.
○ Son affilié est un chat noir, du nom d'Éclipse.
○ Elle n'a pas de monture.

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyMar 2 Juil - 19:40

思い切る

La jeune femme tomba à genoux dans la neige et chercha frénétiquement à mettre une main sur la note qu’elle avait perdu. Quand est-ce qu’elle l’avait lâché ? À quel moment ? Oh si elle ne revenait pas à la Citadelle rapidement avec ce qu’elle devait ramener, ils allaient lui faire subir une telle soufflante qu’elle allait de nouveau passer par toutes les émotions ! Ses mains glacées s’enfonçaient dans la neige pour la gratter, comme si elle allait trouver le parchemin sous l’épaisse couche glacée. Rien ! Elle oublia un instant l’étranger et se releva rapidement pour chercher le sol au milieu de la rue, utilisant ses ailes pour créer un périmètre de sécurité autour d’elle, le temps qu’elle trouve son précieux bout de papier.

« — Oh non non non… » Maugréa-t-elle tout en cherchant les pavés, jetant des regards noirs aux passants qui s’approchaient un peu trop près.

Reportant son attention sur le Sheikah en le voyant gesticuler du coin de l’œil, elle discerna le parchemin dans ses mains et éructa un soupir de soulagement. D’un battement d’ailes, elle le rejoignit avec hâte et essaya d’attraper la note qu’il lui tendait. Pour son plus grand désarroi, elle n’y parvint pas tout de suite car l’étranger la déroba sous ses doigts avant qu’elle n’ait eu le temps de la saisir. La rousse se renfrogna et insista, usant de ses ailes pour se soulever un peu et lui attraper la note au vol.

« — Vous avez essayé de me la voler ?! » Se plaignit-elle, suspicieuse. La rousse jeta un œil au contenu de la lettre et fit la moue. « Oh mais ça a coulé ! » Se lamenta-t-elle encore. Elle fronça les sourcils, cherchant à y lire les ingrédients. Elle se souvenait de certains mais n’était pas certaine de pouvoir se rappeler de tous.

Luna resta interloquée et bêtement immobile, quand il lui fit une révérence pour la saluer tout en se présentant avec tous les honneurs et les respects auxquels elle n’avait jamais eu droit. Seuls les nobles étaient salués de cette manière et elle n’en était pas vraiment une. Elle était persuadée qu’elle était une Cantell mais une batarde n’aurait pas droit à autant d’égard qu’un enfant légitime. La rousse échappa un rire à ses gestes.

« — Vous voulez m’aider à quoi ? Faire le marché ? » Elle plissa le nez un peu, un sourire amusé sur les lèvres, un peu méfiante tout de même face à ce drôle de personnage. « Vous pourriez m’être utile en me laissant y retourner avant que le marchand ne ferme son échoppe. » Maugréa-t-elle d’une petite voix. Elle était un peu agacée d’avoir perdu tant de temps et que la liste soit aussi abimée.

D’un autre côté, elle était un peu touchée que cet étranger se montre bienveillant avec elle de cette manière. Peut-être que s’il voulait l’aider, elle pourrait en tirer profit pour plus tard. Il voulait la rendre heureuse après tout. Quelle drôle de façon de parler. Cet homme était bien étrange. Il poursuivit en lui racontant son histoire de vie terrible et la rousse fut de nouveau consternée. Ils étaient des orphelins mais n’avaient pas vécus les mêmes tragédies. Elle fut étonnée lorsqu’il ajouta que ses parents auraient pu la protéger et mourir, la laissant seule dans le froid. La rousse haussa les épaules. Peut-être. Elle n’avait aucun moyen de le savoir tant que son cerveau s’entêtait à lui cacher la vérité. Aucune larme ne coula cette fois-ci, ces émotions semblaient réellement s’être calmées.

« — Je m’appelle Luna. » Fit-elle avant de se pencher un peu à son oreille. « Vous n’avez pas besoin d’être si formel avec moi. Je ne suis pas tout à fait de la noblesse, pas officiellement. » Chuchota-t-elle en regardant autour d’elle, s’assurant qu’aucune oreille ne trainait. « Je n’ai pas de souvenir. Mes parents peuvent bien avoir été des nobles, je ne sais pas, je ne sais plus. Même mon véritable prénom m’est inconnu. » Expliqua-t-elle avant d’afficher un grand sourire quand une idée lui vint. « Vous devriez rencontrer Samaël ! C’est mon père… Enfin, c’est lui qui m’a adopté. Peut-être qu’il aura des informations, lui ? »
lumos maxima

_________________

I struggled hard to find some meaning
« Dead of night, nightingale was singing
Her bittersweet melody around me
Lay your love heavy and surround me » ☾
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2546-luna-carried-away-b

Shin Akame
◈ Sheikah ◈
Shin Akame

Disponibilité : Dispo
Début de mon aventure : 26/06/2024
Messages : 21
Couleur RP : crimson
◈ Bourse de rubis : 519
Autres comptes : Zarina Hema
Avatar : Kim Seong-gyoo
Crédits : silverkidia
思い切る [Luna] 0e839f3dad8ddb239dd9b19d7e381f981ceb3e35
Titre : Roturier
Race : Sheikhah
Âge : 29 ans
Statut marital : Célibataire
Allégeance : Neutre
Religion : Polythéiste
Inventaire : ○ Pouvoirs.
Œuil de Vérité
Camouflage
Étouffement des sons des pas

○ Arme.
Stylet d'assassin

○ Equipements.
N/A

○ Monture.
N/A

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyMar 2 Juil - 22:20

思い切る
An 1000, Lune 9, Jour 27

― « ... Si ça peut vous faire plaisir. »
Si faire le marché allait effacer sa rapide réputation de voleur, pourquoi pas ? Tout de même, cette femme avait l’accusation facile. Il lui semblait plutôt évident qu'il n'était pas un voleur, il aurait fait beaucoup mieux qu'un simple bout de papier, bon sang ! Ça n'avait aucune valeur, ces choses-là ! Il jeta un nouveau regard sur le parchemin, comme s'il voulait s'assurer de ce qu'il venait de penser. Certains de ces items étaient complètement illisibles, il n’avait aucune idée de ce qu'ils pouvaient bien être. Malheureusement, il ne serait pas d’une grande utilité à ce niveau. « Allons-y de ce pas, alors ! » répliqua-t-il en l’invitant à prendre l’avant, ne sachant pas quel marchand elle fréquentait. Au moins, il avait réussi à gagner sa confiance. Il s'attendait néanmoins à une nouvelle accusation dans l'heure qui suivait, mais il savait qu'il n'allait pas s'en sortir avec une réputation abîmée.

Son « pas officiellement » éveilla quelques soupçons en lui, avant qu’elle ne lui explique qu’il y avait une maigre chance qu’elle soit la fille d’un noble. Hmm… Shin n’y croyait pas vraiment, même si, en effet, il y avait tout de même une possibilité qu’elle avait été… kidnappée ? Ceci dit, de ce qu’il savait des nobles, il était convaincu qu’elle ne pouvait pas être l’enfant d’un d’entre eux. Ils mobilisaient tout le temps des armées pour leurs désirs les plus fous, et certainement qu’il y aurait eu une récompense plus qu’alléchante pour retrouver l’enfant perdue d’une famille noble. Vous n’imaginez tout de même pas, perdre le divin héritier d’une famille !

― « Si vous avez un parent noble, ça serait certainement avec une mère roturière. Dans ce cas, ça serait pas étonnant qu’ils vous abandonnent, ça ferait tache à la réputation de la famille noble, comme toujours, » songea-t-il à haute voix, ne cachant aucunement ce qu’ils pensaient des nobles, n’ayant aucune idée que ça donnait à Luna une belle excuse pour ses délires. « Mais je suis sûr que vous êtes quelqu’un de bien et que vous n’êtes pas reliée à ces sales porcs ! »
Néanmoins, il eut un léger doute ; les plumes rouges étaient, après tout, un signe de royauté et noblesse…

― « C’est votre père qui vous a donné votre nom alors ? » demanda-t-il alors qu’elle parlait de son père adoptif.  « Si vous pensez qu’il peut m’aider, je n’y vois aucun inconvénient. » Il n’avait aucune raison de refuser de l’aide, peu importe d’où elle venait. En soit, Luna avait raison ; il devait tenter de demander aux gardes, à des… officiels quelconques, des gens qui avaient de l’information. « Il fait quoi, votre père ? » demanda-t-il, au cas où… qui sait, c' était un scribe ? Ça serait fortement pratique pour lui !

― « Si vous avez besoin de bras, ne vous gênez pas, je peux vous aider à transporter toute marchandise, » lui rassura-t-il, alors qu’il voyait des échoppes. Aucune idée si l’une d’entre elle était celle que Luna voulait visiter, mais au moins l’offre était là.

BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2558-shin-akame

Luna
◈ Piaf ◈
Luna

Disponibilité : Présente & Ouverte aux Rp.
Début de mon aventure : 21/06/2024
Messages : 56
Couleur RP : #b277ac
◈ Bourse de rubis : 937
Autres comptes : Midona Vajanská
Avatar : Rose Leslie
Crédits : Avatar : Zuz' ; Gif : korahelps
思い切る [Luna] Tumblr_n3qwy75rTZ1qd5lk3o7_r1_250
Titre : Roturière.
Race : Piaf. Ses ailes sont faites de plumes rouges et noires avec des points blancs sur les extrémités (type Tichodrome Échelette).
Âge : 26 ans.
Statut marital : Célibataire.
Lieu de résidence : Celestia.
Métier : Elle fait office de serviteur à la Citadelle Blanche d'Hébra.
Allégeance : Couronne d'Hébra
Religion : Athée.
Inventaire : ☾ Thaumaturgie

• Apaisement psychique — Elle peut apaiser les angoisses d’une personne qu’elle veut vraiment aider en lui prenant les mains. Par cette habilité, elle aspire toute la négativité et la souffrance qu’une personne ressent sur le moment et la fait sienne, la retirant entièrement de l’esprit de la personne visée. N’ayant jamais appris à s’en servir correctement, Luna est incapable de se délester de ce qu’elle a aspiré chez une personne et aura besoin d’un peu de temps pour évacuer, quelques jours souvent, mettant ses propres émotions à fleur de peau. Si elle abuse trop de ce pouvoir, elle aura des maux de tête.

• Endormissement — Par un effet apaisant, elle peut aider une personne à s’endormir mais cela a souvent un effet rebond sur elle, si bien que cela provoque une somnolence chez elle. Là encore, elle n’a pas conscience de pouvoir utiliser ce pouvoir sur les autres et ne se rend donc pas compte quand elle est responsable de l’endormissement d’une personne.

○ Elle porte un arc décoré de la plume de son protecteur.
○ Son affilié est un chat noir, du nom d'Éclipse.
○ Elle n'a pas de monture.

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyMar 2 Juil - 23:18

思い切る

Elle fut sidérée que le dénommé Shin décide de la suivre. Qu’est-ce qu’il lui voulait ? Pourquoi est-ce qu’il la suivait ? Après l’avoir longuement scruté, elle se décida à reprendre la marche vers son objectif. Elle aurait pu y aller en volant mais maintenant que l’homme la suivait, elle ne pouvait plus lui fausser compagnie. Bien sûr qu’elle aurait pu puisqu’elle ne lui devait rien, à cet étranger, mais elle ne voulait pas non plus qu’il arrête d’être si bienveillant envers elle.

« — Euh… D’accord. » Répondit-elle simplement après un silence, l’invitant à la suivre.

Shin poursuivit au sujet des nobles et de sa probable naissance, si elle se croyait de la noblesse. La rousse l’écouta attentivement, hochant la tête à mesure qu’il parlait. C’était forcément ça, elle était certainement un enfant de la famille souveraine et c’était pour cette raison qu’elle avait été abandonnée. Son but était de découvrir la vérité sur ses origines et elle était persuadée qu’elle apprendrait qu’elle était une Cantell. Même si elle n’était pas blonde comme la plupart des membres de cette famille. C’était un détail, facilement explicable. Sa mère avait dû être rousse aussi, comme elle !

« — Ah ! Je suis certaine que c’est ça ! Pourquoi abandonner un enfant, sinon ? » Elle hocha la tête, s’écoutant parler. « La famille Cantell doit bien avoir ses secrets, non ? J’entends bien le savoir ! J’ai entendu des histoires… Je sais que ça existe. Je suis certaine d’être un des enfants d’un des Cantell, mais je ne peux pas dire lequel. » Elle fit la moue. « Je peux pas le prouver, ils savent bien cacher ces choses-là. » Elle fronça les sourcils et posa un doigt sur ses lèvres. « Chut ! Ne dites pas ça ! On doit respecter la famille souveraine si on ne veut pas de problème. Je ne suis pas suicidaire, non plus, et je ne veux pas que mon père soit blessé par ma faute. »

Elle s’éloigna de nouveau un peu, sautillant un peu pour marcher plus vite dans la neige. Le soleil tombait à l’horizon, elle devait se hâter. Luna continuait d’écouter le Sheikah tandis qu’ils progressaient vers les échoppes et qu’elle avait enfin, en ligne de mire, celle qu’elle devait rejoindre pour ses courses.

« — Non. C’est moi qui me suis appelée comme ça. » Elle afficha un sourire fier, bombant son torse. « J’aime beaucoup la nuit et la lune. » Elle porta son regard dans le ciel bien qu’elle ne puisse pas voir la lune derrière la couverture nuageuse. « Mon père est un forgeron et le meilleur guérisseur de la région ! Il a sa forge et il travaille aussi à la Citadelle Blanche. Il connait beaucoup de choses. » Elle hésita. Luna n’était pas certaine que Samaël accepte d’aider un étranger. Il ne serait peut-être pas très content s’il ramenait un homme de la rue. Comme il n’avait pas été très heureux lorsqu’elle avait ramené un chaton errant et avait décidé de le garder devant son air dépité.

Alors qu’il réitérait son offre d’aide, la rousse s’arrêta de marcher brusquement et le scruta intensément de ses prunelles de glace.

« — Pourquoi vous m’aidez, Shin ? » Demanda-t-elle abruptement. « C’est vous qui me rentrez dedans ! Vous me faites pleurer avec vos histoires et maintenant vous voulez m’aider ? Je ne comprends pas pourquoi vous vous donnez toute cette peine pour moi. Vous devez avoir bien mieux à faire que d’aider la première roturière venue, non ? Vous vous ser-… » Elle fut coupée dans son élan.

« — Luna ?! C’est toi ? » Entendit-elle l’appeler dans son dos.

La rousse tourna sur elle-même pour voir l’un des marchands lui faire signe, celui justement qui avait dû l’attendre puisqu’il savait que quelqu’un viendrait chercher les courses pour la Citadelle. Elle le rejoignit en quelques battements d’ailes.

« — Je suis désolée, j’ai eu un petit contretemps… » Bafouilla-t-elle avant de tendre la liste à l’homme. Celui-ci y jeta un œil. « On voit rien sur ta liste, là. Tu sais ce qu’il y a écrit ? » Elle lui rendit un regard vide, effaré. « Ok ok… Je vais te donner ce qu’ils prennent d’habitude et les autres trucs que j’arrive à lire. S’il y a un souci, tu pourras revenir demain chercher le reste. » Il ponctua sa phrase en lui tapotant l’épaule pour la rassurer. Certainement qu’il était au courant de l’éruptivité des émotions de la rousse et qu’il préférait ne pas la laisser exploser.

L’homme disparut derrière son comptoir et revint quelques minutes plus tard, chargé de gros sacs, pleins à craquer de victuailles. Luna coula un regard vers Shin, un peu embarrassée.

« — Je veux bien… Un peu d’aide. » Marmonna-t-elle.
lumos maxima

_________________

I struggled hard to find some meaning
« Dead of night, nightingale was singing
Her bittersweet melody around me
Lay your love heavy and surround me » ☾
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2546-luna-carried-away-b

Shin Akame
◈ Sheikah ◈
Shin Akame

Disponibilité : Dispo
Début de mon aventure : 26/06/2024
Messages : 21
Couleur RP : crimson
◈ Bourse de rubis : 519
Autres comptes : Zarina Hema
Avatar : Kim Seong-gyoo
Crédits : silverkidia
思い切る [Luna] 0e839f3dad8ddb239dd9b19d7e381f981ceb3e35
Titre : Roturier
Race : Sheikhah
Âge : 29 ans
Statut marital : Célibataire
Allégeance : Neutre
Religion : Polythéiste
Inventaire : ○ Pouvoirs.
Œuil de Vérité
Camouflage
Étouffement des sons des pas

○ Arme.
Stylet d'assassin

○ Equipements.
N/A

○ Monture.
N/A

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyMer 3 Juil - 0:11

思い切る
An 1000, Lune 9, Jour 27

Shin ne comprenait pas vraiment pourquoi Luna avait l’air un peu mal à l’aise. Il… Il avait offert son aide, non ? Il lui avait dit qu’il allait l’aider, non ? Avait-il fait quelque chose de… mal ? Elle accepta néanmoins son aide, et il laissa tomber le sujet.

― « Euh... » Bon sang, elle semblait vraiment excitée à l’idée d’être une princesse perdue, celle-là ! Mais, pourquoi faire ? Pour avoir la vie facile ? En vrai, il n’avait jamais pensé à cette idée. Il avait tant fait pour aider les roturiers, faire en sorte que leur vie soit plus joyeuse, mais il était vrai que s’ils étaient des nobles, leur vie serait tellement plus simple.
Ils ne seraient juste pas des gens biens, par contre.

Être la fille d’un noble… Non. Elle mentionnait spécifiquement la famille Cantell. « Ils ont bien caché des sales porcs, mouais… » marmonna-t-il, mais il devinait qu’elle n’était pas intéressée par ce genre de détails. Tout de même, quel rêve, quel délire ! Il pouvait s’imaginer cela de la part d’une jeune enfant, mais une adulte de cet âge ? Enfin, elle n’avait jamais connu ses parents, peut-être que cela expliquait ce délire. Il se demanda si, lui aussi, il délirait, avec son ambition de sauver le royaume des forces du Mal. Mais après, sans passer trop de jugements, sauver le monde était un délire bien plus noble que d’être la fille de l’ancien roi.

L’ancien roi ? Non, il était trop jeune pour cela. Un aîné des Cantell ? Elle ne serait pas alors une princesse. Le père de la reine douairière ? Elle pensait être la sœur d’Emma Cantell ? Sûrement pas !

Ceci dit, l’idée de divulguer les secrets de la famille royale l’intéressait fort bien. Oh, il ferait n’importe quoi pour se venger et ruiner cette famille !

Il fut véritablement surpris de la voir s’arrêter et recommencer ses accusations, comme s’il avait un plan derrière sa gentillesse. Ne pouvait-il pas juste aider les gens ? Était-ce si mal de l’aider ? « Bah justement, je vous ai fait― » Il tenta de se défendre, mais ils furent interrompus. Il haussa des épaules, alors qu’elle parlait au marchand. Au moins, c’était ça de réglé. Lorsqu’il vit les sacs, il s’approcha ; il était certain qu’elle allait demander son aide, cette fois-ci.

― « Et voilà, » déclara-t-il en s'emparant des sacs. « Pour me racheter pour tout le mal que je vous ai fait, je vous aide avec ces sacs ! » répliqua-t-il avec un sourire. « Vous amenez tout ça où ? » demanda-t-il, avant qu’il la suive jusqu’à sa destination.
Il espérait bien qu’elle n’allait pas l’accuser de quoique ce soit en chemin.

― « Si vous le voulez bien, ceci dit, je serais bien intéressé à vous aider pour cette, euh, histoire de secrets, » déclara-t-il en route. « Cela me ferait un grand plaisir de les voir, euh, exposés. »
Tant qu’elle ne lui demandait pas pourquoi… Après tout, il devait bien rencontrer son fameux père avant qu'elle ne se décide qu'il était un monstre et qu'elle le rejette en prison.


BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2558-shin-akame

Luna
◈ Piaf ◈
Luna

Disponibilité : Présente & Ouverte aux Rp.
Début de mon aventure : 21/06/2024
Messages : 56
Couleur RP : #b277ac
◈ Bourse de rubis : 937
Autres comptes : Midona Vajanská
Avatar : Rose Leslie
Crédits : Avatar : Zuz' ; Gif : korahelps
思い切る [Luna] Tumblr_n3qwy75rTZ1qd5lk3o7_r1_250
Titre : Roturière.
Race : Piaf. Ses ailes sont faites de plumes rouges et noires avec des points blancs sur les extrémités (type Tichodrome Échelette).
Âge : 26 ans.
Statut marital : Célibataire.
Lieu de résidence : Celestia.
Métier : Elle fait office de serviteur à la Citadelle Blanche d'Hébra.
Allégeance : Couronne d'Hébra
Religion : Athée.
Inventaire : ☾ Thaumaturgie

• Apaisement psychique — Elle peut apaiser les angoisses d’une personne qu’elle veut vraiment aider en lui prenant les mains. Par cette habilité, elle aspire toute la négativité et la souffrance qu’une personne ressent sur le moment et la fait sienne, la retirant entièrement de l’esprit de la personne visée. N’ayant jamais appris à s’en servir correctement, Luna est incapable de se délester de ce qu’elle a aspiré chez une personne et aura besoin d’un peu de temps pour évacuer, quelques jours souvent, mettant ses propres émotions à fleur de peau. Si elle abuse trop de ce pouvoir, elle aura des maux de tête.

• Endormissement — Par un effet apaisant, elle peut aider une personne à s’endormir mais cela a souvent un effet rebond sur elle, si bien que cela provoque une somnolence chez elle. Là encore, elle n’a pas conscience de pouvoir utiliser ce pouvoir sur les autres et ne se rend donc pas compte quand elle est responsable de l’endormissement d’une personne.

○ Elle porte un arc décoré de la plume de son protecteur.
○ Son affilié est un chat noir, du nom d'Éclipse.
○ Elle n'a pas de monture.

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyMer 3 Juil - 20:53

思い切る

Elle accepta son aide finalement car les sacs étaient lourds et qu’elle n’était pas mécontente d’avoir un peu de compagnie, en définitif. Luna le scruta de manière un peu sévère lorsqu’il répliqua l’aider pour tout le mal qu’il lui avait fait mais n’ajouta rien, cette fois-ci. Elle lui avait demandé de l’aide, après tout. Elle ne pouvait pas continuer de l’accuser, cela deviendrait redondant et il finirait par s’éloigner. Elle ne pouvait pas prendre le risque qu’il la plante au beau milieu de la rue et qu’elle soit obligée de tout remonter toute seule. Enfin, si elle avait été seule, elle aurait pu rejoindre son objectif par la voie des airs, ce qui serait bien plus pratique, mais également plus incertaine. Maladroite comme elle était, des ingrédients finiraient leurs courses sur la tête d’autres Piafs. La rousse avait déjà dû faire ces courses-là toute seule et c’était justement la raison pour laquelle elle s’en passerait bien pour cette fois-ci.

« — Je dois ramener ça à la Citadelle Blanche, l’intendant doit m’attendre depuis un moment. » Elle avala sa salive, il n’allait pas être tendre avec elle s’il manquait des ingrédients. « Je sers la famille royale. » Expliqua-t-elle. Avait-elle omis ce petit, tout petit, détail ?

Ils prirent le chemin du retour vers la grande bâtisse qui surplombait toute la ville, la Citadelle Blanche de Célestia, la forteresse royale d’Hébra. Elle essaya de récupérer l’un des sacs car cela la gênait qu’il les porte tous mais l’homme ne semblait pas de cet avis. Alors elle le suivit d’un pas léger, dodelinant de la tête tandis qu’elle l’écoutait d’une oreille soudainement un peu plus distraite. Elle aurait bien aimé s’envoler. Mais les Sheikahs ne le pouvaient pas. C’était bien dommage. Elle en vint à se questionner sur les différences qu’ils avaient avec les Piafs, à part le manque évident d’ailes et des traits de visage différents des siens. La rousse se rendit compte qu’elle était en train de le dévisager quand il reprit la parole pour lui parler de son secret.

« — C’est vrai ?! » Son visage s’illumina dans une expression d’espoir. « Vous me croyez, alors ?! » Sa voix porta un peu trop et plusieurs regards se tournèrent dans leur direction. Elle ne les remarqua pas, trop concentrée sur cet homme qui voulait bien la croire.

La rousse sautilla un peu, un grand sourire sur les lèvres. Elle était soulagée et heureuse de se sentir entendue, de savoir qu’elle pouvait être cru par les autres. Ce n’était pas que des bêtises ! Si elle en était persuadée, c’est que cela était forcément vrai. Et tant pis s’il l’aidait parce qu’il avait dans l’idée de faire du mal à la noblesse, et non pas pour l’aider. Elle n’irait pas cracher sur un peu d’entraide de sa part. Elle devait trouver des éléments supplémentaires pour alimenter son désir et son père n’était pas toujours très à l’écoute de ses idées. Il la prenait un peu pour une folle, avait-elle l’impression, et son regard semblait toujours un peu lointain lorsqu’elle abordait ce sujet. Alors, elle avait appris à le garder pour elle et à chercher les informations, seule.

Elle s’arrêta au beau milieu du chemin, face à lui, voulut lui prendre les mains mais elles étaient occupées par le sac. Elle essaya de les prendre tout de même, transmettant sa chaleur. Oh, il avait les mains si froides !

« — Je savais que vous étiez un homme bon ! » Non. « Vous devez promettre alors, Shin Akame. Vous devez me promettre que vous me croyez et que vous m’aiderez. » Elle marqua une petite pause, le scruta intensément, se rapprochant de lui d’un même mouvement sans vraiment s’en rendre compte. « Promettez-moi… » Que vous ne m’abandonnerez pas.  
lumos maxima

_________________

I struggled hard to find some meaning
« Dead of night, nightingale was singing
Her bittersweet melody around me
Lay your love heavy and surround me » ☾
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2546-luna-carried-away-b

Shin Akame
◈ Sheikah ◈
Shin Akame

Disponibilité : Dispo
Début de mon aventure : 26/06/2024
Messages : 21
Couleur RP : crimson
◈ Bourse de rubis : 519
Autres comptes : Zarina Hema
Avatar : Kim Seong-gyoo
Crédits : silverkidia
思い切る [Luna] 0e839f3dad8ddb239dd9b19d7e381f981ceb3e35
Titre : Roturier
Race : Sheikhah
Âge : 29 ans
Statut marital : Célibataire
Allégeance : Neutre
Religion : Polythéiste
Inventaire : ○ Pouvoirs.
Œuil de Vérité
Camouflage
Étouffement des sons des pas

○ Arme.
Stylet d'assassin

○ Equipements.
N/A

○ Monture.
N/A

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyMer 3 Juil - 21:18

思い切る
An 1000, Lune 9, Jour 27

― « Ah, hm. » La citadelle. Mouais. D’accord. Sûrement par une entrée pour les serviteurs…? « Je vous accompagne jusqu’à la porte ou à l’intérieur ? » Tant qu’il n’avait pas à prouver son identité à des gardes… Mais après, il ne savait pas vraiment comment la royauté fonctionnait, à ce niveau. Il ne connaissait que la justice. De toute façon, il n’était pas vraiment recherché à Hébra, n’est-ce pas ? « J’imagine qu’avec un boulot comme cela, vous avez accès à quelques rumeurs. » Ceci dit, c’était quand même un peu étrange. Pourquoi était-elle convaincue d’être une princesse perdue, en plus de travailler là-bas ? Non, ça devait être l’inverse ; elle s’était sûrement dit qu’elle était de sang royal avant d’obtenir ce poste.
Oulà, dans quoi il s’embarquait !

― « Si je vous crois ? » Croyait à quoi, au juste ? Qu’il y avait des secrets qui pouvaient détruire la famille ? Absolument, à tous les jours. C’était une évidence même. Mais ? Elle parlait de…? Être la fille perdue de la famille royale ? Non ? P-pourquoi elle pensait ça ? Rien qu’à y penser rapidement, cela ne faisait aucun sens, en plus elle devait investiguer deux familles. Il n’avait aucun souvenir de la famille mère de la reine, mais si elle croyait être une Cantell, bah voilà elle n’était pas princesse. Elle n’avait aucun air de famille avec l’ancien roi.

Mais oh putain à voir sa gueule, c’était pas ça qu’il fallait dire là. Ouf !

Bouche bée, il regarda leurs mains, la bouche entrouverte, ne sachant ce qu’il devait dire. Est-ce qu’il la « croyait », noooon, est-ce qu’il promettait qu’il allait l’aider, oui très certainement. Elle, euh, voulait qu’il promette les deux ou… ?

― « Je… je dois vous avouer un truc, » constata-t-il, après avoir réalisé qu’elle venait de lui dire qu’il pensait qu’il était un méchant pendant tout ce temps. Vraiment !? Il pouvait pas juste faire quelque chose de sympa sans que ça soit un piège ?
Il soupira. « C’est vrai que je ne suis pas un homme très sympa. La raison principale pour laquelle je n’ai pas pu partir à la recherche de ma sœur est parce qu’on m’a jeté en prison. Quand j’ai vu le banneret… mettre Makoto en danger, je l’ai attaqué. Et pour avoir défendu ma sœur, on m’a mis en prison. »

Il expira, l’air abattu. C’était pas le genre de confession qu’il faisait souvent. Mais vu comment Luna agissait, il se sentit soudainement obligé de dévoiler ce point. Quelque chose lui disait que si elle apprenait ce secret plus tard, il allait grandement le regretter.

Il releva les yeux vers elle, étudiant attentivement l'expression de la Piaf. « Je vous jure, et promets, que je vous aiderai. Je n’ai aucunement l’intention de vous abandonner, peu importe ce qui arrive. Je, euh, peux comprendre si vous ne voulez pas de mon aide, mais je n’ai aucunement l’intention de vous trahir. »
À moins que, par pure chance, une probabilité totalement impossible, elle était vraiment une princesse perdue. Dans ce cas-là, oh oui, il allait tellement utiliser cette information à son avantage…


BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2558-shin-akame

Luna
◈ Piaf ◈
Luna

Disponibilité : Présente & Ouverte aux Rp.
Début de mon aventure : 21/06/2024
Messages : 56
Couleur RP : #b277ac
◈ Bourse de rubis : 937
Autres comptes : Midona Vajanská
Avatar : Rose Leslie
Crédits : Avatar : Zuz' ; Gif : korahelps
思い切る [Luna] Tumblr_n3qwy75rTZ1qd5lk3o7_r1_250
Titre : Roturière.
Race : Piaf. Ses ailes sont faites de plumes rouges et noires avec des points blancs sur les extrémités (type Tichodrome Échelette).
Âge : 26 ans.
Statut marital : Célibataire.
Lieu de résidence : Celestia.
Métier : Elle fait office de serviteur à la Citadelle Blanche d'Hébra.
Allégeance : Couronne d'Hébra
Religion : Athée.
Inventaire : ☾ Thaumaturgie

• Apaisement psychique — Elle peut apaiser les angoisses d’une personne qu’elle veut vraiment aider en lui prenant les mains. Par cette habilité, elle aspire toute la négativité et la souffrance qu’une personne ressent sur le moment et la fait sienne, la retirant entièrement de l’esprit de la personne visée. N’ayant jamais appris à s’en servir correctement, Luna est incapable de se délester de ce qu’elle a aspiré chez une personne et aura besoin d’un peu de temps pour évacuer, quelques jours souvent, mettant ses propres émotions à fleur de peau. Si elle abuse trop de ce pouvoir, elle aura des maux de tête.

• Endormissement — Par un effet apaisant, elle peut aider une personne à s’endormir mais cela a souvent un effet rebond sur elle, si bien que cela provoque une somnolence chez elle. Là encore, elle n’a pas conscience de pouvoir utiliser ce pouvoir sur les autres et ne se rend donc pas compte quand elle est responsable de l’endormissement d’une personne.

○ Elle porte un arc décoré de la plume de son protecteur.
○ Son affilié est un chat noir, du nom d'Éclipse.
○ Elle n'a pas de monture.

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyVen 5 Juil - 18:51

思い切る

Luna ne se rendit pas tout de suite compte qu’il n’avait pas réellement répondu à sa question. Est-ce qu’il la croyait vraiment ? L’étranger sembla bien embarrassé face au regard empli d’espoir de la rousse. Il baissa les yeux sur ses mains qu’elle tenait fermement et elle sentit un silence flotter dans l’air, de l’embarras et de l’incertitude. Elle sentit tout cela mais choisit de les mettre de côté parce que ce n’était pas important. Non, il devait la croire. Il n’avait plus le choix. Pas après tout ce qu’il venait de lui confier, et de ce qu’elle avait confié en retour. Le Sheikah ne pouvait pas rebrousser chemin désormais, elle ne le lui permettrait pas. Alors ses doutes, elle ne voulait pas les entendre. Il partageait son secret et tout le monde ne pouvait pas en dire autant. Hors de question de le laisser partir aussi facilement.

Puis, il s’exprima sur la gêne qu’elle avait vu dans son regard tandis que Luna l’écoutait. Elle s’attendait à beaucoup de paroles, sauf à celles-ci. Il avoua son passé de prisonnier et son geste face à la noblesse. Elle ne sut pas comment réagir et son regard se figea dans les prunelles de l’étranger. Elle le dévisagea sans vergogne. L’expression de son visage s’était étiolée, elle ne s’était pas imaginée qu’il lui retorque une telle chose. Il n’était pas un homme bon finalement. Il avait été mis en prison. S’il avait fini en cellule, c’est qu’il avait dû faire quelque chose de très grave. Il avait été enfermé pour avoir défendu sa sœur ou pour avoir tué son assaillant ?

« — Vous êtes un meurtrier… » Souffla-t-elle, un peu éberluée, immobile. Que pouvait-elle répondre à une telle chose ? Alors qu’elle venait de se confier à lui !

Elle ne savait pas si elle voulait toujours lui présenter son père. Disait-on qu’un homme qui avait tué une fois pouvait le faire à nouveau ? Il avait défendu sa sœur, c’était la raison de son geste. Qui l’aurait défendu avec tant de hargne, elle ? Mais c’était ce qu’il lui disait. Pouvait-il lui mentir ? Luna baissa un peu les yeux, relâcha les mains de Shin et fit un pas en arrière. Elle était soudainement complètement perdue et ne savait plus tout à fait comment rebondir face à une telle information. Peut-être était-il un meurtrier, mais il n’était pas un menteur. Était-ce de la folie que de lui avoir dit ça, sachant que la rousse pourrait très bien décidée de faire volte-face et de disparaitre à tire-d’aile ?

Aucune autre parole n’avait passé la barrière de ses lèvres lorsque l’étranger reprit pour lui promettre de l’aider et de ne pas l’abandonner. Luna le scrutait à nouveau, d’un regard suspicieux, les sourcils froncés et le visage un peu plus fermé. Les doutes vivaient sur son visage tandis qu’elle se demandait si cela serait une bonne idée de s’attacher à un homme qui était capable de tuer. Une fois chose était sûre : son père ne devait pas le savoir.

« — Comment je peux avoir confiance en un homme qui a déjà attaqué un noble ? » Murmura-t-elle. Elle avait besoin d’être rassurée mais n’était pas certaine de pouvoir l’entendre. « Vous ne pouvez pas… Les tuer. D’accord ? » Sa voix était presque innocente. Luna en voulait à la noblesse et en la famille Cantell mais elle n’était pas capable de leur faire du mal. Et puis, c’était un peu faire du mal à sa propre famille si on y réfléchissait à sa manière.
lumos maxima

_________________

I struggled hard to find some meaning
« Dead of night, nightingale was singing
Her bittersweet melody around me
Lay your love heavy and surround me » ☾
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2546-luna-carried-away-b

Shin Akame
◈ Sheikah ◈
Shin Akame

Disponibilité : Dispo
Début de mon aventure : 26/06/2024
Messages : 21
Couleur RP : crimson
◈ Bourse de rubis : 519
Autres comptes : Zarina Hema
Avatar : Kim Seong-gyoo
Crédits : silverkidia
思い切る [Luna] 0e839f3dad8ddb239dd9b19d7e381f981ceb3e35
Titre : Roturier
Race : Sheikhah
Âge : 29 ans
Statut marital : Célibataire
Allégeance : Neutre
Religion : Polythéiste
Inventaire : ○ Pouvoirs.
Œuil de Vérité
Camouflage
Étouffement des sons des pas

○ Arme.
Stylet d'assassin

○ Equipements.
N/A

○ Monture.
N/A

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyVen 5 Juil - 19:13

思い切る
An 1000, Lune 9, Jour 27

― « Non non― » Il râla, balançant sa tête vers l’arrière, exaspéré. Bon sang, pourquoi personne ne le croyait ? L’imbécile de banneret était présent à son procès et ils agissaient tous comme s’il l’avait tué ! « Je ne l’ai pas tué. J’aurais bien aimé, oui, c'est vrai, vu tout ce qu’il a fait à ma sœur, et on me disait dans le temps que beaucoup de femmes n’avaient plus d’honneur après l’avoir servi, mais malheureusement, il a survécu. » Il en haussa les épaules, n'ayant aucune gêne pour sa haine envers ce noble corrompu. Peut-être que son explication n’aidait pas sa cause, mais sûrement qu’elle pouvait comprendre son point de vue, non ? En tout cas, il n'allait pas cacher ses sentiments. Il allait être honnête, peu importe si Luna aimait cela ou pas. Sûrement qu’elle se devait se dire que si sa famille était attaquée par des nobles, ils méritaient de mourir, non ?

Enfin… elle croyait que sa « vraie » famille était des nobles… Assez énorme comme conflit d’intérêt, maintenant qu’il y pensait. Ceci dit… si Shin avait rencontré Luna l’année passée, il aurait certainement juré qu’il allait tuer les Cantell. Maintenant… peut-être qu’il pouvait au moins faire confiance aux adolescents. Ils étaient trop jeunes pour être corrompus.

― « J’avais une bonne raison pour attaquer celui-là. Votre père aurait fait pareil si vous étiez la victime de ce noble. » Peut-être était-ce un argument un peu trop poussé, mais il ne lui faisait aucun doute dans son esprit que tout frère ou père aurait fait pareil que lui. Personne ne pouvait regarder la personne qu’on chérissait le plus se faire tuer sans avoir la moindre réaction. « Le Roi est innocent. Après tout, il est plus jeune que vous. Je doute fort bien qu’il soit au courant de quoique ce soit par rapport à vous. Et… ce n’est pas comme si la famille royale a tenté de vous tuer. »

Le Sheikah détourna le regard l’instant d’un moment, réfléchissant à cette histoire de princesse perdue. En vrai, ces nobles pourraient être en effet derrière la séparation de Luna avec sa famille… Mais il voyait aussi que ce que la Piaf avait besoin était d’être rassurée. Pas de débattre quoique ce soit. « Je ne ferai rien contre votre famille que vous ne souhaitez pas. Tout comme je crois en vous, vous croyez en moi. » Peut-être était-ce du chantage de déclarer cette fidélité, mais en soit, Shin avait confiance en elle. Juste peut-être qu'il ne croyait pas qu’elle était une princesse. « Ma… vengeance est la mienne. Mais si vous voulez vous venger contre qui que ce soit, je serai là pour vous supporter. »
Et ça, il le pensait vraiment.

BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2558-shin-akame

Luna
◈ Piaf ◈
Luna

Disponibilité : Présente & Ouverte aux Rp.
Début de mon aventure : 21/06/2024
Messages : 56
Couleur RP : #b277ac
◈ Bourse de rubis : 937
Autres comptes : Midona Vajanská
Avatar : Rose Leslie
Crédits : Avatar : Zuz' ; Gif : korahelps
思い切る [Luna] Tumblr_n3qwy75rTZ1qd5lk3o7_r1_250
Titre : Roturière.
Race : Piaf. Ses ailes sont faites de plumes rouges et noires avec des points blancs sur les extrémités (type Tichodrome Échelette).
Âge : 26 ans.
Statut marital : Célibataire.
Lieu de résidence : Celestia.
Métier : Elle fait office de serviteur à la Citadelle Blanche d'Hébra.
Allégeance : Couronne d'Hébra
Religion : Athée.
Inventaire : ☾ Thaumaturgie

• Apaisement psychique — Elle peut apaiser les angoisses d’une personne qu’elle veut vraiment aider en lui prenant les mains. Par cette habilité, elle aspire toute la négativité et la souffrance qu’une personne ressent sur le moment et la fait sienne, la retirant entièrement de l’esprit de la personne visée. N’ayant jamais appris à s’en servir correctement, Luna est incapable de se délester de ce qu’elle a aspiré chez une personne et aura besoin d’un peu de temps pour évacuer, quelques jours souvent, mettant ses propres émotions à fleur de peau. Si elle abuse trop de ce pouvoir, elle aura des maux de tête.

• Endormissement — Par un effet apaisant, elle peut aider une personne à s’endormir mais cela a souvent un effet rebond sur elle, si bien que cela provoque une somnolence chez elle. Là encore, elle n’a pas conscience de pouvoir utiliser ce pouvoir sur les autres et ne se rend donc pas compte quand elle est responsable de l’endormissement d’une personne.

○ Elle porte un arc décoré de la plume de son protecteur.
○ Son affilié est un chat noir, du nom d'Éclipse.
○ Elle n'a pas de monture.

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyVen 5 Juil - 20:08

思い切る

Il ne l’avait pas tué. À cela, la rousse échappa un souffle de soulagement. Elle préférait de loin qu’il se soit retrouvé en prison pour avoir attaqué un homme que pour l’avoir tué. Il semblait pourtant regretté de ne pas avoir pu aller au bout de son idée. Il avait ardemment désiré le tuer pour qu’il paye ce qu’il avait fait endurer à sa sœur, elle pouvait aisément discerner la haine dans ses prunelles quand il ravivait ce douloureux souvenir. Un désir de mort l’habitait toujours, ainsi qu’une hargne féroce qui n’avait pas faiblie avec les années. Que cela avait dû être difficile que de vivre emprisonné en maudissant toutes les personnes qui avaient participé à cette déchéance. Et tout cela, pour protéger sa famille, pour sauver sa sœur d’un odieux personnage. Peut-être avait-elle été trop rapide en besogne, finalement. Embarrassée, elle le fuit un peu du regard et ne répondit rien.

Est-ce que son père aurait fait pareil ? Est-ce qu’il l’aurait protégé si elle avait été dans une situation difficile ? Face à un noble ? Luna connaissait le tempérament fier de son paternel. Il était un réel protecteur pour la petite fille qu’elle avait été, et qu’elle avait toujours l’impression d’être trop souvent. Mais est-ce qu’il pourrait sacrifier sa vie entière et son être, pour cette petite fille ? Le doute et la peur lui susurraient que personne ne ferait jamais une telle chose pour elle. Ni autrefois, ni maintenant, ni jamais. Ni ses parents, ni Samaël, ni Shin. Et pourtant, elle aurait tant voulu y croire.

« — Abandonner un enfant de cinq ans dans le froid, sans avoir aucun moyen de se nourrir ou de se protéger, j’appelle ça une tentative de meurtre ! » Rétorqua-t-elle avec véhémence.

Si elle n’avait pas été aidée par une aubergiste, la famine l’aurait terrassée. Le froid, à côté, ne lui avait pas semblé si terrible. Pourtant, c’était bien de cette sensation glaciale dont elle se souvenait le plus clairement, encore davantage quand elle était paralysée d’angoisse. Le froid de la neige et de son cœur, la sensation de ne plus jamais pouvoir connaitre la chaleur d’un autre être humain. Bien sûr, elle n’avait aucune preuve qu’il s’agissait de la famille royale ou d’une quelconque personne qui y était liée, mais elle y croyait tout de même, avec ferveur. Luna avala bruyamment sa salive, cherchant ses mots. Elle ne croyait pas en cet homme, en dépit de ce qu’il lui disait, mais elle avait envie de lui laisser une chance.

« — Je retire ce que j’ai dit, alors. Vous n’êtes pas un meurtrier. » Marmonna-t-elle, honteuse. « Je vous crois. » Elle ponctua sa phrase d’un petit sourire.

Au final, elle ne comprenait pas tellement pourquoi il lui jurait sa loyauté de cette manière, mais elle n’irait certainement pas s’en plaindre, trop reconnaissante d’entendre ces paroles.

« — Il va vraiment falloir qu’on avance maintenant. Je dois absolument ramener ces courses. On va passer par l’entrée des serviteurs, à l’arrière. Peut-être qu’après je pourrai vous emmener jusqu’à ma maison ? Il devrait déjà être de retour. Est-ce que vous avez un endroit où dormir ? » Lui demanda-t-elle tandis qu’elle le pressait à reprendre les sacs et à la suivre jusqu’à la Citadelle Blanche.

Elle n’était pas certaine que son père soit très heureux qu’elle ramène un inconnu à la maison mais elle ne pouvait décemment pas le laisser dormir dehors ! Il comprendrait au moins cela, même si un homme prenait bien plus de place que le chaton errant qu’elle lui avait ramené, jadis.
lumos maxima

_________________

I struggled hard to find some meaning
« Dead of night, nightingale was singing
Her bittersweet melody around me
Lay your love heavy and surround me » ☾
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2546-luna-carried-away-b

Shin Akame
◈ Sheikah ◈
Shin Akame

Disponibilité : Dispo
Début de mon aventure : 26/06/2024
Messages : 21
Couleur RP : crimson
◈ Bourse de rubis : 519
Autres comptes : Zarina Hema
Avatar : Kim Seong-gyoo
Crédits : silverkidia
思い切る [Luna] 0e839f3dad8ddb239dd9b19d7e381f981ceb3e35
Titre : Roturier
Race : Sheikhah
Âge : 29 ans
Statut marital : Célibataire
Allégeance : Neutre
Religion : Polythéiste
Inventaire : ○ Pouvoirs.
Œuil de Vérité
Camouflage
Étouffement des sons des pas

○ Arme.
Stylet d'assassin

○ Equipements.
N/A

○ Monture.
N/A

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptyVen 5 Juil - 20:29

思い切る
An 1000, Lune 9, Jour 27

La façon dont Luna détourna le regard lui fit comprendre qu’elle avait de l’empathie pour sa situation. Enfin ! Il était… si rare que les gens partageaient l’avis de Shin. Même si, c’est souvent parce qu’ils vivaient eux-mêmes avec la crainte d’être punis par des nobles. Peut-être, à bien y penser, qu’ils avaient vraiment été du côté de Shin, mais qu’ils ne pouvaient pas le dire. Cela expliquerait au moins pourquoi il n’avait jamais été dénoncé aux autorités…

― « Cinq… » AH ! Cinq ans ! Ça changeait la donne, là ! Il pensait que Luna avait été abandonnée quand elle était bébé, un peu comme leur père qui avait quitté le village alors que Makoto était encore un nouveau-né. N’avait-elle aucun souvenir de sa famille ? Pourtant, à cinq ans, c’était un âge tout de même avancé, sûrement qu’elle devait avoir un souvenir ou deux de ses parents…
Tout d’un coup, il se sentait plus porté à croire les délires de la jeune femme. Elle devait reconnaître un sens de familiarité dans les visages des Cantell. Intéressant… Il était vraiment intrigué par cette idée que les Cantell auraient une enfant perdue. Abandonnée. Quel scandale que cela ferait… !


― « Merci de croire en moi, » sourit-il en retour. « Prenez de l’avant, je ne sais pas où est cette entrée. » Il la laissa reprendre le chemin, suivant à ses côtés. « Je… n’ai pas regardé pour trouver une chambre, je n’étais pas sûr si j’allais rester à la cité cette nuit… » Il avait souvent passé ses nuits à l’extérieur, dans des cachettes, tel un bon à rien, souvent parce qu’il n’avait pas les rubis nécessaires pour une chambre d’auberge. Il avait toujours voyagé léger, et son argent allait ― hum, mouais, peut-être qu’il devait arrêter d’acheter des reliques à tous les coins de rue. « Mais ne vous inquiétez pas, je suis complètement ouvert à votre offre d’hospitalité. Je peux vous attendre à l'extérieur jusqu'à ce qu'à la fin de votre journée. » Si elle pouvait lui offrir un repas gratuit, ça serait déjà ça de gagné. Rencontrer le père de Luna l’intéressait aussi, question de voir s’il était un peu plus au courant de la région que sa fille adoptive. Shin se demandait aussi quel genre de père il était, pour avoir une fille aussi, euh, émotive. Pour une raison quelconque, il s’imaginait une grande brute stoïque qui affichait peu d’émotions.

― « Si je peux me le permettre… avez-vous un souvenir quelconque avant d’avoir été abandonnée ? Un souvenir du visage de vos parents, de votre famille ? » demanda-t-il alors qu’ils arrivèrent près du château. Il leva les yeux vers le bâtiment ; il ressentait une certaine surprise de voir que la famille n’avait pas commencé à élargir leur château pour montrer leur fric et leur pouvoir. Après tout, cela ressemblait encore à un château de suzerain plutôt qu’un palais royal…

BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2558-shin-akame

Luna
◈ Piaf ◈
Luna

Disponibilité : Présente & Ouverte aux Rp.
Début de mon aventure : 21/06/2024
Messages : 56
Couleur RP : #b277ac
◈ Bourse de rubis : 937
Autres comptes : Midona Vajanská
Avatar : Rose Leslie
Crédits : Avatar : Zuz' ; Gif : korahelps
思い切る [Luna] Tumblr_n3qwy75rTZ1qd5lk3o7_r1_250
Titre : Roturière.
Race : Piaf. Ses ailes sont faites de plumes rouges et noires avec des points blancs sur les extrémités (type Tichodrome Échelette).
Âge : 26 ans.
Statut marital : Célibataire.
Lieu de résidence : Celestia.
Métier : Elle fait office de serviteur à la Citadelle Blanche d'Hébra.
Allégeance : Couronne d'Hébra
Religion : Athée.
Inventaire : ☾ Thaumaturgie

• Apaisement psychique — Elle peut apaiser les angoisses d’une personne qu’elle veut vraiment aider en lui prenant les mains. Par cette habilité, elle aspire toute la négativité et la souffrance qu’une personne ressent sur le moment et la fait sienne, la retirant entièrement de l’esprit de la personne visée. N’ayant jamais appris à s’en servir correctement, Luna est incapable de se délester de ce qu’elle a aspiré chez une personne et aura besoin d’un peu de temps pour évacuer, quelques jours souvent, mettant ses propres émotions à fleur de peau. Si elle abuse trop de ce pouvoir, elle aura des maux de tête.

• Endormissement — Par un effet apaisant, elle peut aider une personne à s’endormir mais cela a souvent un effet rebond sur elle, si bien que cela provoque une somnolence chez elle. Là encore, elle n’a pas conscience de pouvoir utiliser ce pouvoir sur les autres et ne se rend donc pas compte quand elle est responsable de l’endormissement d’une personne.

○ Elle porte un arc décoré de la plume de son protecteur.
○ Son affilié est un chat noir, du nom d'Éclipse.
○ Elle n'a pas de monture.

思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] EmptySam 6 Juil - 11:58

思い切る

Luna passa devant, sautillant de temps en temps à l’aide de ses grandes ailes. Le ciel était de nouveau menaçant et il allait probablement neiger. Elle ne pouvait décemment pas le laisser dormir dehors alors qu’il faisait si froid. Son père était toujours prêt à aider les autres, il accepterait certainement d’apporter du soutien et de l’aide à cet homme-ci. Elle espérait, du moins, qu’elle n’aurait pas à faire face à son regard accusateur lorsqu’elle se présenterait sur le pas de la porte avec un étranger. Au moins n’était-il pas un meurtrier. Cela lui enlevait un poids que de savoir qu’il n’avait tué personne. Même s’il l’avait désiré, et il avait probablement ses raisons, personne n’était mort de sa main. C’était un soulagement pour la rousse qui ne désirait pas faire courir de risque à son paternel. Luna ressentait de l’empathie pour cet homme, elle était désolée qu’il se retrouve dans une telle situation pour avoir désiré sauver un membre de sa famille. Il devait finalement être un homme bien, même s’il considérait les nobles comme la pire des espèces.

« — Alors c’est décidé ! Vous allez venir chez nous et vous pourrez manger et vous reposer. Il est hors de question que vous restiez dehors par ce temps ! Il va encore neiger et les nuits sont froides à Celestia, à cette époque de l’année. » Ce n’était pas encore si froid, mais certainement déjà bien assez pour un étranger.

Samaël ne trouverait rien à redire face à son sourire ravageur, elle le savait. Il accepterait, il n’aurait pas le choix. Ils arrivèrent près de la Citadelle Blanche et la rousse conduisit son compagnon jusqu’à la petite entrée qui servait aux allées et venues des serviteurs. Elle y croisa des têtes qu’elle connaissait, les salua poliment, et marqua finalement une pause près de cette entrée. Là, il lui posa une question sur son passé, celui qui s’était déroulé avant ses cinq ans, avant l’abandon et l’errance de la petite fille. Elle haussa les épaules, les émotions restèrent à distance cette fois-ci. Cela faisait bien longtemps qu’elle avait cessé d’essayer de se souvenir. Quand elle essayait de se rappeler de sa vie avant qu’elle ne connaisse la rue, seuls le silence et le néant lui répondaient. Quelque chose l’empêchait de regarder plus loin, alors elle s’imaginait des choses, et comblait le vide que son inconscient avait crevé en elle. Elle était bien incapable de connaitre la raison de cette absence de souvenir mais elle ne pouvait pas y remédier.

« — Non. Je ne me souviens pas. De rien. Du tout. » Elle fit la moue, déçue de devoir répondre cela. « Le premier souvenir que j’ai… C’est la neige, le froid, l’absence… » Oh, elle ferait mieux de s’arrêter là si elle ne voulait pas repartir en crise de larmes. La rousse ravala sa salive, baissa les yeux. « Je me souviens que je ne voulais plus parler, ou je ne pouvais plus ? » Elle s’interrogea un instant puis soupira. « J’ai récupéré ma voix plus d’une année après, après que Samaël m’ait acceptée. » Elle lui adressa un petit sourire désolé. « Venez, c’est par-… »

« — Luna ! C’est à cette heure que tu arrives ?! » L’homme lorgna suspicieusement sur Shin qui la suivait et portait tous les sacs, puis de nouveau sur la rousse. « Quand je demande une course, c’est tout de suite et pas deux heures après ! » Gronda-t-il, le regard mauvais.

La rousse se gratta la joue du bout de l’ongle, embarrassée, et fit le dos rond plutôt que de répondre pour s’expliquer. Elle n’avait pas tellement de raison d’être si en retard, ou en tout cas, pas une raison qui intéresserait cet homme.

« — Pardonnez-moi… » Se contenta-t-elle de répondre, le regard sur ses chaussures, ses ailes recroquevillés sur ses épaules. Elle se retourna et prit les sacs des mains de Shin, expirant bruyamment lorsqu’elle dû porter sur ses épaules les lourdes courses. « Merci… Je récupère ça. On se retrouve plus tard, si vous voulez… » Marmonna-t-elle après lui avoir adressé un autre petit sourire, toujours un peu désolé.
lumos maxima

_________________

I struggled hard to find some meaning
« Dead of night, nightingale was singing
Her bittersweet melody around me
Lay your love heavy and surround me » ☾
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2546-luna-carried-away-b

Contenu sponsorisé



思い切る [Luna] Empty
MessageSujet: Re: 思い切る [Luna]   思い切る [Luna] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
思い切る [Luna]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Luna Rosenthal
» Luna ☾ Le présent est fait d'histoires
» Luna ☾ Pour dépasser l'abandon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath of Hyrule :: ― Royaumes Naissants ― :: Royaume d'Hébra :: Célestia-
Sauter vers: