Le guide du nouveau

Vous vous sentez perdu(e)s ? Allez consulter le Guide du nouveau joueur, il vous aidera ♥️
N'hésitez pas à contacter le staff en cas de besoin, bien évidemment !
Bienvenue sur Breath of Hyrule

Breath of Hyrule est un forum RPG Médiéval / Dark Fantasy librement inspiré des jeux The Legend of Zelda.
Il n'est pas du tout nécessaire de connaître la saga pour nous rejoindre.
Nos annexes et nos guides peuvent vous aider à mieux comprendre cet univers unique que nous avons créée. ♥️
Système de Parrainage

Envie de découvrir le forum ? Vous pouvez demander un parrainage à tout moment !
Pour vous aider à mieux comprendre l'univers, établir un premier lien et un premier pas vers votre intégration !
Scénarios de nos membres

Les aides & guides de création

Besoin d'aide à la création de votre personnage ? Vous pouvez voir notre guide de création pour vous aider !
Le staff est également à votre disposition pour vos questions ou même vous aider.
-33%
Le deal à ne pas rater :
Pack Ecouteurs SAMSUNG Galaxy Buds 2 Noir + Chargeur rapide
99.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2

Aller en bas 
AuteurMessage

Esprit Multifaces
◈ Maître du Jeu ◈
La main de la destinée
Esprit Multifaces

Début de mon aventure : 18/02/2019
Messages : 1172
◈ Bourse de rubis : 6605
Avatar : /
Crédits : /
Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 287b88c2be8c05f6057bf413c83ec004bad5daa7
Titre : Maître du jeu
Race : Je ne fais pas partie des mortels
Âge : Mon âge restera inconnu
Métier : Tourmenter les joueurs à travers mes interventions et les dés
Allégeance : /
Religion : /
Inventaire : ○ Pouvoirs.○ Arme.○ Equipements.○ Monture.

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyMar 1 Aoû - 22:27

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2
An 1000, Lune 8, Jour 19


Six jours s’étaient écoulés depuis la réunion des Yigas. Il était maintenant l’heure de passer à l’action.
Comme convenu post-réunion, les équipes devaient s’organiser pour atteindre leurs destinations respectives au dix-neuvième jour de la huitième lune. Peu importe s’ils arrivaient avant ; ils devaient attaquer le jour même, afin de semer la zizanie sur tous les fronts.

Angelo, Dagon, Einar, Sorcha, Aurore & [PNJ] Ganondorf

Comme si leur arrivée était toute prédite, il commençait à pleuvoir lourdement lorsque le groupe d’élites de Ganondorf arriva au niveau des portes de Bourg-Clocher. Un petit endroit sans réelle prétention, qui promettait de bientôt tomber entre leurs mains si aucune action n’était faite par les villes et villages avoisinantes.
Bien sûr, Ganondorf ignorait complètement que les relations entre Hébra et Hyrule étaient complètement négatives. Il ne pouvait pas se douter qu’ils ne seraient pas intervenus de toute façon. Cela dit, il comptait sur la trop grande générosité de la reine Zelda Nohansen. Il savait qu’elle ne laisserait pas de malheureux innocents tomber sous l’emprise des Yigas.

La pluie camoufla leur arrivée. Ils ne furent pas remarqués par des gardes trop oisifs, qui s’abritaient des lourdes gouttes et discutaient autour d’une boisson chaude. Bienheureux de la tournure des événements, Ganondorf se tourna vers ses fidèles. Il contempla chaque commandant à sa charge ; Angelo, Dagon, Einar et Sorcha principalement ; avant de prendre la parole.
« Montrons à ces hébraïens qu’ils n’auraient pas dû accorder leur confiance à ce bouffon de Cantell ! » Clama-t-il avec force, tout à fait contenté d’insulter la mémoire du feu roi. « Ses actions ont de lourdes conséquences, et ses loyaux sujets vont en payer le prix. » En tournant le dos à l’Avatar, Kevan Cantell avait attiré la foudre des Yigas sur son peuple. C’était entièrement sa faute.

« Mes frères et sœurs ! » Sa voix grave et rocailleuse appela les troupes avec fermeté. « Montrez-leur à qui ce monde appartient. Gloire à l’Avatar ! » Acclamations bruyantes sous la pluie, et ça y était, le glas paraissait sonné. Il était temps à présent de voir les équipes se diviser pour entourer Bourg-Clocher et s’assurer que personne n’irait déclencher l’alerte. Angelo avait certainement déjà briefé ses hyènes adorées : Einar et Sorcha empêcheraient les éventuels fuyards, pendant que le Seigneur-Main et Dagon pénétreraient directement dans la ville pour frapper là où cela faisait mal. Aurore suivrait certainement les décisions de son frère… à voir si elle se dévoilait utile, ou non.
Quant à lui, Ganondorf avait déjà l’intention de semer la zizanie là où il le pourrait.

Que le courroux de l’Avatar résonne !

⊰ Informations pratiques

◈ Ce RP est strictement réservé aux membres du Clan Yiga concernés.
◈ Il n'y a pas d'ordre de réponse précise. Répondez quand vous le pouvez !
Le MJ interviendra régulièrement. Vous pouvez poster autant que vous le souhaitez en attendant son passage. Vous serez prévenu avant que cela n'arrive, pas d'inquiétude.
◈ Les personnages éphémères sont autorisés. Si vous souhaitez en jouer un, rendez-vous sur ce sujet.

BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Anonymous


Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyDim 20 Aoû - 12:51

LE COURROUX DE L’AVATAR - part II
An 1000, Lune 8, Jour 19

Le chemin vers Bourg-Clocher avait dû se faire dans le secret, à voyager de nuit la plupart du temps pour ne pas attirer l’attention. Dagon était à la tête du fer de lance qui viendrait semer le chaos et la mort sur les terres Hyliennes. Il est le commandant de la troupe de choc, celle que l’on envoie en première ligne pour briser le moral tant la cruauté de ses membres ne fait plus légendes. Au contraire. Le Zélote ou celui que l’on appelle l’Enragé est une brute sanguinaire par son aspect mais il est loin d’être idiot, encore moins quand il s’agit de se lancer dans une guerre pour l’Avatar. Ce serait une grossière erreur que de le voir comme un barbare sans cervelle. Une très très grossière erreur.

Équipé d’une armure de cuir cloutée qu’un lourd manteau que la pluie détrempe et cache des lumières des torches, ses mains se posent sur les manches de ses deux haches de combat. Alors même que leur roi les harangue, il sent son coeur s’emballer et réclamer sa part. La mâchoire de l’Enragé se contracte sous le masque de fer qui vient lui barrer le visage et d’un coup d’épaule il laisse tomber son manteau dans la bouillasse humide dévoilant une peau de Gerudo striée de nombreuses cicatrices sur une silhouette trapue et musculeuse. Ses éclaireurs se sont occupés d’ouvrir la voie tout le long du voyage, maintenant il lui appartient d’enfin apporter son sacrifice au Dieu Sombre.

Ganondorf finit par lâcher les chiens. Najjar rugit de rage et de colère alors que sa troupe enfonce la porte de la citadelle dans une charge brutale afin de laisser les autres entrer dans la bourgade Hebrienne. Ses haches moissonnent ses premiers morts qu’il dédie à l’Avatar. Hommes, femmes, vieillards, enfants… tous des hérétiques à ses yeux et qui mourront sans distinction.

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Aurore Kétil
◈ Zora ◈
Aurore Kétil

Disponibilité : Présent
Début de mon aventure : 05/03/2021
Messages : 374
◈ Bourse de rubis : 1865
Autres comptes : Anju Elzo et Asumi Miz'kyosia
Avatar : Alina Kovalenko
Crédits : Circinae
///
Titre : Lady qui a abandonné ses titres
Race : Une jolie Zora
Âge : 23 ans
Statut marital : Fiancé, mais fuit son mariage
Lieu de résidence : Landes Sauvages
Métier : Prisonnière Yigas nouvellement converti
Allégeance : Mal (sa vengeance)
Religion : Entre Grand Jabuu et Avatar du Néant
Inventaire : ○ Magie Bardique :

- Chant envoutant : le chant d'Aurore est tellement beau qu'il fait oublier tout problème et donne un état de béatitude.
- Chant de la peine : Un chant terriblement triste qui donne envie de pleurer quand on l'entend.
- Cri de la folie : Un cri strident inhumain insupportable qui peut rendre temporairement sourd, casse la voix d'Aurore.

○ Arme :
- Lance de soldat -
Arme de style Gerudo

○ Equipements :
- Armure du voleur |
Composé d’un plastron de cuir bouilli, d’une capuche de tissu


○ Aucune monture.

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyDim 3 Sep - 15:11

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2
Aurore & compagnie

An 1000, Lune 8, Jour 19



Aurore avait suivi le groupe, elle suivait son frère, son nouveau roi et ses nouveaux camarades. Elle n'avait pas dit un mot depuis qu'elle est partie, elle n'a pas envie de parler. Elle doute encore, elle craint encore, elle a peur, car elle commence une nouvelle vie, car elle ne sait pas si elle a fait le bon choix. Tuée, elle a déjà fait, beaucoup de monstre, rarement des humains, jamais des civils. Et elle le sait, pour atteindre son objectif, elle doit se faire violence et se démarquer. Ganondorf est là, elle n'est pas dans ce groupe par hasard, il connaissait son père. Angelo est là aussi, cela rassure Aurore, même si elle a peur de le décevoir, de ne pas être à la hauteur.

Équipée de son armure de cuir, elle avance avec le groupe jusqu'au bord de bourg-clocher, l'idée de fuir lui traverse l'esprit, mais cela reviendrait à la condamner à mort. Agrippant sa lance, une magnifique lance à la mode Guerudo, ses mains tremble, Aurore ferme les yeux, fait le vide dans son esprit, puis soupire, les tremblements s'estompent. Elle ouvre à nouveaux ses yeux verts, observant froidement le village, elle doit le faire. La femme qui l'a entraîné lui avait dit un jour, d'être une enfant quand elle le peut, une adulte quand elle le doit et un monstre quand il le faut. La situation exige d'elle d'abandonner toute émotion et de devenir le monstre.

Elle entend le discours de Ganondorf, sans l'écouter. Elle se fiche des raisons, des justifications, de qui elle a en face. Sa lance à une pointe, la pointe finit dans les personnes en face, c'est tout. Seul un espoir subsiste, un léger souhait, elle va tenter de séparer les enfants des adultes, les obligés à la suivre et en faire des Yigas, leur chance de survie seront plus forte ainsi. Mais cette pensée subsistera-t-elle dans le chaos de la bataille ? On verra bien. Pour l'instant, la décision la plus sûre serait de suivre son frère, mais ce ne serait pas la meilleure solution. Certes, elle doit prouver à son frère qu'elle est une alliée fiable, mais elle ne veut pas non plus qu'il la pense incapable d'agir seule. Cette bataille sera la première d'une longue série, alors, elle doit montrer de quoi elle est capable et qu'elle n'est pas que bonne à suivre les ordres. Alors quand Dagon part en hurlant, Aurore prend sa suite et fonce directement dans la bataille, en première ligne. Elle charge, sans aucun cri, visage fermé, lance en avant, prenant le flanc gauche du traqueur de Ganondorf, bien décidé à le couvrir.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t1075-aurore-vehvi-la-fol

Einar Najjar
◈ Gerudo ◈
ー Membre du Staff
Einar Najjar

Disponibilité : Présente.
Début de mon aventure : 18/06/2022
Messages : 143
Couleur RP : #ff6600
◈ Bourse de rubis : 1505
Autres comptes : Migaro Tanel, Zucco Narlarys, Talia Vajanská & Rendal Rhiannor.
Avatar : Henry Cavill
Crédits : mercure retrograde (avatar) & Cyndel (signature) & Baghra Evee (gif profil)
Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 9bcd0cd857185fd277136e47f0a985858cfca729
Titre : Bâtard de la famille Najjar.
Race : Gerudo et fier de l'être.
Âge : 35 ans.
Statut marital : Célibataire au coeur inaccessible, caché par une épaisse carapace.
Lieu de résidence : Les Landes Sauvages mais peut-être amené à se rendre ailleurs.
Métier : Fidèle Yiga depuis quelques années.
Allégeance : A la Main du Roi, Angelo Arlaeron et par extension à leur Roi, Ganondorf.
Religion : L'Avatar du Néant depuis qu'il est né.
Inventaire : ○ Pouvoirs :
Magie Interdite Magie du Sang

Régénération du corps plus rapide - Ses blessures se soignent plus rapidement, lui permettant d'être sur pied plus vite. Lorsque son pouvoir s'active, il lui arrive de ressentir un certain vertige. Ne fonctionne pas sur les blessures mortelles.

Provoquer malaise ou inconscience - En contrôlant le sang d'autrui, il peut infliger des blessures : plaies ouvertes ou internes pouvant aller jusqu'à l'inconscience. Cela ne fonctionne que pour des adversaires à moins d'1 mètre de lui. Plus la blessure infligée est grave, plus cela épuise Einar qui devient vulnérable et peut même se blesser lui-même (saignements de nez, etc). Lorsqu'il utilise ce pouvoir, sa concentration ne doit pas être altérée au risque que ça soit un échec.

○ Arme : Une épée simple.

○ Monture : Un Morse des sables nommé Edgard.

○ Autres : 2 potions de soin
1 potion de force

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyMer 6 Sep - 19:45


Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2
Yigas


« Bourg-Clocher | An 1000 - lune 8 - jour 19 »
Un regard entendu lancé à @Sorcha Barun et voilà qu'Einar dégainait son épée, prêt à entrer en action. Vêtu d'une armure plus légère que ses comparses en première ligne, l'argenté attendait le discours de son Roi. Le voyage jusqu'à Bourg-Clocher avait mis à rude épreuve sa patience, plus que limitée. En première ligne se trouvait l'escouade de son frère aîné qui se trouvait à sa tête, assoiffé de sang. C'était lui qu'on envoyait en premier, telle une bête enragée, il tuait sans distinction, cruauté parfaite pour saper le moral de ceux qui oseraient les défier. Sous la pluie, l'on entendait les mots galvanisants de Ganondorf. Face à eux, nulle résistance d'ailleurs, les gardes n'avaient même pas remarqué leur présence, grand bien leur face, ils ne verraient pas la grande faucheuse les frapper au moins.

Nulle crainte dans le coeur du Najjar, ce dernier battait fort par l'impatience de faire ses preuves, une nouvelle fois. Il s'impatientait de faire couler le sang de ces hérétiques. Un exutoire sadique dans lequel il baignait depuis toujours et le nourrissait. Rugissant, les guerriers chargèrent l'imposante porte du village qui s'effondra sous leurs poids. S'en suivit une déferlante d'hommes enragés et qui déjà firent couler le sang de pauvres malheureux croisant leur chemin. Des sacrifices en l'honneur de l'Avatar.

Désormais entrés dans la cité, les Yiga semaient le chaos dans leur sillage. Tandis qu'il laissait volontiers cette tâche à ses camarades et à son ainé, le cadet, en compagnie de Sorcha s'occupait de cueillir les potentiels fuyards, en retrait de la masse. Posté à l'entrée principale en compagnie de la goron, d'autres Yiga guettaient eux deux autres sorties afin d'éviter que ces chiens ne sonnent l'alerte. Ainsi, Bourg-Clocher était à leur merci. Il n'y avait qu'une échappatoire : la mort. D'ailleurs, l'un d'eux l'appris à ses dépends, tentant une fuite mais sa course fut brutalement arrêtée par le Gerudo. Sans grande difficulté, il le tua, froidement, précisément. Tel était le châtiment qui attendaient ceux qui suivraient son exemple.
(c) DΛNDELION

_________________



blood is burning
I've been on my own for long enough, Maybe you can show me how to love, maybe. I'm going through withdrawals. You don't even have to do too much

Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t1700-einar-najjar-aromes

Angelo Arlaeron
◈ Zora ◈
ー Membre du Staff
Angelo Arlaeron

Début de mon aventure : 29/10/2021
Messages : 247
◈ Bourse de rubis : 3593
Autres comptes : Mélody ♛ Xanto ♛ Saoirse ♛ Aymeric ♛ Rebecca ♛ Aleksander
Avatar : Li Daikun
Crédits : Electric Soul
.
Titre : Main du Roi
Race : Zora
Âge : 27 ans
Statut marital : Célibataire
Lieu de résidence : Landes Sauvages
Métier : Main du Roi
Allégeance : Mal
Religion : Culte de l'Avatar
Inventaire : ◈ Pouvoirs
↝ Magie Élémentaire : Spécialisation Vent.

Empreinte Foudroyante : Angelo est capable d'imbiber des objets, surfaces ou armes de foudre. Cela lui permet d'électrifier tout ce que ses doigts touchent. Sa peau doit être en contact avec la surface en question. La puissance de la foudre imbibée dépend de la volonté du Zora. Plus il insuffle d'électricité, plus il s'épuise. Qui plus est, ce pouvoir est un couteau à double-tranchant pour Angelo ; selon la surface touchée ou la situation, il peut se retrouver gravement blessé.

Extensions Électriques : En lien avec son précédent pouvoir, Angelo est capable d'utiliser les fausses griffes métalliques qui décorent ses doigts pour créer des fouets électriques plus ou moins longs. Il peut utiliser cette capacité pour frapper ses ennemis à légère distance. Les liens ne peuvent pas dépasser une trentaine de centimètres et sont dangereux pour le Zora. La proximité de la foudre à la peau de ses doigts engourdit souvent la main utilisée et l'empêche de réitérer l'attaque de suite.

Cage Fulgurante : Le pouvoir le plus épuisant pour Angelo ; il est capable d'utiliser la foudre pour encager une cible. Cela lui demande énormément de concentration et un contact visuel avec l'adversaire en question. Il n'utilise cette technique qu'en dernier recours, puisqu'il se retrouve intensément fatigué sitôt la cage invoquée. La prison ne peut toutefois dépasser une certaine taille et il n'est capable d'emprisonner qu'une personne ou deux très près l'un de l'autre. Qui plus est, la cage ne dure jamais bien longtemps.

◈ Arme
↝ Couteau de lancer d’acier x 3 - [ Perce une armure légère - Rapide ].

◈ Affiliée
Angelo possède un serpent baptisé Kara. Il s'agit d'une femelle longue et fine aux écailles noires. Des reflets bleus sombres et verts forêts sont visible sur sa surface. Elle est souvent autour du cou du Zora ou d'un de ses bras.

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Lezateam

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyJeu 28 Sep - 10:20


Le courroux de l'Avatar
Now fighting rages on and on. To challenge me you must be strong, I'll walk your land but don't belong.
An 1000, Lune 8, Jour 19
Le plan allait bientôt s’acter ; c’était simple, efficace et sans détour. Tout détruire, empêcher les survivants de prendre la fuite. Angelo ne doutait pas une seconde de ses hyènes ; il savait qu’elles connaissaient leurs ordres. Sorcha et Einar étaient d’excellents traqueurs. Ils sauraient empêcher les misérables d’essayer de quérir de l’aide. Quant à Aurore, elle l’accompagnerait…
Et il jugerait alors de sa future position. Serait-elle méritante du titre de hyène, elle aussi ?

Angelo affichait un léger sourire. A leur arrivée, voilà qu’il pleuvait, un délice pour le zora qu’il était. Cela promettait d’être embêtant cependant pour l’utilisation de sa foudre, mais… une chose à la fois. Il s’était suffisamment entraîné avec Kaarbjorn pour savoir comment palier à ce genre de situation. Il se débrouillerait.
Il écouta sagement les propos de Ganondorf, déjà concentré sur l’idée de tuer un maximum d’hébraïens. Il n’y aurait que très peu de survivants, certainement. Angelo se doutait déjà que Dagon ne ferait pas de demi-mesure. Il était au-devant du danger et de l’action ; le premier taureau qui, de ses cornes, empalerait quiconque oserait se tenir sur sa route.
Tant pis pour eux.

Il jeta une œillade sur Aurore, qui se tenait droite, prête, fière. Il la devinait presque transformée. Il était fier ; convaincue qu’il s’agissait là bel et bien de la fille de Kaarbjorn, de sa sœur de cœur ; mais il devait encore donner le bénéfice du doute. Un faux mouvement était si vite arrivé, une trahison également. Normalement, Sorcha avait fait le travail nécessaire pour l’endoctriner et veiller à ce qu’elle soit fidèle à leur cause. Il pourrait constater de cela aujourd’hui.

Ganondorf annonça le début des hostilités. Vif, Angelo serpenta de suite jusqu’aux côtés de Dagon, suivant son flanc droit là où Aurore suivait son flanc gauche. Tandis qu’ils surgissaient tel un tsunami pourpre engloutissant le village, les gardes paniquèrent, loin d’être prêts à réceptionner le ravage. Ils s’agitèrent bêtement jusqu’à ce qu’Angelo en repère un qui se préparait à décocher une flèche : ni une ni deux, il fit un mouvement sec qui envoya un couteau dans la gorge du piaf. Celui-ci chuta de sa tourelle d’observation, tombant raide mort près de la porte qu’ils traversaient tous, comme un bel accueil pour le clan.

Son attention se tourna vers Dagon, qui avait déjà fauché plusieurs vies. Rapide sur ses jambes, Angelo rejoignit sa hyène la plus ancienne. C’est en se tenant à ses côtés qu’il repéra quelques fuyards, qui cherchaient à se faufiler par les petites ruelles vers des sorties annexes de la ville.
Il sourit. Einar et Sorcha allaient pouvoir s’amuser.
MADE BY @ICE AND FIRE.

_________________

Most people are nothing but pawns on a chessboard led by an unknown hand.

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t1386-angelo-arlaeron-in-

Sorcha Barun
◈ Goron ◈
Sorcha Barun

Début de mon aventure : 23/06/2022
Messages : 107
◈ Bourse de rubis : 1258
Autres comptes : Nadë Belyrith, Azriel Tearling & Fallon Hesediel
Avatar : Marina Moschen
Crédits : avatar : BaghraEvee - signature : awonaa - gif : birdiesource
Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 9b923b542ab58aa46f6dcb43daf5623e7e41870d
Titre : Tu n’en as aucun.
Race : Tes deux parents étant de la même race, tu es à 100% une Goron.
Âge : Tu as 28 ans.
Statut marital : Tu n’as jamais cherché à te marier. Peut-être parce que pour toi, les choses de l’amour ne sont que de vulgaires banalités ? Tu es donc célibataire.
Lieu de résidence : Depuis que tu as rejoint les Yigas, tu vis avec eux dans les Landes Sauvages.
Métier : Tu combats aux milieux des rangs des Yigas et tu es également une bonne chasseuse.
Allégeance : Le clans des Yigas
Religion : Tu voues un véritable culte à l’Avatar du Néant.
Inventaire : ◈ Magie
Ce n’est pas très original pour une Goron qui a toujours vécu auprès d’un volcan, mais de par ton père, tu maîtrises la magie élémentaire et plus particulièrement : celle du feu. C’est même ce dernier qui t’as appris à utiliser ce don en le mettant au service des combats et des batailles. Tu as donc appris ainsi à faire appel au feu, à la chaleur et à la destruction.

Mode chaleur : en concentrant ton pouvoir à l’intérieur de ton corps, tu es capable de faire chauffer ta peau, jusqu'à ce qu’elle brille et que l’on se brûle rien qu’en te touchant. Dans un état de transe pour quelques instants, tu es alors plus rapide, plus forte et te retrouves presque immunisée contre le feu. Tu as dû beaucoup travailler pour apprivoiser ce pouvoir qui, plus jeune, se réveillait lorsque tu avais une émotion un peu trop forte que tu ne parvenais pas à contrôler. Aujourd’hui, ces pertes de contrôle sont bien plus rares. Tu as également remarqué que ton pouvoir fonctionnait très mal la nuit, voir par du tout et qu’il était cependant bien plus puissant lorsque le soleil était à son zénith.
À la fin de ses moments de fureur, qui ne dépassent jamais les dix minutes, tu te retrouves toujours hébétée et fatiguée. Tu te retrouves dans un état fiévreux, tu tournes alors un peu de l’œil et il est important que prennes plusieurs heures de repos. C’est pour cela que tu n’utilises jamais ce pouvoir à pleine puissance. La seule fois où tu as utilisé ce don trop longtemps, tu es tombée dans les pommes.

Courant de feu : un jet de flamme en continue sort de la paume de ta main. Tu peux propulser les flammes sur deux mètres et choisir leur intensité. En combat, tu peux ainsi méchamment brûler tes ennemis, mais tu utilises surtout ce pouvoir pour endommager ou détruire des villages après les avoir pillés. Tu ne peux cependant utiliser ce pouvoir trop longtemps, au risque de voir la chair de ta main brûler elle aussi. Tu as donc tendance à utiliser ce pouvoir parcimonie, d’autant plus que les flammes s’épuisent très rapidement. En combat, par exemple, tu peux difficilement attaquer plus de cinq fois de la sorte, et tes courants de flamme ne peuvent durer plus de trois secondes. Ce sort étant assez basique, tu l’utilises avec beaucoup de facilité, mais tu te brûles encore parfois les mains.

Fouet de feu : il s’agit d’une extension de ton pouvoir courant de feu. Les jets de flamme que tu envoies se transforment en véritable fouet avant de claquer sur ta cible. Ce pouvoir te permet ainsi d’attaquer des cibles plus éloignées (jusqu'à 5m) mais tant que tu ne t’es pas reposé, tu ne peux utiliser ce don qu’une seule fois. C’est également un pouvoir plus difficile à manier et tu dois encore travailler ta précision. Tu frappes encore trop souvent à côté de ta cible, créant parfois de sacré dégâts.

◈ Equipement
L’épée courte avec laquelle tu combats aujourd’hui appartenait à ton père. C’est le seul souvenir que tu as gardé de lui après sa mort.

◈ Affilié
Lors de votre retranchement, à toi et aux autres Yigas dans les montagnes de Landes Sauvages, tu t’es retrouvé un jour face à un petit chiot qui semblait affamé. D’humeur généreuse ce jour-là, tu lui as donné un petit bout de viande et depuis, ce petit chien te suit partout. Il n’a pas l’air méchant et c’est sans doute un bâtard, mais tu t’es toi aussi prise d’affection pour lui. Tu le laisses dormir au pied de ton lit et t’accompagner partout à travers les camps. Il t’aide même à chasser. Tu as fini par lui donner un petit nom : Milo.
Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Tail-wagging-dog

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyDim 1 Oct - 12:11

Le courroux de l'Avatar

An 1000, Lune 8, Jour 19

Ta main portait encore une méchante cicatrice à cause de la révolte des esclaves, te rappelant constamment la douleur et la trahison de ceux que tu avais tenté de stopper. Alors que tu te remettais doucement de ta blessure en restant dans la cité Gérudo, l’isolement avait été ton pire ennemi. Loin de l’action, tu avais ressenti un vide, comme si une partie de toi-même avait été éteinte. Mais à présent, c’était de l’excitation qui brûlait dans tes veines, alors que tu te préparais pour une nouvelle expédition. Enfin.

Depuis la réunion et l’élaboration des différents plans pour s’en prendre à Hebra, le camp était en effervescence, remplie du bourdonnement des préparatifs. Quant à toi, tu avais retrouvé ton agilité, et tu t’étais durement entraîné pour que ta main retrouve sa force d’entant. En effet, alors que vous quittiez le camp, toi et tes compagnons, ton regard étincelait d’une détermination féroce, et sa main valide serrait le manche de ton arme avec une confiance renouvelée.

Après de longues heures de marche sous la pluie, et le discours de son roi, tu clamas haut et fort, comme tous les soldats qui t’entouraient : « Gloire à l’avatar ! ». Quelques minutes plus tard, tu te tenais dans un champ, à la sortie du village, telle une ombre mortelle attendant patiemment sa proie. La pluie semblait être ton alliée, cachant ta présence alors que tu te dissimulais parmi les hautes herbes, tandis que tu observais les premiers hommes entrer dans la cité. Ton souffle était calme, régulier et la concentration se lisait aisément sur ton visage déterminé. Tu étais prête à réagir au moindre signe de fuite ou de tentative de prévenir des renforts.

Le village ne resta pas calme bien longtemps, et un bruissement dans l’obscurité attira ton attention. Ton regard perçant se fixa sur l’ombre furtive d’une silhouette essayant de s’échapper du village. Ton cœur se mit enfin à battre plus fort et l’adrénaline que tu aimais tant pulsait dans tes veines. Tu étais prête, tes muscles tendus comme un arc sur le point d’être libéré. Quand le villageois émergea complètement, tu étais prête à lui décocher une flèche avec une précision mortelle, mais le Gérudo qui se trouvait derrière la porte du village fut plus rapide que toi. Il assena un violent coup au fuyard et son corps s’effondra, inerte, sur le sol boueux.

Ton regard rencontra alors celui d’Einar, échangeant des encouragements et des félicitations muets. Dans ces instants, vous vous compreniez sans avoir besoin du moindre mot. Einar se chargerait sans doute des Hommes cherchant à fuir en passant cette porte, quant à toi, tu étais de nouveau prête à tirer une flèche mortelle au premier Piaf qui te survolerait ou qui tenterait de s’en aller à cheval.
code by Evee.

_________________

Même s'il y a une fin aux "je t'aime"
Dis-moi que ça en vaut la peine
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Anonymous


Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptySam 14 Oct - 11:06

LE COURROUX DE L’AVATAR - part II
An 1000, Lune 8, Jour 19

La nuit se remplit des bruits de la guerre, de la terreur et de la mort. Le sang est versé sans aucune distinction de classes, de races ou d’âge. Les vies sont fauchées à la seule gloire de son Dieu dont il espère les faveurs et le retour du plus profond de son cœur. Chaque âme qui rejoint les limbes, il les lui dédie. Le Zélote se met au service du chaos et de la noirceur dans lesquels il baigne depuis toujours. Ses haches brisent les os, les crânes, démembrent et laissent derrière elle, un sillage de carnage sans nom. Quelques nouvelles têtes chez les Yigas qui composent l’escadron pourraient s’en horrifier mais elles s’habitueront. Ils sauront bien assez tôt que l’Enragé est un instrument de terreur entre les mains de leur Roi. N’est-ce pas le but affiché du raid de cette nuit ? Le message sera clair pour tous ceux qui voudraient trahir l’organisation, ou alors oser s’approcher de leur terre. Un message équivoque qui ne manquera pas d’arriver chez les Hérétiques Hyruliens. Comme une réminiscence de la terrible journée du Millénaire. Voilà ce qui les attend tous ! Ce n’est qu’une question de temps.

Après une période de sidération de la part de leur ennemi, les maigres gardes et ceux capables de se défendre se réorganisent. Dagon, du haut d’un petit monticule de cadavres, observe le champ de bataille qui se répand dans toutes les rues, les ruelles et les maisons de la bourgade. La pluie tombe drue et sous les pâles lumières de torches, il ressemble à l’un de ces spectres terribles des légendes horribles que l’on raconte autour des feux de camp. À part qu’il est bien réel.
De son sinistre promontoir, il guide ses bêtes d’assaut en silence, en désignant les endroits de ses deux haches ensanglantées tel un chef d’orchestre macabre. Les tentatives de fuite des habitants sont bientôt annihilées par son cadet et ses alliés. Du coin de l'œil, il couve la Main Du Roi qui sème sa part de chaos derrière lui à son tour. Arrogant, Dagon reste à découvert contre les archers ou les piquiers qui aimeraient le prendre à parti. D’ailleurs, un trait le frôle de très près. Si près que la pointe glissent contre l’acier de sa muselière dans une petite gerbe d’étincelles et le bruit métallique crissant à son oreille.

Son attention se tourne vers un franc-tireur descendu de sa tour par la force des choses. Il est là, à quelques dizaines de mètres et ne tremble pas. Au contraire. “En voilà un qui sait se montrer digne” pensa le Zélote qui écarte les bras et le défi de ne pas le rater cette fois. Le trait part, il se fiche dans le creux de l’épaule droite du Yiga qui encaisse le choc, la montée d’adrénaline qui coule dans ses veines atténue la douleur aiguë très rapidement. D’un geste sec, il brise la hampe de la flèche puis descend d’un pas lourd de son monticule de corps martyrisés. Bientôt, un autre Hebrien rejoindrait le fleuve des morts et Ashaï aura une nouvelle cicatrice à compter.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Esprit Multifaces
◈ Maître du Jeu ◈
La main de la destinée
Esprit Multifaces

Début de mon aventure : 18/02/2019
Messages : 1172
◈ Bourse de rubis : 6605
Avatar : /
Crédits : /
Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 287b88c2be8c05f6057bf413c83ec004bad5daa7
Titre : Maître du jeu
Race : Je ne fais pas partie des mortels
Âge : Mon âge restera inconnu
Métier : Tourmenter les joueurs à travers mes interventions et les dés
Allégeance : /
Religion : /
Inventaire : ○ Pouvoirs.○ Arme.○ Equipements.○ Monture.

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyLun 13 Nov - 11:36

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2
An 1000, Lune 8, Jour 19


Angelo, Dagon, Einar, Sorcha, Aurore & [PNJ] Ganondorf

Le cœur du combat se trouvait ici, à Bourg-Clocher. Les pauvres habitants ignoraient trop ce qui promettait de leur tomber dessus, et tous, innocents comme coupables, jeunes comme vieux, succomberaient sous l’assaut de l’Avatar.
Ganondorf à leur tête, le clan Yiga fonçait, détruisant tout sur son passage. Les quelques gardes perdus qui osaient se dresser sur leur chemin subissaient les haches de guerre de Dagon, l’un des meilleurs éléments de leur armée au corps à corps, s’ils ne tombaient pas simplement sous les lames de la Main du Roi ou les cimeterres des troupes annexes. Il semblait presque aucune résistance ne pouvait leur faire opposition et bientôt, la panique anima le village tout entier.

Certains tentèrent de prendre la fuite. Ils se dirigèrent vers les ruelles adjacentes, qui donnaient sur des sorties. Le petit peuple, animé par une rage de vivre et un désir profond de liberté, fuyait, courait, pleurait et hurlait sur son chemin.
C’était sans compter sur Einar et Sorcha, qui s’assuraient d’attraper les fuyards. Nombre d’entre eux étaient à pied, mais quelques-uns avaient eu l’opportunité d’attraper des chevaux – ceux qui, contrairement aux piafs, ne pouvaient pas voler. Sous la pluie battante, ils filaient à toutes allures, ignorant que leurs espoirs allaient bientôt s’effondrer.

Sorcha aurait plusieurs cibles à abattre dans les airs : elle pouvait voir des hommes, des femmes, des adolescents… mais une femme attirerait forcément son attention ; chancelante dans les airs, elle transportait dans ses bras deux paquets : deux enfants qui ne pouvaient pas encore voler, leurs plumes n’étant pas prêtes et encore moins sous la pluie. Son rythme de vol faisait d’elle une cible facile, idéale, trop simple.
Elle repéra Sorcha, et la fixa avec terreur, cherchant à battre des ailes avec véhémence, cherchant à fuir, son cœur battant si fort qu’elle était à deux doigts de vomir. Elle serra ses enfants tout contre elle, priant Valoo pour que la pluie perturbe les flèches de cette Yiga…

Einar n’était pas sans visiteurs : quelques personnes repérèrent le Yiga. Et plutôt que de faire demi-tour, ces hommes, soudain empreint d’une bravoure complètement naïve, attrapèrent des couteaux ou des hachettes et foncèrent vers le Yiga, supposant peut-être que son isolation le rendait vulnérable.
C’était mal connaître le Gerudo.

Dans l’enceinte du village, la pagaille régnait toujours. De nombreux morts jonchaient le sol, le sang tapissait les dalles, les vies s’envolaient. Quelques fidèles Yigas tombaient également ; il ne fallait pas croire, certains hébraïens cherchaient quand même à se défendre ! La garde commençait à rappliquer, des flèches étaient décochées des hauteurs, certains piafs ayant pris des positions aériennes pour attaquer leurs ennemis.
Celle-ci frappa douloureusement l’armée Yiga. Ganondorf réceptionne une flèche directement dans l’épaule, mais solide, il ne se laisse guère ébranlé par la manœuvre. Il leva les yeux vers l’ennemi, la mâchoire serrée par une envie de les anéantir. Aurore est touchée également ; quelques flèches l’effleurent, creusant des estafilades, mais l’une d’entre elle se logea dans son bras. Dagon réceptionne une flèche dans le dos, non loin de l’omoplate droite. Quant à Angelo, s’il a pu esquiver les suivantes, la première flèche arriva sans prévenir et se planta près de sa clavicule.

Rien de mortel, mais tout de même gênant. Voilà qui prouvait aux Yigas que la garde de Bourg-Clocher – et quelques aventuriers courageux – ne se laisserait pas faire. Pour autant, combien de temps ces paysans espéraient-ils survivre à la vague furieuse de l’Avatar ?

Récapitulatif des événements notables :
◈ Sorcha a plusieurs cibles à abattre, dont une particulièrement notable et facile à atteindre : une femme avec deux bébés dans les bras, qui tente de voler, de peine et de misère, sous la pluie battante.
◈ Einar est pris d'assaut par quelques hommes avec des armes rudimentaires qui s'imaginent qu'il est une cible facile par son isolation apparente.
◈ Dans l'enceinte du village, une pluie de flèches est décochée par quelques piafs soldats. Celle-ci blesse plusieurs éléments de l'armée Yiga.

    ➤ Ganondorf réceptionne une flèche dans l'épaule.
    ➤ Aurore prend une flèche dans le bras.
    ➤ Dagon est touché dans le dos, près de l'omoplate droite.
    ➤ Angelo est blessé près de la clavicule.


⊰ Informations pratiques

◈ Ce RP est strictement réservé aux membres du Clan Yiga concernés.
◈ Il n'y a pas d'ordre de réponse précise. Répondez quand vous le pouvez !
Le MJ interviendra régulièrement. Vous pouvez poster autant que vous le souhaitez en attendant son passage. Vous serez prévenu avant que cela n'arrive, pas d'inquiétude.
◈ Les personnages éphémères sont autorisés. Si vous souhaitez en jouer un, rendez-vous sur ce sujet.

BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité
Anonymous


Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyMer 22 Nov - 18:16

LE COURROUX DE L’AVATAR - part II
An 1000, Lune 8, Jour 19
La surprise passée, les miliciens de la bourgade se réunissent et se réorganisent suffisamment pour semer à leur tour la discorde dans les rangs des Yigas et le Zélote ne tarde pas à en faire les frais. Sa dernière bravade lui a coûté une flèche dans l’épaule. Son tireur quant à lui est parti rejoindre ses ancêtres. Dagon surplombait la dépouille de ce dernier, extirpant sa hache de guerre du torse éclaté du malheureux quand il se débarrassait du trait. Pour le moment, l’adrénaline du combat, la rage qui bouillonne en lui anesthésie la blessure et la douleur est sous-jacente.

Soudain, c'est un nouveau choc qui vient le surprendre et lui coupe le souffle cette fois. La douleur est foudroyante, du sang lui remonte de la gorge. Le Zélote chancelle puis finit par poser le genou à terre, la main appuyée contre le manche de sa hache. Une flèche est venue se ficher dans son dos. La pointe taquine d’un peu trop près le poumon et manque de le perforer au moindre mouvement du Yiga. D’autres traits viennent se ficher dans le sol boueux et il doit faire un effort surhumain pour se redresser, le bras droit pendant pour trouver un abri dans une ruelle adjacente.

Sur sa route, il se rend compte de la situation et surtout du fait que La Main est à son tour touchée. Puis le Roi. Son cœur ne balance pas vraiment car c’est vers Angelo qu’il se dirige pour l’aider autant qu’il peut à se sortir du mauvais pas dans lequel ils sont tous les deux au final.

— ABATTEZ CES FOUTUS MÉCRÉANTS, beugla-t-il aux Yigas armés de lance, d’arc ou encore de fronde, ET ARRACHEZ LEUR LES AILES ! NOUS LES CLOUERONT AUX PORTES DE CETTE FOUTUE VILLE !

Ivre de douleur, le sang inonde encore sa bouche et il crache par terre. Le souffle lui manque à nouveau.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Einar Najjar
◈ Gerudo ◈
ー Membre du Staff
Einar Najjar

Disponibilité : Présente.
Début de mon aventure : 18/06/2022
Messages : 143
Couleur RP : #ff6600
◈ Bourse de rubis : 1505
Autres comptes : Migaro Tanel, Zucco Narlarys, Talia Vajanská & Rendal Rhiannor.
Avatar : Henry Cavill
Crédits : mercure retrograde (avatar) & Cyndel (signature) & Baghra Evee (gif profil)
Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 9bcd0cd857185fd277136e47f0a985858cfca729
Titre : Bâtard de la famille Najjar.
Race : Gerudo et fier de l'être.
Âge : 35 ans.
Statut marital : Célibataire au coeur inaccessible, caché par une épaisse carapace.
Lieu de résidence : Les Landes Sauvages mais peut-être amené à se rendre ailleurs.
Métier : Fidèle Yiga depuis quelques années.
Allégeance : A la Main du Roi, Angelo Arlaeron et par extension à leur Roi, Ganondorf.
Religion : L'Avatar du Néant depuis qu'il est né.
Inventaire : ○ Pouvoirs :
Magie Interdite Magie du Sang

Régénération du corps plus rapide - Ses blessures se soignent plus rapidement, lui permettant d'être sur pied plus vite. Lorsque son pouvoir s'active, il lui arrive de ressentir un certain vertige. Ne fonctionne pas sur les blessures mortelles.

Provoquer malaise ou inconscience - En contrôlant le sang d'autrui, il peut infliger des blessures : plaies ouvertes ou internes pouvant aller jusqu'à l'inconscience. Cela ne fonctionne que pour des adversaires à moins d'1 mètre de lui. Plus la blessure infligée est grave, plus cela épuise Einar qui devient vulnérable et peut même se blesser lui-même (saignements de nez, etc). Lorsqu'il utilise ce pouvoir, sa concentration ne doit pas être altérée au risque que ça soit un échec.

○ Arme : Une épée simple.

○ Monture : Un Morse des sables nommé Edgard.

○ Autres : 2 potions de soin
1 potion de force

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyJeu 30 Nov - 21:41


Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2
Yigas


« Bourg-Clocher | An 1000 - lune 8 - jour 19 »
Si les troupes de l'Avatar étaient entrées sans difficulté dans l'enceinte du village, la surprise fut de courte durée, les soldats s'éveillèrent et réagissaient enfin, donnant du fil à retordre aux guerriers Yiga. Si Einar n'était pas dans le coeur de la mêlée, le chaos commençait à régner partout, dans chaque rue, chaque recoins, personne n'était épargné par la déferlante des siens. Avec satisfaction, sa lame coupa la nuque d'un pauvre malheureux, coupant le bras d'un autre. Le sang se mélangeait à la boue et les corps ne faisaient qu'un avec cette dernière. De quoi combler de joie le cadet Najjar, en quête d'action. L'adrénaline circulant dans ses veines lui apportait une jouissance nullement égalée, unique, intense, vertigineuse.

Dans la pagaille générale, le Gerudo ne se rendit pas compte de son éloignement du reste de ses troupes, notamment de Sorcha dont il n'entrevoit plus la silhouette. Une inquiétude certaine le saisissait avant qu'il ne se reprenne, désormais encerclé par quatre villageois prêts à se défendre. Armés de ce qu'ils avaient trouvé, pelles, haches et même poêles, leur courage ne leur serait d'aucune utilité. Il les jaugea avec mépris, ces hérétiques n'allaient pas survivre, il s'en faisait la promesse, encore plus parce qu'ils osaient le défier. Serrant son épée dans sa paume, le gerudo aux cheveux argentés contourna l'un des piaf, faisant volte face, il para la défense de son adversaire, avant de que sa lame ne s'enfonce dans le cou de ce dernier. L'ailé tomba, s'étouffant dans son propre sang. De quoi effrayer les villageois restants. Ils savaient à présent qu'ils s'étaient attaqués au mauvais bougre.

Citation :
Lancer de dés : Einar parvient à en un tuer sans grande difficulté.
(c) DΛNDELION

_________________



blood is burning
I've been on my own for long enough, Maybe you can show me how to love, maybe. I'm going through withdrawals. You don't even have to do too much

Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t1700-einar-najjar-aromes

Aurore Kétil
◈ Zora ◈
Aurore Kétil

Disponibilité : Présent
Début de mon aventure : 05/03/2021
Messages : 374
◈ Bourse de rubis : 1865
Autres comptes : Anju Elzo et Asumi Miz'kyosia
Avatar : Alina Kovalenko
Crédits : Circinae
///
Titre : Lady qui a abandonné ses titres
Race : Une jolie Zora
Âge : 23 ans
Statut marital : Fiancé, mais fuit son mariage
Lieu de résidence : Landes Sauvages
Métier : Prisonnière Yigas nouvellement converti
Allégeance : Mal (sa vengeance)
Religion : Entre Grand Jabuu et Avatar du Néant
Inventaire : ○ Magie Bardique :

- Chant envoutant : le chant d'Aurore est tellement beau qu'il fait oublier tout problème et donne un état de béatitude.
- Chant de la peine : Un chant terriblement triste qui donne envie de pleurer quand on l'entend.
- Cri de la folie : Un cri strident inhumain insupportable qui peut rendre temporairement sourd, casse la voix d'Aurore.

○ Arme :
- Lance de soldat -
Arme de style Gerudo

○ Equipements :
- Armure du voleur |
Composé d’un plastron de cuir bouilli, d’une capuche de tissu


○ Aucune monture.

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyJeu 28 Déc - 17:26

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2
Aurore & compagnie

An 1000, Lune 8, Jour 19



Aurore participe à la charge, prenant position en première ligne. Elle doit prouver a son frère qu'il peut avoir confiance en elle. Conquérir sa place parmi les Yigas quel qu'en soit le prix. Son frère, Sorcha et Ganondorf lui même le lui ont bien fait comprendre, être la fille de Kaarbjorn ne suffit pas et ne suffira jamais, elle doit écrire par son propre sang et surtout celui des autres, les preuves de sa loyauté. Chaque mort nourrira l'avatar, chaque mort y compris la sienne. Aurore n'hésita pas un instant et dans cet effronterie, une flèche perverse lancé par les défenseur piaf atteint son bras, arrachant un cri de douleur à la rousse. Les gardes ont réagis à la charge sauvage Yigas, tirant leur flèche sur la troupe, se fichant visiblement des civils partant en tout sens pour fuir le courroux qui s'abat sur eux.

Aurore grimace et stoppant sa charge n'écoutant que peu les indications de Dagon, non pas qu'elle ne veut pas exécuté ses ordres, mais parce que l'odeur du sang et sa propre douleur l'envoie dans un état second. Aurore vient de ce voir morte, elle vient de ce voir plier sous une flèche l'atteignant au poumon et elle pense à la lente et douloureuse agonie qui s'en suivrait. Cette pensée occupe tout son esprit, prend la place de toute logique et de toute écoute. C'est a ce moment que deux paysans, l'un armé d'un couteau de bouché et l'autre d'une fourche fonce vers elle. Celui avec le couteau charge, son arme en l'air prêt à l'abattre, oubliant que son adversaire est armée d'une lance et qu'il lui suffit de baisser son armes pour que la pointe sa gorge. Celui armé d'une faux regarde avec horreur la Yigas blessé se débarrasser d'un homme qu'il connait depuis longtemps avec une facilité déconcertante et une froideur glaçante. Aurore, le visage toujours fermé malgré tout ce qui fuse dans sa tête, frappe avec la hampe en bois de son arme, la partie haute de la fourche, l'envoyant loin de son visage et vient ensuite par une feinte frapper le piaf à la poitrine, lui causant la mort qu'elle craint tant.

De l'extérieur, elle est juste une Yigas blesser mais qui c'est arrêter pour défendre le gros du groupe le temps que les archer abattent les piaf qu'elle ne peut atteindre. Rejoignant le groupe de ceux qui tue avec efficacité et cruauté les quelques paysans qui se pensait assez fort pour retenir la charge furieuse en les prenant par les flancs.

(c) DΛNDELION


Résultat du jets de dés :  Aurore, dans le feu de l'action, est obligé de tuer les deux, mais n'est pas blessé https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t2245-lances-de-des-rp-du-courroux-de-l-avatar#27361
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t1075-aurore-vehvi-la-fol

Einar Najjar
◈ Gerudo ◈
ー Membre du Staff
Einar Najjar

Disponibilité : Présente.
Début de mon aventure : 18/06/2022
Messages : 143
Couleur RP : #ff6600
◈ Bourse de rubis : 1505
Autres comptes : Migaro Tanel, Zucco Narlarys, Talia Vajanská & Rendal Rhiannor.
Avatar : Henry Cavill
Crédits : mercure retrograde (avatar) & Cyndel (signature) & Baghra Evee (gif profil)
Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 9bcd0cd857185fd277136e47f0a985858cfca729
Titre : Bâtard de la famille Najjar.
Race : Gerudo et fier de l'être.
Âge : 35 ans.
Statut marital : Célibataire au coeur inaccessible, caché par une épaisse carapace.
Lieu de résidence : Les Landes Sauvages mais peut-être amené à se rendre ailleurs.
Métier : Fidèle Yiga depuis quelques années.
Allégeance : A la Main du Roi, Angelo Arlaeron et par extension à leur Roi, Ganondorf.
Religion : L'Avatar du Néant depuis qu'il est né.
Inventaire : ○ Pouvoirs :
Magie Interdite Magie du Sang

Régénération du corps plus rapide - Ses blessures se soignent plus rapidement, lui permettant d'être sur pied plus vite. Lorsque son pouvoir s'active, il lui arrive de ressentir un certain vertige. Ne fonctionne pas sur les blessures mortelles.

Provoquer malaise ou inconscience - En contrôlant le sang d'autrui, il peut infliger des blessures : plaies ouvertes ou internes pouvant aller jusqu'à l'inconscience. Cela ne fonctionne que pour des adversaires à moins d'1 mètre de lui. Plus la blessure infligée est grave, plus cela épuise Einar qui devient vulnérable et peut même se blesser lui-même (saignements de nez, etc). Lorsqu'il utilise ce pouvoir, sa concentration ne doit pas être altérée au risque que ça soit un échec.

○ Arme : Une épée simple.

○ Monture : Un Morse des sables nommé Edgard.

○ Autres : 2 potions de soin
1 potion de force

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyVen 2 Fév - 10:27


Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2
Yigas


« Bourg-Clocher | An 1000 - lune 8 - jour 19 »
Einar ne se laissa pas impressionner par ces villageois, ils n'avaient rien de guerriers, et sans grande difficulté, il en élimina un, parant son coup avec agilité pour l'achever. Le pauvre homme tomba, se noyant dans son propre sang, sous les yeux terrifiés des trois autres. "A qui le tour ?" Souffla la bête qu'était le Gerudo, reprenant son souffle, l'adrénaline lui faisant oublier que la fatigue commençait à tirailler ses muscles. Devant lui, les habitants tremblaient, reculaient, impressionnés par ce qu'il dégageait, cette même folie inhérente à ses comparses Yiga. Il n'était là que pour tuer, faire couler le sang de tous ces hérétiques.

Néanmoins, dans un élan de courage, l'un d'eux le chargea, levant sa pioche en sa direction. Bien trop lent pour être un réel danger pour le gerudo, celui-ci évita son attaque, se décalant sur le côté d'un pas. Il eut alors tout le loisir de contre-attaquer, son adversaire étant dans une position délicate, son flanc n'était pas protégé. Aussitôt, Einar y planta son épée, dans un gargouillis de douleur, l'homme s'effondrer au sol. En cet instant, l'argenté perdait patience avec ces manants, il voulait rejoindre l'armée de son Roi, et retrouver @Sorcha Barun. "J'ai pas toute la nuit devant moi, vous ne voulez pas juste crever tous seuls ?" Dit-il dans un soupir de mécontentement, faisant virevolter son épée entre ses doigts avec nonchalance.

Citation :
Lancer de dés : Einar parvient à en un tuer un autre.
(c) DΛNDELION

_________________



blood is burning
I've been on my own for long enough, Maybe you can show me how to love, maybe. I'm going through withdrawals. You don't even have to do too much

Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t1700-einar-najjar-aromes

Angelo Arlaeron
◈ Zora ◈
ー Membre du Staff
Angelo Arlaeron

Début de mon aventure : 29/10/2021
Messages : 247
◈ Bourse de rubis : 3593
Autres comptes : Mélody ♛ Xanto ♛ Saoirse ♛ Aymeric ♛ Rebecca ♛ Aleksander
Avatar : Li Daikun
Crédits : Electric Soul
.
Titre : Main du Roi
Race : Zora
Âge : 27 ans
Statut marital : Célibataire
Lieu de résidence : Landes Sauvages
Métier : Main du Roi
Allégeance : Mal
Religion : Culte de l'Avatar
Inventaire : ◈ Pouvoirs
↝ Magie Élémentaire : Spécialisation Vent.

Empreinte Foudroyante : Angelo est capable d'imbiber des objets, surfaces ou armes de foudre. Cela lui permet d'électrifier tout ce que ses doigts touchent. Sa peau doit être en contact avec la surface en question. La puissance de la foudre imbibée dépend de la volonté du Zora. Plus il insuffle d'électricité, plus il s'épuise. Qui plus est, ce pouvoir est un couteau à double-tranchant pour Angelo ; selon la surface touchée ou la situation, il peut se retrouver gravement blessé.

Extensions Électriques : En lien avec son précédent pouvoir, Angelo est capable d'utiliser les fausses griffes métalliques qui décorent ses doigts pour créer des fouets électriques plus ou moins longs. Il peut utiliser cette capacité pour frapper ses ennemis à légère distance. Les liens ne peuvent pas dépasser une trentaine de centimètres et sont dangereux pour le Zora. La proximité de la foudre à la peau de ses doigts engourdit souvent la main utilisée et l'empêche de réitérer l'attaque de suite.

Cage Fulgurante : Le pouvoir le plus épuisant pour Angelo ; il est capable d'utiliser la foudre pour encager une cible. Cela lui demande énormément de concentration et un contact visuel avec l'adversaire en question. Il n'utilise cette technique qu'en dernier recours, puisqu'il se retrouve intensément fatigué sitôt la cage invoquée. La prison ne peut toutefois dépasser une certaine taille et il n'est capable d'emprisonner qu'une personne ou deux très près l'un de l'autre. Qui plus est, la cage ne dure jamais bien longtemps.

◈ Arme
↝ Couteau de lancer d’acier x 3 - [ Perce une armure légère - Rapide ].

◈ Affiliée
Angelo possède un serpent baptisé Kara. Il s'agit d'une femelle longue et fine aux écailles noires. Des reflets bleus sombres et verts forêts sont visible sur sa surface. Elle est souvent autour du cou du Zora ou d'un de ses bras.

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Lezateam

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyVen 23 Fév - 13:06


Le courroux de l'Avatar
Now fighting rages on and on. To challenge me you must be strong, I'll walk your land but don't belong.
An 1000, Lune 8, Jour 19
Finalement, la situation paraissait un peu plus complexe que prévu. Le plan d’Angelo n’était pas infaillible bien entendu, mais il fallait dire ce qui était ; ces paysans de pacotilles savaient se défendre.
Pour les plus braves (ou les plus idiots, selon comment on voyait la chose), ils tombaient comme des mouches, se heurtant aux lames acérées des Yigas. Les autres, des soldats plus entraînés, avaient des lames plus affinées mais et surtout, des archers.

Ceux-ci tirèrent une pluie de flèches sur le groupe, désarçonnant l’attaque. Angelo s’immobilisa, observant la direction des flèches. Malheureusement, ils n’auraient pas le temps de se tirer de ce mauvais pas… Ils seraient obligés d’encaisser l’assaut. Autant tenter de s’y prendre le plus prudemment possible.
Angelo fut cependant distrait lorsqu’il entendit Aurore encaisser un coup dur : une flèche dans le bras. Son acolyte le plus fidèle, Dagon, prit une flèche dans le dos. Le Yiga, imperturbable, s’empêcha de soupirer sèchement devant la scène. Et l’instant d’après, une douleur froide et poignante le prit à la clavicule. Soudain, froid, gelé. Une flèche, lui aussi.

Angelo baissa les yeux. Le bois usé de la flèche se trouvait juste sous son regard. Lorsqu’il releva les yeux, il remarqua trois hommes qui approchaient dans sa direction, profitant du chaos pour s’attaquer à un élément clef du combat, nul doute là-dessus. Le zora fronça les sourcils. Pour qui se prenaient-ils ?
« Tsch. Misérables. » Siffla-t-il entre ses dents avant d’attraper des couteaux de lancer qui se trouvaient à sa cuisse, sur une ceinture en cuir. Déterminé à se venger de ces cancrelats, il se donna un élan pour projeter ses lames à la gorge de ses ennemis, mais quelque chose interféra. Le vent, une distraction, une demi-seconde d’absence ? Allez savoir.
Mais ses lames ne touchèrent pas sa cible.

Il blessa un soldat qui se retrouva avec une lame profondément plantée dans l’épaule, mais les deux autres se moquèrent bien de l’initiative du zora. Si l’un jeta un coup d’œil inquiet sur son compagnon, l’autre brandit son épée et se jeta vers Angelo. Le zora fit plusieurs pas en arrière, prêt à se défendre. Il n’avait aucune intention de tomber ici.

Cependant, s’il ne pouvait pas se débarrasser de ces gêneurs, il risquait d’être prochainement encerclé et inapte à se sortir de cette situation aussi aisément que d’habitude…

MADE BY @ICE AND FIRE.

_________________

Most people are nothing but pawns on a chessboard led by an unknown hand.

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t1386-angelo-arlaeron-in-

Sorcha Barun
◈ Goron ◈
Sorcha Barun

Début de mon aventure : 23/06/2022
Messages : 107
◈ Bourse de rubis : 1258
Autres comptes : Nadë Belyrith, Azriel Tearling & Fallon Hesediel
Avatar : Marina Moschen
Crédits : avatar : BaghraEvee - signature : awonaa - gif : birdiesource
Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 9b923b542ab58aa46f6dcb43daf5623e7e41870d
Titre : Tu n’en as aucun.
Race : Tes deux parents étant de la même race, tu es à 100% une Goron.
Âge : Tu as 28 ans.
Statut marital : Tu n’as jamais cherché à te marier. Peut-être parce que pour toi, les choses de l’amour ne sont que de vulgaires banalités ? Tu es donc célibataire.
Lieu de résidence : Depuis que tu as rejoint les Yigas, tu vis avec eux dans les Landes Sauvages.
Métier : Tu combats aux milieux des rangs des Yigas et tu es également une bonne chasseuse.
Allégeance : Le clans des Yigas
Religion : Tu voues un véritable culte à l’Avatar du Néant.
Inventaire : ◈ Magie
Ce n’est pas très original pour une Goron qui a toujours vécu auprès d’un volcan, mais de par ton père, tu maîtrises la magie élémentaire et plus particulièrement : celle du feu. C’est même ce dernier qui t’as appris à utiliser ce don en le mettant au service des combats et des batailles. Tu as donc appris ainsi à faire appel au feu, à la chaleur et à la destruction.

Mode chaleur : en concentrant ton pouvoir à l’intérieur de ton corps, tu es capable de faire chauffer ta peau, jusqu'à ce qu’elle brille et que l’on se brûle rien qu’en te touchant. Dans un état de transe pour quelques instants, tu es alors plus rapide, plus forte et te retrouves presque immunisée contre le feu. Tu as dû beaucoup travailler pour apprivoiser ce pouvoir qui, plus jeune, se réveillait lorsque tu avais une émotion un peu trop forte que tu ne parvenais pas à contrôler. Aujourd’hui, ces pertes de contrôle sont bien plus rares. Tu as également remarqué que ton pouvoir fonctionnait très mal la nuit, voir par du tout et qu’il était cependant bien plus puissant lorsque le soleil était à son zénith.
À la fin de ses moments de fureur, qui ne dépassent jamais les dix minutes, tu te retrouves toujours hébétée et fatiguée. Tu te retrouves dans un état fiévreux, tu tournes alors un peu de l’œil et il est important que prennes plusieurs heures de repos. C’est pour cela que tu n’utilises jamais ce pouvoir à pleine puissance. La seule fois où tu as utilisé ce don trop longtemps, tu es tombée dans les pommes.

Courant de feu : un jet de flamme en continue sort de la paume de ta main. Tu peux propulser les flammes sur deux mètres et choisir leur intensité. En combat, tu peux ainsi méchamment brûler tes ennemis, mais tu utilises surtout ce pouvoir pour endommager ou détruire des villages après les avoir pillés. Tu ne peux cependant utiliser ce pouvoir trop longtemps, au risque de voir la chair de ta main brûler elle aussi. Tu as donc tendance à utiliser ce pouvoir parcimonie, d’autant plus que les flammes s’épuisent très rapidement. En combat, par exemple, tu peux difficilement attaquer plus de cinq fois de la sorte, et tes courants de flamme ne peuvent durer plus de trois secondes. Ce sort étant assez basique, tu l’utilises avec beaucoup de facilité, mais tu te brûles encore parfois les mains.

Fouet de feu : il s’agit d’une extension de ton pouvoir courant de feu. Les jets de flamme que tu envoies se transforment en véritable fouet avant de claquer sur ta cible. Ce pouvoir te permet ainsi d’attaquer des cibles plus éloignées (jusqu'à 5m) mais tant que tu ne t’es pas reposé, tu ne peux utiliser ce don qu’une seule fois. C’est également un pouvoir plus difficile à manier et tu dois encore travailler ta précision. Tu frappes encore trop souvent à côté de ta cible, créant parfois de sacré dégâts.

◈ Equipement
L’épée courte avec laquelle tu combats aujourd’hui appartenait à ton père. C’est le seul souvenir que tu as gardé de lui après sa mort.

◈ Affilié
Lors de votre retranchement, à toi et aux autres Yigas dans les montagnes de Landes Sauvages, tu t’es retrouvé un jour face à un petit chiot qui semblait affamé. D’humeur généreuse ce jour-là, tu lui as donné un petit bout de viande et depuis, ce petit chien te suit partout. Il n’a pas l’air méchant et c’est sans doute un bâtard, mais tu t’es toi aussi prise d’affection pour lui. Tu le laisses dormir au pied de ton lit et t’accompagner partout à travers les camps. Il t’aide même à chasser. Tu as fini par lui donner un petit nom : Milo.
Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Tail-wagging-dog

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyLun 26 Fév - 18:46

Le courroux de l'Avatar

An 1000, Lune 8, Jour 19

*Gloire à l’avatar, gloire à l’avatar* Ces mots résonne dans ton esprit alors que tu te déconcentres sur ta mission et que ton attention se fixe sur les mouvements autour de toi. Dans le champ, tu te tiens immobile, ton arc bandé et prêt à décocher une flèche à la moindre tentative de fuite de l’un de ces hérétiques. Chaque son, chaque bruissement te fait tressaillir et tous tes sens sont à l’affût du moindre danger.
Le bruit des combats qui ont déjà commencé dans la cité résonne et te parvient aux oreilles comme un écho lointain, une symphonie discordante qui annonce le chaos. En effet, le vacarme des armes se mêle aux cris des blessés et tu ressens une nouvelle pointe d’adrénaline puisque tu sais très bien que chaque cri, chaque bruit de pas qui s’approche pourrait signifier une nouvelle flèche pour l’une de tes flèches mortelles.

Ton cœur bat la chamade, alors que tes yeux perçants se posent sur une femme, aux ailes déployées qui s’envole dans les airs. Une cible facile à atteindre donc tu bandes aussitôt ton arc, prête à décocher une flèche, mais un mouvement dans les bras de la fuyarde attire ton attention. C’est là que tu les vis, deux enfants, blottis contre le corps de la femme. Tu retiens donc ton souffle, et que pour la première fois, tes doigts semblent hésitant sur la corde de ton arc. Durant une fraction de seconde, des pensées complètement contradictoires tourbillonnent dans ton esprit. D’un côté, tu dois faire en sorte que personne ne puisse aller prévenir des renforts, tu dois éliminer tous ceux qui tente de fuir. Mais de l’autre, il s’agit d’enfants…

Tu te retrouves alors face à un dilemme intérieur, déchirée entre ton devoir envers les Yigas et un instinct de protection envers ces enfants innocents. Mais la cruauté de la situation te frappe de plein fouet et te force à prendre une décision qui va contre les ordres qu’on t’a donnés. Avec un soupir résigné en serrant les dents, tu abaisses ton arc, laissant ta flèche retomber à tes pieds. « Et merde ! » Déconcertée par la situation, tu ne peut t’empêcher de grogner un juron. Tu secoues alors la tête avec dédain, te maudissant toi-même pour ta faiblesse momentanée.

Ton cœur fait alors un bond lorsque tu réalises que ton inaction n’est pas passée inaperçue. En effet, un soldat posté un peu plus loin a remarqué ton hésitation. Tu serres alors les poings tandis qu’il s’approche d’un pas décidé et le regard empli de méfiance et de colère. « Yigas - Qu’est-ce que c’était ça Sorcha ? » Crache-t-il, la voix chargée de menace. « Yigas -  T’as laissé ces traites s’en tirer comme ça ? » Tu le fixes droit dans les yeux, ne reculant même pas devant sa fureur « Je vais pas buter n’importe qui sans réfléchir. Il y avait des gosses ! » Le ton avec lequel ce simple soldat te parle te déplaît très fortement et tu ne comptes pas te laisser marcher sur les pieds. Tu sens d’ailleurs qu’il va en rajouter une couche, alors tu reprends aussitôt la parole « Doucement d’accord ! Je te rappelle que j’ai plus de couilles que toi et je ne suis pas là pour me faire dicter ma conduite par un trou du cul dans ton genre. C’est bien compris ? » Les yeux de l’homme s’écarquillent de surprise face à la fermeté de ta réponse. Il est presque décontenancé par ta réaction, comme s’il ne s’attendait pas à ce que tu répliques aussi durement.

Ne voulant pas prolonger davantage cet échange, et parce que pendant que vous vous criez dessus, d’autres Piaf risquent de s’enfuir, tu décides de mettre fin à cette stupide confrontation. D’un ton autoritaire et sec, tu lances donc au soldat : « Aller, retourne à ton poste. On n’a pas de temps à perdre avec des conneries ! » L’homme, encore un peu hébété par ta riposte, hocha la tête en signe d’acquiescement et s’éloigna rapidement. Il n’avait sans doute pas envie de se confronter à toi plus longtemps, puisque tous les membres du clan connaissaient tes liens étroits avec les plus grands guerriers Yigas, y compris la main du roi.

Lancer de dés

code by Evee.

_________________

Même s'il y a une fin aux "je t'aime"
Dis-moi que ça en vaut la peine
Revenir en haut Aller en bas

Esprit Multifaces
◈ Maître du Jeu ◈
La main de la destinée
Esprit Multifaces

Début de mon aventure : 18/02/2019
Messages : 1172
◈ Bourse de rubis : 6605
Avatar : /
Crédits : /
Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 287b88c2be8c05f6057bf413c83ec004bad5daa7
Titre : Maître du jeu
Race : Je ne fais pas partie des mortels
Âge : Mon âge restera inconnu
Métier : Tourmenter les joueurs à travers mes interventions et les dés
Allégeance : /
Religion : /
Inventaire : ○ Pouvoirs.○ Arme.○ Equipements.○ Monture.

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyVen 1 Mar - 20:41

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2
An 1000, Lune 8, Jour 19


Angelo, Einar, Sorcha, Aurore & [PNJ] Ganondorf

La pluie s’abat encore et toujours sur la région, perturbant le déroulé de cette mission. Mais dans les cœurs des Yigas, la gloire de l’Avatar motive leur détermination sans faille. La grandeur du Néant doit être connue et le chaos doit régner en maître sur la région, à n’importe quel prix. Menés par leur Roi en personne, Ganondorf Dragmire, tous combattent, survivent, luttent et font savoir la ferveur de leur détermination à mettre à sang la pauvre bourgade de Bourg-Clocher. Que les Cantell soient prévenus ! On ne joue pas sans conséquences avec les alliances avec le Clan Yiga.

La milice des lieux a pris les armes pour défendre les populations innocentes avec des volontaires. Une pluie de flèches s’était alors abattue sur les Yigas en première ligne du front, blessant plusieurs éléments du Clan. Toutefois, cela ne semble pas ébranler la détermination des ennemis venus tout droit des Landes Sauvages.

Mais sur les hauteurs de Bourg-Clocher où se trouvent les archers, il se passe quelque chose. On entend soudainement des cris, des mots prononcés puis étouffés par le souffle de la mort : « traîtres ! ». C’est la confusion dans les rangs des archers… Car les fidèles discrets de l’Avatar du Néant ont toujours été dispersés aux quatre coins du monde et Bourg-Clocher n’y échappe pas. Comme un regain de motivation grâce à une intervention venue tout droit du divin, au sein du village des citoyens ont entendu l’appel et les cris des Yigas et des fidèles de l'Avatar et citoyens de Bourg-Clocher qui avaient toujours été discrets au sujet de leur foi, se retournent contre la milice ! Des archers tombent un par un, et c’est bientôt un conflit civil au sein de Bourg-Clocher.
La pagaille s’installant dans l’enceinte du village trouble les rangs, laissant aux Yigas l’opportunité de passer en force !

Néanmoins tout ne pouvait pas bien se passer n’est-ce pas ?
Bourg-Clocher baigne dans un chaos sans nom, le sang coule, les cris, les hurlements… mais ces derniers finissent par attirer l’attention sur les routes non loin. Si les troupes peuvent avancer plus facilement vers le cœur du village, les Yigas sont pris par derrière par une troupe composée de mercenaires et de bandits ! Et qui dit les rangs en arrière… dit également les soigneurs qui restaient en retrait à l’arrière depuis le début, prêt à avancer et aller apporter du soutien pour les guerriers Yigas situés plus en avant. Malheureusement, les soigneurs n’ont pas vu cette attaque soudaine de hors-la-loi qui semblent intéressés par l’adrénaline du combat, l’appât du gain et peut-être des motivations plus personnelles, comme par exemple leurs familles restées à Bourg-Clocher ? Une vie de criminalité ne peut pas toujours rimer avec solitude, qui sait.
Et l’attaque soudaine à l’arrière disperse les rangs des soigneurs qui essaient de survivre, mais la plupart ne sont pas des guerriers. La panique est semée et même si la détermination des soigneurs est sans faille, de nombreuses pertes sont à déplorer.

Ce qui n’arrange pas le Clan Yiga et son armée qui se retrouvent avec deux fronts : un à l’avant et un à l’arrière bien qu’ils puissent désormais compter sur le soutien de fidèles de l’Avatar du Néant qui vivaient au sein de Bourg-Clocher et qui, alertés par les cris de ralliement des Yigas se sont mêlés au conflit pour aider.

Récapitulatif des événements notables :
◈ Des fidèles du culte de l’Avatar du Néant résidaient à Bourg-Clocher. Alertés par l’assaut donné par l’armée Yiga, ils décident de venir en aide a leurs alliés et depuis l’intérieur du village, ils assassinent les archers.
◈ La pagaille et la confusion règne dans les rangs de la milice de Bourg-Clocher, laissant une opportunité aux Yigas d’entrer en force.
◈ Des mercenaires neutres mais attirés par la bataille décident de s’en mêler et ils prennent par derrière l’armée Yiga – prenant par surprise les soigneurs restés en retrait en attendant les ordres. De nombreux soigneurs perdent la vie et la confusion règne dans les rangs des guérisseurs qui restent en vie. De quoi rendre l’organisation des soins encore plus difficile.


⊰ Informations pratiques

◈ Ce RP est strictement réservé aux membres du Clan Yiga concernés.
◈ Il n'y a pas d'ordre de réponse précise. Répondez quand vous le pouvez !
Le MJ interviendra aléatoirement au besoin. Vous pouvez poster autant que vous le souhaitez en attendant son passage.
◈ A l'image d'une quête classique, utilisez les dés afin de voir l'avancement de votre opération. Le MJ n'interviendra que si cela devient vraiment nécessaire ou à la demande d'un joueur. Merci de lancer les dés dans ce sujet dédié !
◈ Les personnages éphémères sont autorisés. Si vous souhaitez en jouer un, rendez-vous sur ce sujet.

BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas

Einar Najjar
◈ Gerudo ◈
ー Membre du Staff
Einar Najjar

Disponibilité : Présente.
Début de mon aventure : 18/06/2022
Messages : 143
Couleur RP : #ff6600
◈ Bourse de rubis : 1505
Autres comptes : Migaro Tanel, Zucco Narlarys, Talia Vajanská & Rendal Rhiannor.
Avatar : Henry Cavill
Crédits : mercure retrograde (avatar) & Cyndel (signature) & Baghra Evee (gif profil)
Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 9bcd0cd857185fd277136e47f0a985858cfca729
Titre : Bâtard de la famille Najjar.
Race : Gerudo et fier de l'être.
Âge : 35 ans.
Statut marital : Célibataire au coeur inaccessible, caché par une épaisse carapace.
Lieu de résidence : Les Landes Sauvages mais peut-être amené à se rendre ailleurs.
Métier : Fidèle Yiga depuis quelques années.
Allégeance : A la Main du Roi, Angelo Arlaeron et par extension à leur Roi, Ganondorf.
Religion : L'Avatar du Néant depuis qu'il est né.
Inventaire : ○ Pouvoirs :
Magie Interdite Magie du Sang

Régénération du corps plus rapide - Ses blessures se soignent plus rapidement, lui permettant d'être sur pied plus vite. Lorsque son pouvoir s'active, il lui arrive de ressentir un certain vertige. Ne fonctionne pas sur les blessures mortelles.

Provoquer malaise ou inconscience - En contrôlant le sang d'autrui, il peut infliger des blessures : plaies ouvertes ou internes pouvant aller jusqu'à l'inconscience. Cela ne fonctionne que pour des adversaires à moins d'1 mètre de lui. Plus la blessure infligée est grave, plus cela épuise Einar qui devient vulnérable et peut même se blesser lui-même (saignements de nez, etc). Lorsqu'il utilise ce pouvoir, sa concentration ne doit pas être altérée au risque que ça soit un échec.

○ Arme : Une épée simple.

○ Monture : Un Morse des sables nommé Edgard.

○ Autres : 2 potions de soin
1 potion de force

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptySam 23 Mar - 14:46


Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2
Yigas


« Bourg-Clocher | An 1000 - lune 8 - jour 19 »
La pluie continuait sans discontinuer, rendant le sol boueux et peu praticable. Ses mouvements devenaient plus lents et étaient plus énergivores aussi. Si le Gerudo était isolé du reste de l'assaut, il pouvait entrevoir au loin les fidèles de l'Avatar continuer à avancer, avec à leur tête, son Roi, Ganondorf Dragmire. Tous étaient prêts à répandre le sang de ces hérétiques. Il décela cependant un certain chaos et de la panique à l'arrière, non loin d'où il se trouvait. Voilà qu'il apercevait les guérisseurs être attaqués. Il semblait que la bataille tournait au vinaigre. Cela ne manqua pas d'agacer davantage le Najjar qui s'impatientait de les rejoindre pour leur venir en aide. Malheureusement, ces villageois se montraient plus récalcitrants qu'il l'aurait cru.

Soit, ces hérétiques mourront lentement, il ne leur fera pas le plaisir de les tuer proprement. Ils méritaient une mort lente et douloureuse.

En plus de la colère qui menaçait de pondre, c'était la fatigue qui le menaçait. Le guerrier était parvenu à en tuer deux sans grande difficulté, mais force était de constater qu'il subissait les affres de l'épuisement. Ses pieds glissaient dans la boue tandis qu'il se tournait vers les deux derniers ennemis. S'ils avaient peur, ils semblaient encouragés par le chaos derrière eux. Tous deux s'élancèrent sur le gerudo qui ne put éviter la lame de l'un d'eux, celle-ci venait entailler sa cuisse. Einar grogna, se remettant en position défensive. "Bande d'enfoirés, vous allez me le payer !" Beugla-t-il. Blessure légère mais qui lui faisait perdre un peu de sang, le liquide carmin se mélangeait à celui de la terre rendue boueuse. En cet instant, ils venaient d'éveiller la bête qui sommeillait en lui, la colère pulsait son coeur dont les battements lui parvenaient jusqu'aux tempes.

Citation :
Lancer de dés : Einar échoue à les blesser et est légèrement blessé.
(c) DΛNDELION

_________________



blood is burning
I've been on my own for long enough, Maybe you can show me how to love, maybe. I'm going through withdrawals. You don't even have to do too much

Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t1700-einar-najjar-aromes

Angelo Arlaeron
◈ Zora ◈
ー Membre du Staff
Angelo Arlaeron

Début de mon aventure : 29/10/2021
Messages : 247
◈ Bourse de rubis : 3593
Autres comptes : Mélody ♛ Xanto ♛ Saoirse ♛ Aymeric ♛ Rebecca ♛ Aleksander
Avatar : Li Daikun
Crédits : Electric Soul
.
Titre : Main du Roi
Race : Zora
Âge : 27 ans
Statut marital : Célibataire
Lieu de résidence : Landes Sauvages
Métier : Main du Roi
Allégeance : Mal
Religion : Culte de l'Avatar
Inventaire : ◈ Pouvoirs
↝ Magie Élémentaire : Spécialisation Vent.

Empreinte Foudroyante : Angelo est capable d'imbiber des objets, surfaces ou armes de foudre. Cela lui permet d'électrifier tout ce que ses doigts touchent. Sa peau doit être en contact avec la surface en question. La puissance de la foudre imbibée dépend de la volonté du Zora. Plus il insuffle d'électricité, plus il s'épuise. Qui plus est, ce pouvoir est un couteau à double-tranchant pour Angelo ; selon la surface touchée ou la situation, il peut se retrouver gravement blessé.

Extensions Électriques : En lien avec son précédent pouvoir, Angelo est capable d'utiliser les fausses griffes métalliques qui décorent ses doigts pour créer des fouets électriques plus ou moins longs. Il peut utiliser cette capacité pour frapper ses ennemis à légère distance. Les liens ne peuvent pas dépasser une trentaine de centimètres et sont dangereux pour le Zora. La proximité de la foudre à la peau de ses doigts engourdit souvent la main utilisée et l'empêche de réitérer l'attaque de suite.

Cage Fulgurante : Le pouvoir le plus épuisant pour Angelo ; il est capable d'utiliser la foudre pour encager une cible. Cela lui demande énormément de concentration et un contact visuel avec l'adversaire en question. Il n'utilise cette technique qu'en dernier recours, puisqu'il se retrouve intensément fatigué sitôt la cage invoquée. La prison ne peut toutefois dépasser une certaine taille et il n'est capable d'emprisonner qu'une personne ou deux très près l'un de l'autre. Qui plus est, la cage ne dure jamais bien longtemps.

◈ Arme
↝ Couteau de lancer d’acier x 3 - [ Perce une armure légère - Rapide ].

◈ Affiliée
Angelo possède un serpent baptisé Kara. Il s'agit d'une femelle longue et fine aux écailles noires. Des reflets bleus sombres et verts forêts sont visible sur sa surface. Elle est souvent autour du cou du Zora ou d'un de ses bras.

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Lezateam

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyDim 24 Mar - 21:32


Le courroux de l'Avatar
Now fighting rages on and on. To challenge me you must be strong, I'll walk your land but don't belong.
An 1000, Lune 8, Jour 19
Dans la pagaille, les choses changent et se dispersent.
Angelo était déjà bien occupé avec ses propres adversaires, mais l’arrivée soudain de cris et d’exclamations le perturbèrent légèrement. Il n’avait certainement pas prévu une attaque surprise de la part d’éventuels fidèles camouflés dans la foule, et pourtant ! Voilà que surgissait derrière les archers ennemis de braves gens qu’Il saurait certainement récompenser comme il se devait en temps voulu.
Cela apporta suffisamment de secousses chez ses ennemis pour qu’il puisse les égorger sans plus de cérémonie. Il les regarda s’effondrer par terre, gisant dans une flaque grandissante de leur hémoglobine encore chaude.

Le zora prit une profonde inspiration. Cette opération paraissait plus tendue que prévue. Car voilà que leurs soigneurs tombaient un par un, comme des mouches.
« Seigneur-Main ! Nos unités de soutien sont attaquées ! » Une voix s’exclama, paniquée. Ganondorf était sans doute occupé ailleurs, ou plutôt par des adversaires. Angelo serra les dents et siffla. La situation n’était clairement pas désespérée, mais elle n’était pas en leur avantage non plus. Si stratège était-il, le zora commençait à se demander par quel morceau aborder la situation.

Il repéra que leur roi s’en sortait très bien de son côté, aussi Angelo se dirigea vers l’arrière, là où les unités de soins étaient prises d’assaut. Elles tentaient de se protéger, lançant des sortilèges pour désarçonner les ennemis, mais cela ne suffisait pas.
L’arrivée d’Angelo, en vérité, ne fut pas pour les rassurer. Il n’avait pas exactement la réputation du sauveur de ces braves âmes. Il avait plutôt tendance à achever les maillons faibles.
Toutefois, ils avaient besoin de soigneurs pour le bienfait de cette opération.

« Hors de mon chemin. » Cracha-t-il à une soigneuse tremblante. De suite, il jeta des lames en direction des mercenaires. Il parvint à en tuer un, peut-être même deux, mais ce n’était clairement pas suffisant pour disperser leurs rangs.
Quelle perte de temps. Ces cancrelats devraient être capables de se défendre par eux-mêmes. N’avaient-ils pas été entrainés pour cela ? Un coup d’œil vers la magicienne apeurée et il eut un doute sur la question. A croire qu’ils avaient embarqués quelques esclaves doués de magie sans s’imaginer qu’ils crouleraient sous la pression.

Il fronça le nez, agacé. Son stratagème croulait devant lui comme un château de cartes. Ce n’était pas du tout comme à l’époque de la prise de la Cité Gerudo. Les choses ne se déroulaient pas comme prévu…

MADE BY @ICE AND FIRE.

_________________

Most people are nothing but pawns on a chessboard led by an unknown hand.

KoalaVolant
Revenir en haut Aller en bas
https://breath-of-hyrule.forumsrpg.com/t1386-angelo-arlaeron-in-

Esprit Multifaces
◈ Maître du Jeu ◈
La main de la destinée
Esprit Multifaces

Début de mon aventure : 18/02/2019
Messages : 1172
◈ Bourse de rubis : 6605
Avatar : /
Crédits : /
Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 287b88c2be8c05f6057bf413c83ec004bad5daa7
Titre : Maître du jeu
Race : Je ne fais pas partie des mortels
Âge : Mon âge restera inconnu
Métier : Tourmenter les joueurs à travers mes interventions et les dés
Allégeance : /
Religion : /
Inventaire : ○ Pouvoirs.○ Arme.○ Equipements.○ Monture.

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 EmptyJeu 25 Avr - 19:49

Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2
An 1000, Lune 8, Jour 19


Angelo, Einar, Sorcha, Aurore, [PNJ] Dagon & [PNJ] Ganondorf

La bataille était rude, difficile et le temps pluvieux n’aidait en rien les combattants Yigas. Néanmoins ils pouvaient compter sur leurs soutiens qui attaquaient Bourg-Clocher depuis le cœur de la bourgade. Les heures passaient et aucun camp ne semblait devenir vainqueur, sachant qu’en plus de cela, des mercenaires totalement neutres dans ce conflit s’étaient invités dans la bataille pour profiter d’un peu de chaos. Cela avait eu pour effet de mettre à mal les rangs des soigneurs qui étaient restés en arrière.

Pas de changement de stratégie, ni de changement de plan envisagés.
Il fallait montrer à Bourg-Clocher et plus précisément à Hébra que nul ne peut traiter avec les Yigas sans recevoir les répercussions derrière ! Et le Roi Ganondorf entendait bien le montrer – peu importe si Kevan Cantell était déjà enterré six pieds sous terre, le souverain des Landes Sauvages et Chef du Clan Yiga n’était pas un homme avec qui il ne fallait pas prendre à la légère une trahison. Si cela pouvait envoyer un message à ses descendants ou même à son épouse, tant mieux !

Néanmoins, la pluie commençait à s’abattre de plus en plus violemment, rendant la bataille très compliquée. Au bout de plusieurs heures de combats, le Roi Ganondorf ordonna une retraite stratégique pour son armée afin de ne pas pousser davantage l’assaut et perdre inutilement des guerriers et soigneurs. Aussi, pensa-t-il que le message était suffisamment clair auprès d’Hébra.

Les troupes du Clan Yiga se retirèrent et commencèrent directement à rentrer dans les Landes Sauvages où ils pourront faire leur bilan. Tout comme les survivants de l’assaut côté Bourg-Clocher pourront enfin souffler et enterrer leurs morts car le résultat de cette bataille s’annonce lourd.


Conclusions de la mission

◈ La mission est une réussite.

Côté Bourg-Clocher, on déplore de nombreuses pertes, aussi innocentes (citoyens) et militaires. La population est sous le choc et il faudra plusieurs jours pour s’en remettre. Il n’est pas coutume de pleurer les morts à Hébra mais en ces temps sombres, les citoyens touchés durement par ces pertes ne pourront pas oublier ni même retenir leurs larmes.

Côté Clan Yiga, plusieurs pertes sont également à déplorer et notamment dans les rangs des soigneurs où les morts sont beaucoup plus nombreux. Ainsi, la mise en place des soins fut laborieuse, difficile et certains hommes n’ont jamais pu être sauvés à temps.
Le retour dans les Landes Sauvages fut plus long qu’espéré mais tout se passa sans encombre.

Angelo ne subit pas plus de dégâts et s’en tiendra à la blessure infligée à sa clavicule.
Einar parvient à s’extirper de sa situation sans recevoir d’autres blessures supplémentaires.
Sorcha s’en sort également bien, elle ne subit aucune blessure supplémentaire.
Aurore, après s’être prit une flèche dans le bras, voit sa plaie s’infecter. Il lui faudra des soins très rapidement pour ne pas aggraver sa blessure !
◈ Dagon, toujours touché dans le dos près de son omoplate droite, ne subit pas plus de dégâts supplémentaires et de nombreux Yigas assisteront à ses prouesses à tenir tête à leurs ennemis. De quoi rendre le Commandant de plus en plus respecté – voir craint.
Ganondorf ne subira aucune blessure supplémentaire.

Mais après une telle bataille, tous auront besoin de repos et d’éventuels soins mineurs pour se ressourcer, surtout en ayant pris directement le chemin du retour vers les Landes Sauvages.

BREATH OF HYRULE


BREATH OF HYRULE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty
MessageSujet: Re: Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2   Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bourg-Clocher : Le courroux de l'Avatar - Partie 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Melka : Le courroux de l'Avatar - Partie 2
» Elimith : Le courroux de l'Avatar - Partie 2
» RP commun : Le courroux de l'Avatar - P1
» Lancés de dés - RP du Courroux de l'Avatar
» Préparation avant le courroux [ft. Kara]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Breath of Hyrule :: ― Royaumes Naissants ― :: Royaume d'Hébra :: Bourg-clocher-
Sauter vers: